Diététicien

0

On pense souvent à tort que la seule mission d’un diététicien c’est d’accompagner les personnes qui souhaitent perdre du poids. Or, son rôle s’étend bien au-delà. En effet, ce praticien peut intervenir dans tout ce qui concerne l’alimentation. Ainsi, il peut très bien être sollicité que ce soit dans les régimes minceur, dans les établissements sanitaires ou dans les collectivités. Voici tout ce qu’il faut savoir sur le métier de diététicien

En quoi consiste le métier de diététicien ?

Diététicien

Un diététicien est un spécialiste de l’alimentation. Il compose des menus adaptés à chaque personne qui le consulte. Souvent il travaille dans un établissement de soin et assure le suivi d’un patient. Il intervient depuis l’achat des aliments jusqu’à l’élaboration de ce dernier. 

À l’hôpital, il travaille avec un médecin nutritionniste ou un médecin généraliste ainsi qu’avec le cuisinier. Le diététicien élabore plusieurs catégories de menu selon le patient. Il y a les menus normaux, pour les patients qui ne nécessitent aucune précaution spécifique. Mais le plus souvent, il conçoit des menus pour les personnes à régimes spécifiques. 

Son métier consiste à mettre une précision pour chaque ration alimentaire (sans sel, à faible calorie, sans cuisson…). Le problème de chaque patient est différent, il s’occupe ainsi d’établir un calendrier et un plan de nutrition pour chacun d’eux. 

Il faut faire attention à ne pas confondre médecin nutritionniste et diététicien. Un médecin nutritionniste est un médecin dont la spécialisation concerne l’alimentation et le calcul des apports calorifiques. Le diététicien se trouve dans la branche de l’élaboration du menu. 

À part son travail à l’hôpital, le diététicien travaille aussi dans des collectivités. Il y assure la qualité et l’hygiène des repas. En tant que spécialiste en alimentation, il peut aussi élaborer les menus. Il le fait avec les gestionnaires et chefs cuisiniers. Il peut aussi être consultant dans des industries agroalimentaire ou pharmaceutique. Mais aussi faire des collaborations avec des laboratoires. 

Être diététicien consiste aussi à faire des consultations pour les personnes avec des problèmes de poids. C’est d’ailleurs la majorité des problèmes des patients d’un diététicien. Ces personnes peuvent être en surpoids, obèse, anorexique, ou encore diabétique. Pour ces personnes, son travail consiste à donner des prescriptions pour trouver un équilibre alimentaire adéquat. 

Et enfin, le travail diététique consiste aussi à faire des conférences sur le sujet de la nutrition et de l’alimentation. Il peut le faire pour un établissement sanitaire. Mais il peut aussi le faire en tant que conférencier. 

Les missions du diététicien

La mission principale du diététicien est l’élaboration des repas. Il prend note de toutes les pathologies du patient pour que le régime alimentaire soit le plus adapté possible. Mais les missions du diététicien sont nombreuses et très variées selon son lieu de travail. En voici quelques-uns. 

Le diététicien dans un établissement sanitaire

À l’hôpital, il y a beaucoup plus de patients. Le diététicien est donc amené à effectuer beaucoup plus de tâches là-bas. 

  • Diagnostic du patient : avant de donner un régime au patient, le diététicien lui pose d’abord quelques questions sur sa routine alimentaire. Il lui demande entre autres ses allergies, ses intolérances ainsi que ses difficultés à ingurgiter de l’aliment s’il y en a. 
  • Élaboration de fiche pour chaque patient : c’est ne pas se perdre et pour attribuer à chaque malade le régime dont il a besoin. Il inscrit dans cette fiche le temps de repas de chaque patient ainsi que les apports nécessaires. 
  • Élaboration de menu : l’élaboration des menus se fait à partir du diagnostic fait au début ainsi que des directives des médecins. Le repas doit être spécifique pour chaque patient. Dans cette tâche, il détermine aussi le mode de cuisson idéal ainsi que la quantité d’aliments qu’il faut.  
  • Contrôle des règles sanitaires : le diététicien s’assure de l’hygiène dans les salles de stockage ainsi que dans la cuisine. 

Le diététicien dans les collectivités

Ces collectivités peuvent être des cantines scolaires, des camps de vacances ou encore des centres sportifs. Les rôles du diététicien dans ces centres sont :

  • Élaboration de menu : les repas doivent être en fonction des besoins calorifiques des gens dans la collectivité. Par exemple, dans les centres sportifs, le repas doit contenir plus de protéines. 
  • Animation d’une commission : il peut aussi s’occuper de l’animation d’un petit comité qui va élaborer les menus avec lui. C’est le cas si la collectivité comporte plus de 100 personnes. 
  • Contrôle de l’hygiène dans la cuisine et dans les gardes à manger. Le diététicien s’assure aussi à ce que les normes sanitaires de l’alimentation soient tout le temps respectées. 

Le diététicien en libéral

Un diététicien indépendant peut travailler soit en tant que consultant dans des entreprises agroalimentaires ou pharmaceutiques. Soit, il travaille à son compte en tenant un cabinet. Mais il peut aussi travailler dans des salles de sport. Ses missions en tant que diététicien libéral sont : 

  • Participation à la conception de nouveau produit agroalimentaire ou pharmaceutique. C’est le cas s’il travaille en tant que consultant dans des entreprises. 
  • Prescription d’un régime adapté pour son client. Le client peut avoir des problèmes de poids ou bien des problèmes d’hormones. 
  • Conseiller alimentaire : c’est son principal rôle dans les salles de sport et les clubs sportifs. 
  • Animation de conférence : il peut aussi effectuer des conférences dans le cadre de la nutrition si le diététicien travaille en tant qu’indépendant. 

Quelles sont les qualités requises pour devenir diététicien ? 

Le travail dans la diététique est un travail de contact. Sa principale qualité doit donc être une solide capacité relationnelle. Mais le diététicien doit aussi avoir les qualités suivantes : 

  • Une bonne capacité d’écoute : pendant ses diagnostics, il est amené à poser différentes questions à ses patients. Il doit donc se montrer attentif à chaque détail pour ne pas faire de faux diagnostic. 
  •  De la diplomatie : lorsqu’il réprimande les patients de leurs habitudes alimentaires, il doit s’y prendre avec modération pour ne pas les vexer. Avoir du tact doit aussi être de rigueur, il ne faut pas donner un sentiment de culpabilité aux clients. 
  • Un bon sens de la pédagogie : pendant ses conférences, il doit enseigner aux assistants les règles alimentaires ainsi que les règles d’hygiène. Pour que tout le monde les applique bien, il doit être un bon enseignant. 
  • De l’inventivité : ses patients peuvent être nombreux avec des problèmes tout différents, il doit donc être très astucieux et inventif dans la création de ses menus. D’autant plus que les menus doivent être variés et très calculés en apport énergétique. 
  • Un sens de l’organisation : pour ne pas se perdre dans les nombreux programmes alimentaires de chaque patient. 

Quelle est la formation pour devenir diététicien ? 

Pour devenir diététicien, vous devez détenir un diplôme de baccalauréat. Il existe plusieurs séries de baccalauréats, mais les séries scientifiques sont les plus favorables : 

  • La série S
  • La série STL (Science et technologie des Laboratoires)
  • La série SMS (Science médico-sociale)

Mais être diététicien avec un bac non scientifique est aussi possible. 

Après le bac, il faut détenir le BTS diététique. La formation pour ce diplôme se fait en deux ans. Mais pour les titulaires de baccalauréat non scientifique, la formation peut durer 3 ans. C’est nécessaire pour une mise à niveau. Toutefois, certains instituts de formation proposent une troisième année d’approfondissement. 

Avec ce diplôme, vous pouvez commencer à postuler pour un poste de diététicien. Sachez toutefois que les recruteurs prennent le plus souvent les personnes avec plus de diplômes. Il est donc conseillé de poursuivre avec un diplôme DUT génie biologique option diététique. Il s’agit d’un diplôme universitaire qui demande deux années d’études. 

Pendant les formations, il existe des périodes de stages et des périodes de cours théorique. Le postulant est aussi qualifié par son stage et la qualité de celui-ci. 

Quel est le salaire d’un diététicien ? 

Pour un diététicien débutant, le salaire est entre 1 600 € à 1 800 € bruts par mois. Ce salaire augmente avec l’acquisition d’expérience et de compétences. Pour un diététicien libéral, la rémunération est comptée par honoraires. Pour un diététicien en ville, elle s’élève à 60 €, mais pour ceux en province, chaque consultation coûte entre 25 à 35 €. 

Quelles sont les évolutions possibles ?

Une fois les formations terminées, il existe plusieurs débouchés pour les diététiciens. Les diététiciens peuvent travailler dans différentes cadres : les hôpitaux, les établissements scolaires, les collectivités ainsi que les clubs de sports. 

Après plusieurs années d’expérience, il est possible d’évoluer en tant que formateur dans le cadre de la santé. Un diététicien peut aussi devenir cadre de santé d’unité de soin et d’activités paramédicales. Mais il est aussi possible de devenir un cadre supérieur de santé de secteur de soin et d’activités paramédicales. 

Percer une carrière en tant que diététicien est donc tout à fait possible. Il faut seulement plusieurs années de formation, ainsi que la persévérance. La qualité des diagnostics et des menus élaborés compte pour beaucoup aussi.