Apiculteur

0

Abeilles, miel, pollen et leurs dérivés sont le quotidien d’un apiculteur. Un grand métier dans le secteur compte tenu du rôle des abeilles dans l’agriculture. Est-ce un métier qui vous intéresse ? Découvrez plus de détails sur le métier d’apiculteur dans cet article. 

En quoi consiste le métier d’apiculteur ?

Apiculteur

Un apiculteur est un éleveur spécialisé dans l’élevage des abeilles pour récolter le miel et plus récemment la gelée royale. L’éleveur réalise aussi des produits dérivés à partir de la production des abeilles : cire, bougies à la cire, hydromel, bonbon…

Les abeilles, plus précisément les ouvrières, produisent du venin lorsqu’elles sont stressées. Ainsi, pour manipuler les abeilles et pour récolter le miel, l’apiculteur doit se protéger en mettant une blouse et un masque. Mais pour endormir les abeilles, l’apiculteur s’équipe aussi d’un enfumoir qui produit de la fumée dans la ruche. 

Une fois les abeilles endormies, l’apiculteur enlève les cadres de la ruche et les opercules de cire qui couvrent les alvéoles avec un couteau spécial. 

Une fois les alvéoles ouvertes, l’apiculteur place les cadres dans un extracteur, une sorte de machine qui tourne à grande vitesse et qui envoie le miel sur ses parois. Une fois le miel extrait, il est nettoyé et vidé des impuretés (débris de végétaux, morceaux de cire…) dans le maturateur. 

L’extraction du miel et de ses produits dérivés dans la ruche exige un savoir-faire bien spécifique et de longues expériences. Il n’est pas seulement question de maîtriser l’extraction du miel, mais aussi de connaître toutes les races d’abeille, leurs environnements ainsi que la végétation qui leur sont favorables. 

L’apiculteur surveille et entretient les ruches. Dans ce sens, il s’assure que les reines de chaque ruche soient en bonne santé. Si une nouvelle reine naît dans une ruche, l’apiculteur doit installer une nouvelle ruche pour l’ancienne reine. 

Le lieu de travail d’un apiculteur n’est pas fixe. Il est à l’extérieur lorsqu’il récolte le miel et entretient les abeilles. Et il travaille dans son atelier lors de la mise en condition du miel et lors de l’entretien des matériels. 

L’apiculteur est un artisan à tout faire. Dans la majeure partie des cas, il s’occupe lui-même de la mise en pot du miel et de la préparation des autres produits dérivés de l’abeille. Il veille à toujours respecter les normes sanitaires et les consignes d’hygiène et de sécurité. 

Le critère principal pour devenir apiculteur est l’absence d’allergie en pollen et en abeille. Il faut aussi être très observateur pour déceler le moindre problème chez la population d’une ruche. 

Les missions de l’apiculteur

Un apiculteur élève les abeilles, récolte le miel et effectue des transformations à partir de la cire des abeilles. Pour cela, il doit remplir plusieurs missions : 

  •  Mise en place des ruches

Placer une ruche ne se fait pas à la légère. Il est placé selon le type de miel que vous voulez obtenir, la biologie de l’abeille et du lieu d’implantation de votre apiculture. 

Il doit aussi penser à mettre en place de nouvelles ruches lorsque de nouvelles reines se forment dans les anciennes ruches. Dans ce cas, ce sont les anciennes reines qui vont être placées dans les nouvelles ruches, selon les mœurs des abeilles. 

  • Élevage des abeilles

L’élevage des abeilles consiste à leur offrir une végétation qui leur fournit du bon nectar et sans pesticide. L’apiculteur s’assure aussi que les abeilles soient en bonne santé pour produire du bon miel. Il surveille la ponte de la reine et leur éclosion pour voir si une nouvelle reine a vu le jour. 

L’apiculteur s’assure que les abeilles ne sont pas stressées. Il surveille donc la présence de prédateurs et s’en débarrasse. 

  • Récolte et conditionnement du miel

L’apiculteur recueille le miel selon un procédé très technique pour qu’il ne soit pas souillé par des microbes extérieurs. 

  • Transformation des dérivés du miel

Le miel est le produit semi-liquide de l’abeille. En plus du miel, la cire d’abeille et la gelée royale sont aussi extraites de la ruche. La gelée royale est utilisée comme traitement médical dans de nombreuses cultures. Quant à la cire d’abeille, elle est transformée en bougie, en produit cosmétique et en cire pour polir le sol. 

  • Vente des produits

L’apiculteur peut vendre lui-même son miel une fois mis en pot. Il peut aussi le faire par l’intermédiaire d’autres commerçants. 

Quelles sont les qualités requises afin de devenir apiculteur ?

L’apiculteur est avant tout passionné par les animaux et surtout les abeilles. Il s’agit d’un animal difficile à manipuler à cause de leur rôle dans la biosphère. L’apiculteur maîtrise bien la biologie et la physiologie de l’abeille. Il connaît toutes les races d’abeille et la manière dont il faut les manipuler. 

Si vous débutez dans le monde de l’apiculture, il faut être patient. La première année consiste à mettre en place toute l’infrastructure et la multiplication de la colonie d’abeilles. L’apiculteur ne doit espérer obtenir de récolte qu’après au moins deux ans. 

L’apiculteur aime travailler en extérieur. Il ne doit pas être allergique au pollen puisque les abeilles en transportent quotidiennement. 

Quelle est la formation afin de devenir apiculteur ?

Devenir apiculteur ne demande aucun diplôme particulier. Par contre, il est important de se former au moins un an pour maîtriser le métier. Néanmoins, posséder un diplôme est un vrai plus, surtout si vous recherchez des investisseurs et du travail :

  • Bac pro conduit et gestion de l’exploitation agricole
  • Brevet professionnel agricole élevage avec pour spécialisation l’apiculture
  • Brevet professionnel responsable d’exploitation agricole, spécialité apiculture

Quel est le salaire d’un apiculteur ?

Le salaire d’un apiculteur salarié avoisine souvent le SMIC. Si vous êtes propriétaire, votre revenu dépend de votre production et de votre nombre de ruches. 

Quelles sont les évolutions possibles ?

L’apiculteur est un métier avec un débouché très mince compte tenu de la spécificité du travail. Une fois les expériences acquises, l’apiculteur salarié peut se mettre à son propre compte et proposer ses produits dans un marché plus large.