Croque-mort

0

Vous aimeriez travailler dans le domaine funéraire ? Le métier de croque-mort est peut-être fait pour vous ! Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur le métier de croque-mort : les missions, les qualités requises, le salaire, les formations et les évolutions possibles. 

EN QUOI CONSISTE LE MÉTIER DE CROQUE-MORT ?

Croque-mort

Croque-mort, ou thanatopracteur, est un métier qui consiste à travailler avec le corps des défunts. 

Le croque-mort exerce son métier en tant que salarié au sein d’une pompe funèbre. 

Il assure la mise en bière des défunts, ainsi que leur transport jusqu’au cimetière le jour de leur enterrement. 

Cet agent funéraire travaille en collaboration avec des équipes médicales, notamment s’il doit assurer le remodelage du visage du défunt. L’équipe médicale l’accompagne pour l’autopsie, une fois le défunt arrivé au funérarium, ainsi que pour l’embellissement de sa dépouille.  

Le croque-mort est amené à réaliser des soins post-mortem. Ils consistent à habiller ainsi qu’à maquiller le corps, pour que les défunts aient un aspect présentable pour leurs familles.Le thanatopracteur peut donc être amené à réaliser des soins esthétiques aux défunts. 

Il gère ses interventions seul. Une intervention peut durer entre 1h30 et 2h, voire plus, selon l’état du défunt, s’il faut procéder à un remodelage du visage ou non. Il pratique ses interventions dans différents lieux : à l’hôpital, chez le défunt ou encore au funérarium. 

Ce métier est à risque car l’embaumeur travaille avec des outils tranchants et piquants, ainsi que des produits toxiques. 

Le croque-mort ne s’occupe pas seulement des défunts mais aussi de leurs familles. Il est là pour les accompagner dans le processus d’organisation de la cérémonie funéraire. Il peut aussi être amené à aider les familles pendant leur période de deuil. 

LES MISSIONS D’UN CROQUE-MORT 

Les missions d’un agent funéraire sont diverses, notamment accompagner les familles et s’occuper des soins post-mortem – c’est-à-dire désinfecter le défunt, le nettoyer, recoudre les orifices, le coiffer et le maquiller. Il doit aussi déshabiller et habiller le défunt. Il s’occupe également de la préparation de la salle d’exposition du funérarium, ainsi que de l’organisation de la cérémonie de l’enterrement. Le croque-mort doit aussi conduire le défunt pour le déposer au cimetière et porter son cercueil. Il peut en outre s’occuper de l’incinération du défunt. 

Le croque mort-mort s’occupe également du remodelage du visage ou du corps du défunt, en cas de déformations graves, notamment lors d’accidents ayant provoqué la mort. 

QUELLES SONT LES QUALITÉS REQUISES POUR DEVENIR CROQUE-MORT ? 

Pour exercer le métier d’agent funéraire, il faut avoir des qualités bien précises : 

  • Faire preuve de sang-froid : il travaille en contact avec des personnes décédées.
  • Avoir une force mentale : il peut être amené à voir des décès choquants et brutaux.
  • Être habile : notamment pour exercer les actes post-mortem. 
  • Être technique.
  • Être à l’écoute. 
  • Être minutieux : notamment lors des opérations de remodelage ou lors des sutures d’orifice. 
  • Être discret.
  • Savoir travailler en équipe : avec ses collègues, ainsi que les équipes médicales avec lesquelles il collabore.
  • Avoir une bonne condition physique : il est amené à porter des défunts et des cercueils. 

QUELLE EST LA FORMATION POUR DEVENIR CROQUE-MORT ? 

Pour faire des études de croque-mort, il faut être muni du bac. Les bacs pro commerce, vente ou services sont appréciés pour intégrer les formations à cette profession. 

Une fois le bac obtenu, l’étudiant doit passer le diplôme national de thanatopracteur (DNT). 

Des écoles spécialisées ou privées proposent des formations plus spécifiques pour exercer ce métier. 

Il est également possible de passer un DU thanatopraxie, qui est une formation universitaire qui prépare au métier de croque-mort.

QUEL EST LE SALAIRE D’UN CROQUE-MORT ? 

En début de carrière, un croque-mort gagne 1 550€ bruts par mois. Avec de l’expérience, son salaire peut atteindre 4 000€ bruts par mois. Mais selon son statut et ses clients, son salaire peut varier. Son salaire peut être plus conséquent s’il travaille à son compte. 

QUELLES SONT LES ÉVOLUTIONS POSSIBLES ?

Le croque-mort peut décider d’évoluer professionnellement. 

Le thanatopracteur peut notamment intégrer un service municipal spécialisé. Il peut également postuler pour une agence funéraire privée. Avec de l’expérience, le croque-mort peut décider d’ouvrir sa propre agence funéraire et travailler à son compte en tant que libéral. Il peut également reprendre une pompe funèbre et devenir directeur d’agence.

A voir aussi : conseiller funéraire