Contrôleur SNCF

0

Le contrôleur SNCF se charge de contrôler la régularité du passage à bord d’un train. Ci-après L’essentiel à savoir sur ce métier, les attributions du contrôleur SNCF, les qualités et les formations requises, le niveau de salaire ainsi que les perspectives d’évolutions ! 

En quoi consiste le métier de contrôleur SNCF ?

Le contrôleur SNCF ou contrôleur de transport ferroviaire ne se charge pas uniquement de vérifier les billets des passagers. Son rôle consiste à assurer la régularité des situations des voyageurs à bord du train à chaque trajet. Il met toutes les actions en œuvre pour combattre la fraude lors des transports en train en plus de garantir la sécurité du passage à bord du train tout au long du trajet.

Mis à part son principal rôle qui consiste à vérifier les billets et à assurer la sécurité du voyage en train, le contrôleur SNCF remplit aussi le rôle d’un commercial. Ainsi, il se charge de l’accueil des passagers et les informe sur toutes les mesures indispensables à prendre quand on voyage à bord d’un train.   

En tant que contrôleur, il vérifie les titres de transport (ou billets de train) et pénalise les voyageurs en cas de fraude ou d’irrégularités lors du voyage. En tant que commercial, il renseigne les passagers sur tout ce qu’il faut savoir en matière d’horaires, de volume de trafic et de formalité.

En tant qu’agent de sécurité par ailleurs, il doit veiller à ce que tous les passagers parviennent sains et saufs à destination, cela en prenant les bonnes dispositions :

  • Mesures et instructions en cas d’incidents 
  • Vérification d’état de bon fonctionnement des équipements à bord
  • Fermeture des portes
  • Signalement d’éventuelles dépréciations ou avaries
  • Mise en place de tous les dispositifs de sûreté indispensables pour permettre aux passagers de voyager en toute tranquillité à bord du train

Le contrôleur SNCF travaille pour le compte d’une compagnie de transport de train urbain ou d’une régie à l’instar de la RATP. La grande majorité des villes de France possèdent leur propre régie. La plupart disposent de compagnies privées ou municipales de transport de train urbain. 

Il en est ainsi principalement de la ville de : Lyon, Marseille, Toulouse, Rouen et Lille. Les contrôleurs SNCF peuvent être aussi appelés à travailler à bord des trains qui parcourent l’Île-de-France. Certains interviennent même à bord des trains qui circulent sur les grandes lignes.

Les missions du contrôleur SNCF

Le contrôleur SNCF parcourt le train pour vérifier les tickets des passagers et les renseigner sur toutes les questions relatives aux horaires, aux destinations, aux éventuelles montées ou baisses de trafic. Le contrôleur SNCF peut être aussi bien appelé à intervenir à bord d’un train que sur les quais. Dans le cadre de l’exercice de son travail, ses principales missions consistent à :

  • Veiller au bon respect des règles et des mesures de sécurité quand on voyage à bord d’un train
  • Garantir le respect des horaires quand on monte à bord du train
  • S’assurer que les passagers ont bel et bien réglé leurs frais de voyage en contrôlant les tickets de transport
  • Sanctionner les passagers qui enfreignent les règles en dressant des procès-verbaux ou en les pénalisant par le biais des amendes.

Quelles sont les qualités requises pour devenir contrôleur SNCF ?

Le métier de contrôleur SNCF exige des qualités spécifiques comme :

  • La faculté de discernement et d’analyse
  • La réactivité
  • La capacité d’écoute
  • L’aptitude à communiquer
  • Le sens du relationnel
  • La neutralité et le sang froid
  • La bonne résistance physique
  • La disponibilité

Quelle est la formation pour devenir contrôleur SNCF ?

Certes, l’accès au métier de contrôleur SNCF n’exige pas de diplômes de haut niveau, mais il faudra quand même que vous soyez au moins titulaire de l’un des diplômes suivants :

  • Bac Pro orienté vers le métier des services d’accueil
  • CAP agent d’accueil, en matière de transport de passagers et de conduite routière
  • Bac pro orienté vers le transport

Pour devenir contrôleur SNCF, vous devez :

  • Avoir au moins 20 ans
  • Posséder un BAC ou un CAP
  • Justifier d’une forte expérience en matière de vente et de gestion des relations de clientèle
  • Justifier d’au moins trois années d’expérience professionnelle dans le domaine des services

Après l’embauche, vous devez suivre un stage rémunéré d’une durée de 4 mois auprès de la SNCF.

Bon à savoir :

Si vous comptez travailler en tant qu’agent de contrôle de train au sein de la RATP, il faudra que :

  • Vous ayez au moins 18 ans
  • Vous possédiez un permis B
  • Vous disposiez d’un casier judiciaire vierge

Quel est le salaire d’un contrôleur SNCF ?

Un contrôleur SNCF perçoit généralement entre 1500 et 2000 € de salaire net et hors prime par mois en début de carrière. Pour le reste, tout va dépendre du nombre d’heures de travail remplies dans la journée, de la compagnie ferroviaire, de la ligne, etc.  

Quelles sont les évolutions possibles ?

Le métier de contrôleur SNCF peut évoluer vers celui d’un superviseur d’équipe. Vous pouvez aussi vous former en interne et vous reconvertir vers d’autres métiers comme celui de conducteur de train ou du machiniste.