Agent de quai

0

Si vous aimez travailler dans le secteur de la logistique et que vous appréciez tout particulièrement les métiers d’action, il est fort possible que le métier d’agent de quai vous séduit de par sa diversité.

Cette fiche métier va vous aider à en savoir davantage.

En quoi consiste le métier d’un agent de quai ?

Agent de quai

L’agent de quai a pour mission principale de gérer les arrivées, le stockage mais également les départs des diverses marchandises qu’il est amené à gérer dans son secteur.

Les missions d’un agent de quai

Les missions d’un agent de quai sont relativement nombreuses. On peut notamment trouver :

  • La réception des marchandises lorsque celles-ci sont livrées par les transporteurs : suivi des bons de livraison et vérification des marchandises
  • Le stockage des marchandises dans différents lieux en fonction de leurs caractéristiques
  • Le déstockage des marchandises prêtes à repartir avec d’autres transporteurs
  • La négociation avec les transporteurs afin de pouvoir organiser le travail dans la journée
  • La conduite des outils de levages et transpalettes nécessitant un CACES pour soulever les caisses, les cartons et les ranger en hauteur

Quelles sont les qualités requises afin de devenir agent de quai ?

Le métier d’agent de quai est un métier très polyvalent qui nécessite un grand nombre de qualités et de compétences :

  • Disponibilité : en fonction des domaines d’activité, l’amplitude horaire de la journée de travail peut être assez importante. De plus, il peut arriver de manière très régulière de travailler la nuit ou même les jours de week-end
  • Force physique : même si le port de charge est de plus en plus mécanisé, il ne l’est pas totalement ; l’agent de quai peut encore être amené à soulever du poids de manière régulière
  • Maîtrise des outils de bureautique : l’agent de quai est de plus en plus amené à gérer les stocks des marchandises qui lui sont livrées de manière informatique. Il doit donc absolument connaître les bases des principaux logiciels de gestion.
  • Anticipation : l’agent de quai doit toujours organiser son travail de manière anticipée, notamment pour que toutes les livraisons et tous les départs n’aient pas lieu de manière simultanée
  • Connaître l’utilisation des chariots élévateurs ainsi que des transpalettes : outils indispensables pour déplacer l’essentiel des marchandises qui sont livrées

Quelle est la formation afin de devenir agent de quai ?

Le métier d’agent de quai peut être exercé après l’obtention d’un BTS gestion des transports et logistiques ou d’un BTS gestion des transports et logistique associée. L’idéal étant d’avoir un niveau Bac + 2 pour s’adapter de manière parfaite à ces diverses missions, même si parfois un Bac professionnel peut être suffisant.

Il peut être dans un second temps possible de se spécialiser dans certaines filières, comme la filière alimentaire notamment qui nécessite un certain nombre de compétences supplémentaires, surtout dans la gestion des stocks de produits.

Dans certaines entreprises, le seul diplôme qui est parfois demandé est le CACES pour conduire les différents engins, car sans cela le métier est quasiment impossible à exercer convenablement.

Quel est le salaire d’un agent de quai ?

Le salaire d’un agent de quai tourne en début de carrière autour du SMIC. Un agent de quai expérimenté peut, quant à lui, toucher aux alentours de 2000 euros par mois.

Il est important de savoir que le métier d’agent de quai permet en général de réaliser un grand nombre d’heures supplémentaires qui permettent d’arrondir les fins de mois, surtout lorsque celles-ci sont réalisées la nuit.

Quelles sont les évolutions possibles agent de quai ?

Le métier d’agent de quai peut permettre un certain nombre d’évolutions professionnelles. Tout d’abord, l’agent de quai peut, après quelques années d’expérience, devenir chef d’équipe et ainsi commencer à encadrer des agents de quai. Ensuite, il peut même devenir chef d’entrepôt et avoir la responsabilité de tous les chefs d’équipe et de leurs agents de quai.

Il est aussi tout à fait envisageable de changer de secteur d’activité et ainsi de travailler dans des domaines qui peuvent être plus valorisants et plus rémunérateurs. Ce peut être le cas, par exemple, du secteur du luxe ou de la grande distribution qui offrent assez souvent des primes d’intéressement et des 13 èmes mois.