Conducteur de pelle

0

Conducteur de pelle ou conducteur d’engins de travaux publics est l’un des ouvriers les plus indispensables sur un chantier. Facilement accessible, ce métier est fait pour les passionnés de mécanique et pour ceux qui adorent travailler en plein air. Voici la fiche métier conducteur de pelle

En quoi consiste le métier de conducteur de pelle ? 

Conducteur de pelle

Le conducteur de pelle, connu également en tant que conducteur d’engin de chantier ou conducteur d’engins de travaux publics, est celui dont le métier consiste à préparer et à nettoyer un terrain préalablement aux travaux de terrassement. Il creuse ainsi les tranchées, il aplanit le terrain et installe les canalisations. Pour ce faire, le conducteur de pelle se sert principalement de deux machines dont une chargeuse pelleteuse et une pelle hydraulique.  

Le conducteur d’engins de travaux publics travaille sous les ordres d’un chef de chantier, dans le cadre d’une entreprise du BTP, du génie civil, des entreprises d’exploitations de carrières ou encore des chantiers navals ou ferroviaires.

Comme tout métier, celui du conducteur de pelle présente plusieurs avantages. En effet, c’est un métier qui ne nécessite pas de longues formations. Il est d’ailleurs facilement accessible puisqu’il y a toujours des chantiers qui requièrent l’intervention d’un conducteur d’engins de travaux publics. 

Ce métier connaît toutefois des points faibles. Il en est ainsi de la pénibilité des conditions de travail et de la nécessité de déplacements suivant la localisation du chantier. 

Les missions du conducteur de pelle

La principale mission du conducteur de pelle est de piloter les engins de chantier. À l’aide de sa machine, il apprête le terrain pour tout le reste des travaux. Ainsi, il désencombre le terrain avant de procéder au terrassement et au nivelage. 

En suivant le plan du chantier, il pourrait avoir à se débarrasser des matériaux qui ne sont pas nécessaires sur le terrain. Il peut les jeter ou les stocker quelque part sur son lieu de travail. 

Veiller à la sécurité des autres travailleurs sur le chantier fait également partie de la mission d’un conducteur de pelle. En effet, il doit s’assurer à ce que l’engin qu’il conduit ne représente pas de danger pour ses collègues. 

Aider à charger les camions de divers matériaux fait partie des rôles du conducteur d’engins de travaux publics. Il se sert alors de sa pelle tout en ayant connaissance de la capacité des bennes et de la nature des matériaux à charger. 

En outre, le conducteur de pelle intervient lorsqu’il faut déplacer des blindages et des matériaux. Pour cela, il doit manipuler des appareils de levage suivant des manœuvres très précises. 

Le conducteur d’engin de chantier doit enfin consacrer du temps pour l’entretien de ses machines. Il doit régulièrement vérifier l’état de ces derniers. Et quand c’est nécessaire, il effectue des réparations ou change des pièces. 

Les qualités requises pour devenir conducteur de pelle

Le métier de conducteur de pelle est un métier du secteur du bâtiment et des travaux publics (BTP). Il est donc naturel qu’une condition physique au top soit exigée. Ce professionnel doit être très résistant et endurant face à la rudesse de ses missions, aux aléas climatiques, aux bruits, aux vibrations, aux poussières… aussi, un sang-froid indiscutable doit être inhérent au conducteur de pelle. 

Pour pouvoir travailler en toute sécurité, ce professionnel du BTP doit avoir un grand sens de la précision et de la minutie. Il doit être réactif sans pourtant se précipiter. Aussi, il doit être capable de se concentrer, peu importe le bruit et le désordre sur le terrain. 

Durant sa carrière, le conducteur de pelle doit pouvoir compter sur sa capacité à lire et à interpréter les plans. Il doit aussi être capable d’estimer les distances. 

Sur un chantier, tous les travaux se font en équipe. Il est donc exigé qu’un conducteur de pelle ait le sens de la collaboration et du relationnel. Néanmoins, il doit se montrer autonome. 

Des connaissances du secteur de la mécanique peuvent aider le conducteur d’engins de chantier. Tout comme sa capacité à conduire d’autres machines comme le tombereau automoteur articulé. 

Comment devenir conducteur de pelle ? 

Le métier de conducteur de pelle est accessible dès le troisième avec un certificat d’aptitude professionnelle (CAP). Il en est par exemple :

  • Du CAP conducteur d’engins de travaux publics
  • Du CAP mécanicien-réparateur d’engin s de chantiers de travaux publics

Pour accéder plus rapidement à une éventuelle évolution professionnelle, il est conseillé de suivre une formation du niveau Bac comme :

  • Bac pro Travaux public
  • Brevet professionnel ou BP conducteur d’engins de chantier de travaux publics. 

Le salaire du conducteur de pelle

Le conducteur de pelle qui occupe son tout premier poste gagne au minimum 1 600 € par mois. Sa rémunération évolue suivant son expérience et sa capacité à être polyvalent. Ainsi, ce professionnel du BTP touche en moyenne 2 500 € par mois tout au long de sa carrière. 

Quelles sont les évolutions possibles ? 

En fonction du niveau de sa formation, sa polyvalence et ses années d’expérience, le conducteur d’engin de chantier peut voir sa carrière évoluer. Au bout de quelques années, il peut accéder à un poste managérial. Il peut par exemple devenir chef d’équipe. Il peut même devenir chef de chantier s’il dispose de diplômes requis.