Biologiste

0

L’organisme vivant et ce qui l’entoure sont un vaste domaine où l’étude et les découvertes ne s’arrêtent jamais. Le biologiste est un scientifique qui travaille dans ce domaine. Voici tout ce qu’il faut connaître sur le métier de biologiste

En quoi consiste le métier de biologiste ?

Biologiste

Un biologiste est un scientifique qui étudie le fonctionnement des êtres vivants (animaux, végétaux, bactéries, champignons…) et de leur écosystème à travers les mécanismes cellulaires et moléculaires. 

Il procède à des prélèvements d’échantillon sur le terrain et effectue ensuite des expérimentations pour comprendre au mieux le fonctionnement d’un organisme vivant. Dans ses expérimentations, le biologiste cherche à comprendre le mécanisme des différentes réactions chimiques qui maintiennent la vie : respiration, métabolisme, digestion, photosynthèse… Il identifie aussi les facteurs internes et externes de l’homéostasie. 

Le laboratoire et tout ce qui y a trait n’ont aucun secret pour le biologiste. Parmi les outils les plus utilisés par le biologiste, il y a le microscope et les différents réactifs et liquides d’observation. 

La biologie étant un domaine très vaste, il existe différents types de biologistes selon leur lieu de travail :

  • Biologiste clinique 

Dans ce secteur, il travaille dans le domaine sanitaire, dans les hôpitaux et les laboratoires d’analyse. Dans ce cas, il s’occupe surtout d’analyse microbiologique, bactériologique et génétique de différents prélèvements. Il participe à la recherche du bon traitement et même d’une prévention (vaccin) pour une maladie quelconque. 

  • Biologiste alimentaire

Lorsqu’il travaille dans une entreprise de transformation alimentaire, le biologiste s’occupe surtout du contrôle qualité des matières premières et des produits finis. Il s’assure que les processus de préparation, de conservation et de transport du produit respectent les normes hygiéniques, sanitaires et HACCP. 

Dans le secteur alimentaire, le biologiste peut aussi devenir biologiste nutritionniste. Ainsi, il s’occupe de l’alimentation humaine et de tout ce qui est apport énergétique pour le corps. 

  • Cosmétologue

Dans ce milieu, le biologiste travaille dans le secteur cosmétique en analysant la qualité des différents produits et leurs effets sur la peau. 

  • Biologiste marin

Lorsqu’il s’agit d’un biologiste marin, il œuvre pour la recherche sur la vie sous-marine et surtout sa préservation. Dans ce cas, en plus d’être un bon scientifique, le biologiste marin devient aussi un très bon plongeur. 

Il est aussi fréquent de trouver un biologiste dans le secteur pharmaceutique et chimique pour la recherche de différents médicaments. 

Mais le plus important de tous serait leur présence dans la protection de l’environnement et la préservation de l’écosystème. Cela inclut leur participation dans le développement de l’agriculture, l’amélioration de l’élevage et le traitement des eaux pour préserver la planète. 

Quelles sont les missions du biologiste ?

Un biologiste ou un chercheur en biologie fait des expérimentations à partir de ses observations. En général, le quotidien de tout biologiste consiste à :

  • Mettre en culture artificielle des microorganismes
  • Réaliser différentes analyses scientifiques
  • Utiliser des matériels de laboratoire et faire l’inventaire des réactifs nécessaires
  • Rédiger des rapports et des comptes rendus des recherches
  • Publier des articles scientifiques

Mais un biologiste peut aussi mener des missions plus ou moins différentes selon son secteur de travail. Par exemple, un biologiste qui travaille pour la préservation de l’environnement est souvent sur le terrain. Ainsi, il fait différents prélèvements et envoie des échantillons à analyser au laboratoire. Dans ce sens, il peut aussi participer à la multiplication des espèces végétales rares ou en voie de disparition par voie végétative. 

Un biologiste travaillant dans la cosmétologie peut être amené à effectuer plusieurs séries de tests pour s’assurer de l’efficacité d’un produit. 

Quelles sont les qualités requises afin de devenir biologiste ? 

Un biologiste est avant tout une personne passionnée par la science, les découvertes scientifiques et tout ce qui touche l’avancée technologique. Ainsi, il est avide de connaissances et cherche toujours une explication pour tel ou tel mécanisme. 

En laboratoire, il mène souvent une équipe de techniciens. Ainsi, il est rigoureux et méthodique surtout pour l’organisation de ses recherches. Il est pointilleux lorsqu’il s’agit de ses recherches. D’ailleurs, les résultats d’une expérimentation peuvent n’apparaître que plusieurs jours, voire plusieurs semaines après le début de l’expérience. De ce fait, le biologiste doit donc être très patient. 

Côté compétence, le biologiste :

  • Possède un très bon sens de l’analyse
  • Maîtrise bien toutes les normes de sécurité et d’hygiène dans le laboratoire
  • Maîtrise les outils informatiques et surtout les logiciels de bio-informatique
  • Parle anglais ou d’autres langues étrangères
  • Sait travailler en équipe

Quelles formations effectuer afin de devenir biologiste ?

Un aspirant biologiste se doit de suivre un long cursus pour exercer le métier. Il est possible de commencer à travailler en tant que biologiste dès le niveau bac + 5 en tant qu’ingénieur en biologie. Toutefois, pour espérer des travaux et des responsabilités plus importantes, il vaut mieux poursuivre avec un doctorat. Le parcours classique d’un biologiste est :

  • Licence en Biologie ou Science de la Vie
  • Master en : Biologie, Science de la Vie, Santé, Environnement, génétique ou
  • Un diplôme d’ingénieur
  • Doctorat en biologie

Quel est le salaire d’un biologiste ?

Un biologiste est rémunéré selon son niveau de formation, son secteur d’activité et son statut (docteur ou ingénieur). En début de carrière, il gagne entre 2 000 à 2 500 € par mois. Avec l’expérience et selon ses publications scientifiques ou découvertes, le salaire du biologiste peut augmenter jusqu’à 4 000 € par mois. 

Quelles sont les évolutions possibles pour le biologiste ? 

Après plusieurs années d’expérience et un niveau d’étude supérieure (un ingénieur qui devient docteur), le biologiste peut prétendre au poste de directeur de recherche dans le laboratoire où il travaille. 

Il peut aussi envisager de passer le concours en vue de devenir maître de conférence et évoluer ensuite en tant que professeur en biologie

Un biologiste renommé pour ses recherches peut aussi envisager d’ouvrir son propre laboratoire d’analyse.