Prothésiste ongulaire

0

La beauté d’une personne ne se limite pas seulement à son visage, son caractère ou sa morphologie. Les mains constituent aussi un détail à ne pas négliger surtout à notre époque. Mais pour en prendre soin, il vaut mieux le faire chez un professionnel comme un prothésiste ongulaire. Ce type d’emploi vous passionne ? Découvrez alors dans les sections qui vont suivre tous les critères importants à savoir pour mieux appréhender le métier.

En quoi consiste le métier de prothésiste ongulaire ?

Prothésiste ongulaire

Le métier de prothésiste ongulaire consiste à embellir et soigner les mains et surtout les ongles. Le prothésiste ongulaire doit donc maîtriser toutes les techniques de la manucure : le remplissage, la réparation, la pose de faux ongles…

Il s’assure à ce que tous les soins qu’il confère soient sains et que ces derniers ne provoqueront pas d’effet secondaire sur la santé du client. En effet, le métier de prothésiste ongulaire est très technique. Il doit s’adapter à tous les types de main et d’ongles.

Entre autres, le prothésiste ongulaire est aussi un artiste. En fait, le « Nail arts » s’est développé de plus en plus depuis quelque temps. Les modèles que vous pouvez inscrire sur vos ongles sont illimités et très originaux.

Afin de proposer le plus de choix possible à son client, le prothésiste ongulaire se doit de créer différents modèles à proposer à son client. Ces modèles doivent être à la fois originaux et à la mode afin de satisfaire les goûts de son client.

Enfin, le travail du prothésiste ongulaire consiste aussi à conseiller son client sur l’entretien et le soin adaptés à sa main et à ses ongles. Il vend aussi des produits pour les ongles (vernis, faux ongles…) et pour les mains (crème hydratante, gommage…).

Les missions du prothésiste ongulaire

Les missions du prothésiste ongulaire tournent surtout autour de la main et des ongles. Ainsi, il est amené à :

  • Faire une extension des ongles par le biais de faux ongles, capsules, extension d’ongles sur chablons, etc.
  • Modeler les ongles, c’est-à-dire, leur donner une forme plus définie avec du gel ou de la résine.
  • Réaliser des remplissages pour combler l’espace vide à la base de l’ongle. Elle se fait tous les 3 à 4 semaines, selon la vitesse de pousse des ongles.

Il s’occupe aussi de l’entretien des ongles : Il les coupe, les lime et y applique du vernis. Pour le côté artistique de son travail, il décore les ongles avec des motifs, des bijoux ou encore des strass. Lorsque le client ne veut plus renforcer ses ongles par du gel, il trempe les ongles dans une solution de dilution.

Quelles sont les qualités requises afin de devenir prothésiste ongulaire ?

Un prothésiste ongulaire se doit d’être créatif, original et méticuleux dans son travail. En effet, embellir les ongles demande beaucoup d’inspiration, de précision et de patience à cause de la surface de travail.

Le prothésiste ongulaire est aussi à la pointe de la mode et à l’affût des dernières tendances. Il conserve sa clientèle et en crée de nouvelle en étant original dans ses créations.

Généralement, un prothésiste ongulaire travaille à son compte, il est donc un bon commercial. Il sait vendre ses produits et conseiller ses clients sur les soins de leurs mains. Il sait aussi établir une vraie relation de confiance entre lui et ses clients.

Quelle est la formation afin de devenir prothésiste ongulaire ?

Il n’y a pas de formation qui délivre directement un diplôme d’État de prothésiste ongulaire. Toutefois, il existe plusieurs formations modulaires ou en ligne que vous pouvez suivre pour pratiquer une manucure et poser des faux ongles.

De plus, si vous voulez ouvrir votre propre salon de manucure, il vaut mieux être polyvalent et proposer à la fois du maquillage, des modelages et des soins du visage. Vous pouvez alors suivre l’une de ces formations afin de devenir prothésiste ongulaire :

  • Le CAP et le Bac professionnel Esthétique, Cosmétique et parfumerie : Ces deux formations se préparent en deux ans dans les lycées professionnels et en CFA dans les écoles privées.
  • Le titre RNCP de Responsable de mise en beauté des mains et des pieds. Il s’agit d’une formation qui dure 9 semaines. Elle est accessible aux personnes titulaires d’un diplôme de baccalauréat.

Il y a aussi l’option formation continue si vous êtes en reconversion professionnelle :

  • Le CQP Styliste Ongulaire
  • Le certificat de prothésiste ongulaire

Des écoles privées en ligne proposent aussi des formations.

Quel est le salaire d’un prothésiste ongulaire ?

Lorsqu’il travaille en tant que salarié dans un salon de manucure, le prothésiste ongulaire gagne entre le SMIC et 1 500 € par mois. S’il travaille en indépendant, sa rémunération varie selon sa clientèle et sa notoriété.

Quelles sont les évolutions possibles ?

Avec de l’expérience et de la notoriété, le prothésiste peut devenir ambassadeur d’une marque ou formateur. Il peut aussi ouvrir son propre salon de manucure ou travailler à domicile.