Conseiller en assurance

0

Si vous aimez les métiers de contact dans lesquels le rôle commercial complété par un rôle de conseil est important, il y a de grandes chances que vous puissiez être intéressé par le métier de conseiller en assurance. Nous allons voir dans cette fiche métier quels en sont les principaux aspects et les principales caractéristiques.

En quoi consiste le métier de conseiller en assurance ?

Conseiller en assurance

Le métier de conseiller en assurance consiste à commercialiser des produits d’assurance aussi bien à des particuliers qu’à des entreprises. Il peut être spécialisé sur certains produits comme les assurances vie ou les produits destinés au monde professionnel par exemple.

Les missions d’un conseiller en assurance

Un conseiller en assurance est amené à réaliser un grand nombre de missions afin de pouvoir toujours plus développer une clientèle et de fidéliser celle-ci. Dans ce cadre, il doit :

  • commencer par définir les besoins d’un potentiel client en assurance. En fonction des biens à assurer ou des produits souhaités, les propositions ne seront pas les mêmes et le conseiller en assurance devra adapter son offre
  • proposer les produits les plus adaptés au potentiel client. Il doit notamment tenir compte de l’âge, du patrimoine et des immeubles ou meubles que les personnes ont le souhait d’assurer
  • développer un potentiel de clients fidèles, ce qui doit permettre de développer de façon très régulière le chiffre d’affaires de la structure qui l’emploie
  • participer à la rédaction de contrats d’assurance qui soient les plus adaptés possibles aux besoins de la clientèle
  • gérer un grand nombre de tâches administratives comme le classement des dossiers, le suivi de certaines échéances, les déclarations de sinistres par exemple
  • se former aux nouveaux produits qui sont créés pour pouvoir les proposer dans les meilleurs délais à sa clientèle
  • vérifier dans certaines occasions les déclarations d’un sinistre pour ainsi avoir la certitude de ne pas rembourser un client à tort pour un sinistre qui n’aurait pas eu lieu exactement dans les conditions décrites par le client
  • déployer les procédures d’indemnisation pour que les clients ne soient pas pénalisés encore plus

Quelles sont les qualités requises afin de devenir conseiller en assurance ?

Les missions commerciales, au sens large du terme, sont très importantes chez un conseiller en assurance. De ce fait, il doit développer un certain nombre de qualités et de compétences adaptées. Il doit notamment :

  • connaître l’ensemble des produits qu’il est susceptible de pouvoir proposer et commercialiser à tous ses clients
  • avoir un réel sens de la pédagogie afin de pouvoir bien expliquer de quelle manière fonctionnent tous les contrats d’assurance
  • avoir un réel sens de l’écoute des besoins des clients
  • posséder un sens commercial et toutes les techniques de vente qui lui seront utiles au moment de conclure un contrat
  • connaître les techniques de marketing modernes pour attirer des prospects qui pourront devenir des clients
  • avoir de très bonnes connaissances juridiques et notamment en droit des assurances afin de pouvoir, une nouvelle fois, offrir les meilleurs conseils à une clientèle toujours plus exigeante
  • être très disponible, car il n’est pas toujours possible de rencontrer les clients pendant les horaires de bureau ; il faut donc avoir la capacité de travailler en soirée et également éventuellement le samedi

Quelle est la formation afin de devenir conseiller en assurance ?

Il est possible d’accéder à ce métier sans diplôme puisque nous ne sommes pas en présence d’un métier réglementé. Il est néanmoins préférable d’avoir un BTS ou un DUT dans le domaine du commerce ou dans le domaine de l’assurance. Une formation complémentaire en droit peut aussi s’avérer d’une particulière utilité. Il peut s’agir par exemple d’un master en droit avec une option “assurances”. 

Enfin, certains conseillers en assurances sortent aussi d’écoles de commerces, ce qui devrait leur permettre une évolution professionnelle plus rapide.

Il n’en demeure pas moins que la formation continue fait largement partie de ce secteur d’activité en perpétuelle évolution. Les grandes compagnies d’assurance ont d’ailleurs le plus souvent des écoles en interne pour permettre à leurs salariés de monter en compétences tout au long de leur carrière.

Quel est le salaire d’un conseiller en assurance ?

Il n’y a pas forcément de salaire de référence, car, le plus souvent, les conseillers en assurance sont rémunérés en fonction de leurs ventes et du chiffre d’affaires qu’ils sont parvenus à créer. De ce fait, les rémunérations sont très variables en fonction du secteur dans lequel le métier est exercé : professionnels ou particuliers.

Ainsi, les salaires peuvent aller de 1 500 euros pour débuter et parfois atteindre les 5 000 euros pour un conseiller en assurance qui a un réseau important et qui est parvenu à développer une clientèle fidèle et en nombre important.

Quelles sont les évolutions possibles pour un conseiller en assurance ?

Les évolutions possibles sont assez nombreuses pour un conseiller en assurance.

Il peut tout d’abord changer de compagnie d’assurances pour espérer une évolution plus importante dans un grand groupe.

Il peut aussi changer de catégorie de clientèle et passer du monde des particuliers à celui des entreprises par exemple, ce qui lui permettra de développer de nouvelles compétences professionnelles.

Le conseiller en assurance après plusieurs années d’expérience a souvent la possibilité, en restant dans la même compagnie, d’encadrer des conseillers commerciaux en devenant inspecteur. Il développera dans ce cadre de nouvelles compétences dans le management et l’organisation du travail.

Mais, le conseiller en assurance a aussi la possibilité de devenir courtier à son compte et ainsi d’être à la tête de sa propre entreprise.