Métiers secteur de la petite enfance

Le secteur de la petite enfance englobe une large multitude de professions. La plupart d’entre elles se rattachent à l’éducation alors que d’autres sont plus ou moins axées sur la santé.

Comment réussir à s’y trouver ? Découvrez nos fiches métiers dans le secteur de la petite enfance.

Les principaux métiers dans le secteur de la petite enfance

Les métiers relatifs au secteur de la petite enfance sont nombreux et peuvent être classifiés de deux grandes sortes : les professions qui sont en rapport avec l’éducation et celles qui sont liées à la santé.

Les professions de l’éducation et du social ayant un rapport avec la petite enfance :

  • Éducateur de jeunes enfants (EJE) : il s’occupe des enfants dont la tanche d’âge est comprise entre 0 et 7 ans. L’éducateur des jeunes enfants travaille souvent dans les centres d’accueil de la petite enfance : crèches, haltes-garderies, jardins d’enfants. Sa principale mission consiste à accompagner les tout-petits et les jeunes enfants dans la phase de l’éveil. En vue de leur épanouissement, il développe leur imagination et stimule leur créativité en les faisant participer à différentes activités : ateliers, lecture, dessins, coloriages, peinture, modelage, jeux de rôle, petits exercices…
  • Assistant maternel : l’assistant maternel ou l’assistante maternelle garde les enfants de 0 à 3 ans et dont les parents sont indisponibles en raison de leurs occupations professionnelles. L’assistant maternel ou l’assistante maternelle se déplace souvent à domicile pour garder les enfants, veiller à leur bien-être et s’occuper des tout-petits. Au-delà de son rôle principal qui consiste à garder les enfants, l’assistant maternel ou l’assistante maternelle participe aussi à leur éveil.
  • Agent Territorial Spécialisé d’École Maternelle (ATSEM) : Le principal rôle de l’ATSEM consiste à assister les enseignants en classes maternelles, le personnel des crèches ou haltes-garderies. Il aide les professionnels de crèches, d’écoles maternelles et d’haltes-garderies dans l’accomplissement de différentes tâches : rangement, nettoyage, repas, préparation de la sieste, etc.

Les métiers de la santé qui se rattachent au secteur de la petite enfance :

  • Infirmière puériculture : L’infirmière puériculture est un professionnel de santé qui a fait le choix de se spécialiser en matière de soins d’infirmerie dispensés aux bébés et aux enfants de bas âge.
  • Auxiliaire de puériculture : à la différence de l’infirmière puériculture, l’auxiliaire de puériculture ne s’occupe pas des soins. Il veille au confort, à la sûreté, à la bonne hygiène et à l’épanouissement des nourrissons en maternités et en centres hospitaliers. Son rôle consiste aussi à accompagner les parents de façon à ce qu’ils puissent prendre bien soin de leurs petits une fois de retour à leur foyer.
  • Pédiatre : le pédiatre est un médecin qui s’est spécialisé dans le traitement de différentes pathologies infantiles.
    • Sage-femme : la sage femme est principalement chargée de l’accouchement, mais elle assiste aussi les jeunes mamans en période prénatale et postnatale. La sage-femme se charge ainsi du suivi des grossesses, accompagnent les jeunes mères et dispensent les soins nécessaires aux nourrissons ainsi qu’aux bébés.

 

 

Métiers du secteur de la petite enfance : niveau de salaire

Le niveau de salaire pour les métiers qui sont relatifs au secteur de la petite enfance varie en fonction du niveau de diplôme, de la qualification, de l’expérience et de la nature du poste visé. Ainsi, pour un éducateur de jeunes enfants, le salaire brut mensuel varie de 1500 à 2100 € en fonction de l’expérience.

L’Agent Territorial Spécialisé d’École Maternelle touche environ entre 1750 et 2000 € de salaire mensuel brut. Le salaire mensuel moyen d’une sage-femme est compris entre 1800 et 2300 € par mois.

Quant à l’infirmière puériculture, celle-ci gagne en moyenne 2100 à 3000 € bruts par mois. L’auxiliaire de puériculture, pour sa part, perçoit entre 1600 et 2600 € brut mensuel. Le salaire moyen mensuel d’un pédiatre s’articule entre 4500 et 5000 € bruts par mois.

Métiers du secteur de la petite enfance : les compétences clés

Avant de songer à postuler pour un emploi dans le secteur de la petite enfance, vous devez d’abord vous poser un certain nombre de bonnes questions. Est-ce un métier fait pour vous ? Êtes-vous suffisamment patient(e) ? Êtes-vous suffisamment organisé(e), autonome et responsable ? Avez-vous un tempérament calme pour gérer les situations de crise ?

Êtes-vous capable d’expliquer les choses de façon simple et intelligible ? Êtes-vous assez créatif ou créative pour proposer des activités ludiques et ludo-éducatives ? Avez-vous assez de temps à vous consacrer pour prendre suffisamment de recul, et notamment de façon à ce que vous puissiez vraiment vous occuper des enfants sans pour autant vous substituer à leurs parents ?

Si tel est le cas, voici donc les douze qualités requises pour pouvoir exercer un métier dans le secteur de la petite enfance :

  • Être pédagogue,
  • Être méthodologue,
  • Être calme,
  • Être attentif,
  • Être patient,
  • Être créatif,
  • Être organisé,
  • Avoir de l’autorité,
  • Être exigeant,
  • Être disponible,
  • Être persévérant,
  • Être motivé.