Métiers secteur de la restauration

En pleine expansion, le marché français de la restauration s’élevait à 70 milliards d’euros en 2016. Le secteur de la restauration compte parmi l’un des plus importants facteurs d’attractivité touristique en France et ne génère pas moins de 650 000 emplois dans toute l’Hexagone. En constante évolution, ce secteur réunit une pluralité de professions.

Envisagez-vous d’exercer un métier dans ce secteur ? Découvrez nos fiches métiers dans le secteur de la restauration.

Quels sont les emplois dans le secteur de la restauration ?

Les services qui découlent de l’exercice des professions relatives à la restauration ne cessent de se diversifier et de s’étendre. Chacun de ces services est associé à des postes spécifiques.

Restauration et cuisine :

  • Traiteur organiseur de réception,
  • Chef cuisinier,
  • Chef de partie,
  • Chef d’équipe en restauration rapide,
  • Commis de cuisine,
  • Goûteur,
  • Pizzaiolo,
  • Pâtissier,
  • Boulanger,
  • Charcutier-traiteur,
  • Chocolatier-confiseur.

Service :

  • Serveur,
  • Chef de rang,
  • Garçon de café,
  • Barman,
  • Sommelier,
  • Équipier en restaurant rapide.

Accueil :

  • Chef-gérant en restauration collective,
  • Directeur de restaurant,
  • Directeur de fastfood.

Divertissement :

  • Chargé de projets événementiel,
  • Responsable de communication et événementiel.

Métiers du secteur de la restauration : niveau de salaire

Le niveau de salaire dans le secteur de la restauration dépend surtout du niveau de diplôme et de la nature du poste souhaité. Il tient également compte de l’expérience et peut varier relativement en fonction des établissements recruteurs.

Le salaire mensuel moyen d’un chef cuisinier est de 4200 € bruts. Un chef-gérant en restauration touche à peu près 1700 à 3000 € bruts par mois. Le chef de partie gagne en moyenne 2000 € bruts tous les mois. Quant au directeur d’un fastfood, il perçoit entre 2500 et 7500 € net par mois. Le salaire mensuel moyen d’un pâtissier s’articule autour de 2600 et 4600 € bruts.

Le chocolatier-confiseur touche à peu près 3000 à 4000 € bruts par mois. Le directeur d’un restaurant, pour sa part, gagne entre 3750 et 10 000 € bruts par mois en fonction de l’expérience.

Métiers du secteur de la restauration : les compétences clés

La restauration professionnelle est un domaine hautement concurrentiel. Plusieurs compétences sont indispensables à l’exercice de ce métier quel que soit le poste à viser :

  • L’organisation : quand on travaille en équipe et qu’on doit faire face à des demandes croissantes, il faudra être méthodique et organisé pour les honorer au mieux.
  • La créativité : le secteur de la restauration étant très concurrencé, on doit faire preuve d’inventivité pour sortir du lot et s’affirmer sur ce marché.
  • Le professionnalisme : l’agilité, l’efficience et la prudence sont indispensables en période d’affluence pour réduire le temps d’attente des clients au maximum.
  • La passion : cette qualité est primordiale, car elle conditionne votre efficacité, votre efficience et votre professionnalisme quel que soit le poste que vous allez occuper dans ce secteur.