Cuisinier

0
Cuisinier

Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur le métier de cuisinier: les missions, qualités requises, salaire, formations, débouchés.

En quoi consiste le métier de cuisinier ?

Un cuisinier est compétent pour l’exécution de toutes les tâches relatives à la préparation des aliments. Cela inclut la création d’un menu et la réalisation des recettes. Dans la position d’un chef, le cuisinier supervise le personnel de cuisine dans un établissement de restauration.

Le cuisinier s’occupe de préparer et de cuisiner les plats, des entrées et des desserts. Il prend soin de leur goût, de leur saveur, mais aussi de leur aspect esthétique pour qu’ils soient visuellement attrayants. Les responsabilités d’un cuisinier ne se limitent pas à la préparation des plats en eux-mêmes. Il peut aussi réaliser des tâches de gestion pour un établissement spécifique. Cela implique le choix des fournisseurs, la gestion des achats et la sélection de produits de qualité pour l’inventaire.

Un chef cuisinier doit notamment définir le prix des plats et le coût de leur préparation. Il est aussi responsable de l’hygiène de la cuisine et coordonne le personnel auxiliaire qui travaille avec lui. Cela inclut le maître d’hôtel, les serveurs, le barman et le reste du personnel de réception d’un restaurant.

Les missions du cuisinier

Le chef cuisinier doit parfois être amené à créer un menu ou des offres spéciales pour des occasions spécifiques. Il doit calculer la quantité de marchandises dont il a besoin et le prix auquel la nourriture doit être vendue. Il devra le cas échéant s’assurer que les prix définis lui génèrent des profits décents.

Les tâches d’un chef cuisinier sont principalement opérationnelles lorsqu’il travaille dans de petites pièces ou des cuisines mal structurées. Il gère les fournitures et les stocks alimentaires en plus de garder la cuisine en ordre. Il se peut aussi que le cuisinier travaille dans des brigades de cuisines organisées, des restaurants ou des hôtels de haut niveau. Le cas échéant, sa mission va être de créer de nouveaux plats, gérer la cuisine en tant que manager et endosser la casquette de chef exécutif.

Il décide du menu, planifie et dirige la préparation des plats et attribue des tâches aux autres cuisiniers. Le chef cuisinier gère aussi le budget, établit les quarts de travail et gère au besoin l’embauche du nouveau personnel de cuisine. Il garde toujours un contact étroit avec la direction de l’établissement. Cela inclut le directeur du restaurant ou le directeur des boissons s’il travaille dans un hôtel.

Quelles sont les qualités requises pour devenir cuisinier ?

Un cuisinier est amené à travailler sur longues journées, toujours debout, dans un environnement à température élevée et sous un stress constant. La restauration exige à ce titre un niveau d’énergie que l’on retrouve rarement dans d’autres corps de métiers.

Les cuisiniers doivent aussi soulever fréquemment des sacs, déplacer des boîtes, tirer des casseroles hors des fours et trancher des aliments durs. L’effort requis pour toutes ces tâches est aussi conséquent que celui d’un match de rugby. Le métier de cuisinier exige ainsi une grande force physique.

Le travailler en cuisine peut se comparer à chorégraphie mise en scène avec soin. Les plats sautés ne doivent pas se transformer en plats frits. Le cuisinier ne doit pas se couper les doigts en tranchant des aliments. Il doit veiller à ne pas se bruler en manipulant les aliments sur le feu. Toutes ces tâches exigent ainsi une grande agilité de la part du cuisinier.

Chaque plat doit être préparé selon une recette spécifique. La saveur des plats doit être ajustée à la moindre nuance pour un équilibre parfait. Un tel travail de précision exige une grande acuité mentale de la part du cuisinier, et ce, tout au long de sa carrière. Une personne destinée à devenir chef cuisinier doit pouvoir se concentrer sur ce qu’on lui dit. Il doit retenir les détails de chaque commande ou recommandations qui lui sont fournis. Cela se traduit par une grande capacité d’écoute.

En tant que chef, le cuisinier doit être capable de tenir le rôle de leader pour son équipe. Il doit savoir organiser le personnel de sa cuisine et identifier les tâches adéquates à confier à chacun d’entre eux. Dans le même esprit, les cuisiniers sont des personnes très organisées, peu importe qu’ils soient en service ou hors service. Ils aiment travailler dans un espace organisé et propre.

Le métier de cuisinier est difficile à pratiquer sans un bon palais gustatif. Il doit percevoir la moindre nuance dans la saveur d’un plat, de sorte que chaque ingrédient soit mis en valeur. Cette qualité est a priori acquise depuis la naissance, mais peut toujours être développée en cours de route.

Le fait de regarder un grand chef cuisinier au travail est une expérience fascinante. Ils semblent être dans un autre plan d’existence lorsqu’ils s’exécutent à la tâche. Cela implique que les cuisiniers doivent faire preuve d’une concentration absolue dans la préparation des aliments.

Les chefs apprennent par la critique. Ils savent reconnaître les défauts de leur travail et utilisent les critiques reçues comme apprendre et s’améliorer. Cela est vrai, peu importe que les critiques soient formulées par d’autres personnes ou viennent de leur propre remise en question.

Quelle est la formation pour devenir cuisinier ?

Le métier de cuisinier est accessible à travers une formation en restauration. Cela peut se faire à travers un brevet d’études professionnel (BEP) en hôtellerie Restauration avec option cuisine. Ce métier est aussi accessible à travers un certificat d’études professionnel (CAP) en cuisine, un bac techno en hôtellerie ou un bac professionnel en restauration. 

Le meilleur parcours pour devenir cuisinier est toutefois encore celui d’une école de cuisine. Grégoire Ferrandi est l’établissement le plus connu pour ce type de formation. L’inscription est possible à partir de la classe de 3e, à la détention d’un baccalauréat ou après un premier cycle d’études.

Quel est le salaire d’un cuisinier ?

Le salaire d’un cuisinier est défini selon l’emplacement, l’envergure et la réputation du restaurant où il travaille. En démarrant sa carrière en tant que commis, le cuisinier peut toucher un salaire mensuel de 1 250 et 1 900 euros. Son salaire peut monter à 1400 ou 2600 € par mois s’il a acquis plus d’expérience dans sa profession. Un chef cuisinier peut quant à lui toucher entre 1 700 et 4 400 € de salaire mensuel.

Quelles sont les évolutions possibles ?

Au bout de quelques années d’expérience dans le métier, un cuisinier peut s’orienter vers un poste de chef de partie. Il va alors être chargé d’assurer le fonctionnement optimal de sa partie, selon sa spécialité qu’il a choisie. Un poissonnier est notamment en charge du poisson. Un rôtisseur gère la cuisson de la viande. Un saucier va quant à lui préparer des sauces ou des potages. Le chef de partie partage quotidiennement son expertise au commis de cuisine pour que ce dernier puisse se développer.