Conseiller funéraire

0
Conseiller funéraire

Un décès n’est jamais facile à gérer. Le métier de conseiller funéraire a été créé afin d’aider les familles en deuil. Cette personne est là pour les conseiller et les accompagner. D’ailleurs, c’est le premier contact des familles qui souhaitent entrer en relation avec un centre de pompes funèbres.

Le métier vous intéresse et vous souhaitez en savoir plus ? Tout ce qu’il faut savoir à son sujet, les missions, les qualités et formations requises, le salaire et les évolutions possibles sont détaillés ci-après.

En quoi consiste le métier de conseiller funéraire ?

Comme son nom l’indique, le métier de conseiller funéraire (aussi appelé Croque-mort) consiste à conseiller et à accompagner les familles en cas de décès. Ce dernier les aide dans l’organisation des obsèques. Il explique ce qu’il faut faire, quelles sont les démarches administratives, etc. Le conseiller funéraire réalise son travail en tenant compte des moyens financiers des familles et en tenant compte des volontés du défunt. 

Le métier consiste également à organiser les cérémonies liées aux obsèques (civile et religieuse) suivant les demandes de la famille du défunt. En tant qu’organisateur, le conseiller funéraire s’occupe de tout, y compris le suivi des évènements et le respect des demandes et des délais. 

Il s’assure également de la réalisation des prestations des intervenants comme le fleuriste, la mairie, pompes funèbres. Vu que le conseiller funéraire s’occupe d’un peu de tout, il porte donc plusieurs casquettes. Il est polyvalent. Il peut se transformer en vendeur et proposer des prestations comme la vente de cercueils, d’urnes, etc. 

Il peut également proposer des services de thanatopracteur, de marbrerie, et bien d’autres encore. Le conseiller funéraire n’intervient pas seulement en cas de décès. Il peut aussi conseiller les personnes de leur vivant sur les assurances obsèques à souscrire par exemple. 

Enfin, un conseiller funéraire est un métier administratif. Le conseiller pourra se charger de documents tels que l’autorisation de transport et les formulaires pour la mairie. Le poste demande aussi la rédaction de documents divers toujours suivant les besoins et les demandes des familles (avis de décès par exemple).  

Les missions d’un conseiller funéraire 

Souvent appelé croque-mort ou agent funéraire, le conseiller funéraire a plusieurs rôles à gérer. Il est polyvalent et multifonction.  Il accueille les familles physiquement ou par téléphone. Il doit analyser leurs demandes et leurs besoins en détail. Ensuite, il les conseille sur les choses à faire, les meilleures options à choisir, etc. 

Après, le conseiller funéraire doit détailler à ses clients le déroulement de ses tâches, comment il va gérer son travail, sur quel délai, etc. Une fois cela fait, il peut entrer en relation avec des professionnels et intervenants divers comme le fleuriste, l’église, et autre. 

Après, il coordonne les actions de ces derniers afin de réussir parfaitement les obsèques suivant les attentes des familles. Il doit aussi gérer certains points comme les cérémonies, les textes, la musique, et autres. Le conseiller funéraire a aussi pour mission la gestion des démarches administratives et des autorisations nécessaires. 

Il doit également gérer les formulaires administratifs et les adresser aux services concernés. Si besoin, le conseiller pourra aussi rédiger des faires part. Il peut également conseiller sur les produits et prestations nécessaires aux obsèques. Il peut les trouver, les fournir voire même négocier le prix et les services proposés. 

Il arrive aussi qu’un conseiller funéraire dispose déjà des produits en général et d’une équipe d’intervenants aptes à fournir des prestations funéraires comme la thanatopraxie par exemple. Si c’est le cas, il pourra proposer comme une sorte de pack aux familles des défunts. Bref, son rôle est d’alléger ces derniers lors des obsèques.  

Quelles sont les qualités requises pour devenir conseiller funéraire ?

Le métier d’un conseiller funéraire est un poste aux multiples responsabilités. Il demande de nombreuses qualités. Il y a tout d’abord l’empathie. Le décès est toujours douloureux. Il faut se mettre à la place des familles pour comprendre leurs peines et les accompagner comme il se doit. 

L’empathie doit se voir à travers les gestes, mais aussi la façon de s’exprimer. Après il y a l’écoute. Le conseiller funéraire doit aussi avoir du tact surtout lorsqu’il expose les choses à faire, les prestations et la question de prix. 

Un conseiller funéraire est aussi une personne patiente. Il ne faut pas brusquer les choses. Il faut suivre le rythme des familles en deuil. Un conseiller funéraire doit aussi être solide psychologiquement. Il doit savoir faire face aux demandes et situations difficiles. 

Il doit être ouvert d’esprit. Il y a des exigences et des demandes qui sont parfois incompréhensibles. Il faut savoir s’adapter. Ce métier demande aussi un sens de l’organisation vu que le conseiller doit gérer plusieurs choses. 

Quelle est la formation pour devenir conseiller funéraire ?

Une personne qui souhaite devenir conseiller funéraire doit obligatoirement avoir un diplôme de conseiller funéraire. Il est possible de l’obtenir en suivant une formation après le bac. Il y a la formation théorique qui dure 140 h. 

Elle permet d’apprendre les rites funéraires, la psychologie du deuil, comment conseiller, quelles sont les législations, etc. Après, il y a la formation pratique qui dure 70 h. Il est aussi possible de devenir conseiller funéraire en suivant une formation pour obtenir un CQP conseiller funéraire. Il y a également des formations continues qu’un conseiller funéraire peut suivre pour se perfectionner.

Quel est le salaire d’un conseiller funéraire ?

Un conseiller funéraire est un métier qui permet de toucher environ 1600 € quand on débute. Il y a aussi des primes qui peuvent rendre cette rémunération encore plus motivante. Le salaire évolue par la suite suivant l’expérience et le savoir-faire du conseiller et peut atteindre les 2000 € ou 2600 €.

Quelles sont les évolutions possibles ?

Le métier de conseiller funéraire est un métier d’avenir vu le vieillissement de la population actuellement. C’est aussi un métier très noble. Si toutefois le conseiller funéraire souhaite évoluer vers d’autres postes, il peut postuler pour devenir un adjoint technique ou administratif. 

Il peut aussi convoiter le poste de rédacteur territorial, gestionnaire ou même chef d’entreprise de pompes funèbres.

A lire la fiche métier thanatopracteur

fiche métier croque-mort