Soudeur sous-marin

0

Le soudeur sous-marin, ou soudeur scaphandrier, est un plongeur professionnel qui effectue des inspections et des travaux de maintenance industrielle en eaux profondes, selon des règles de sécurité strictes. 

À travers notre fiche, découvrez le métier de soudeur scaphandrier, les missions, les qualités requises, le salaire, les formations et les débouchés possibles.

En quoi consiste le métier de soudeur scaphandrier ? 

En quoi consiste le métier de soudeur scaphandrier ?

Le soudeur scaphandrier exerce un métier dit à haut risque. Celui-ci travaille en milieu aquatique hyperbare : il s’agit d’un milieu où la pression sous l’eau est supérieure à la pression atmosphérique. 

 Le soudeur scaphandrier, dit soudeur industriel, est amené à plonger pour effectuer des découpes de métaux, des soudures, des raccords de tuyauterie, des inspections d’épaves ainsi que diverses tâches qu’effectue un soudeur traditionnel dans son atelier ou sur un chantier, le tout à des profondeurs pouvant atteindre les 200 mètres.

Le soudeur scaphandrier dispose d’un équipement spécifique pour évoluer en profondeur, tel que des bouteilles d’oxygène, une combinaison avec casque narguilé, etc. Il est amené à souvent communiquer avec les ingénieurs et techniciens restés en surface par un système de communication audio et vidéo. 

Il est à savoir qu’en milieu hyperbare, le soudeur scaphandrier devra supporter de fortes contraintes. En effet, il devra subir diverses variations de pression, cela pouvant entraîner des intoxications dues aux gaz inhalés, des lésions dues à la variation de la pression, une dégradation osseuse, des accidents de décompression ou encore une baisse de l’audition. Le métier de soudeur scaphandrier a été classé depuis 2013 parmi les professions les plus dangereuses par l’Institut National de Recherche et de Sécurité.

De ce fait, des visites médicales obligatoires lui sont administrées, renouvelées chaque année.

Quelles sont les missions du soudeur scaphandrier ?

Le soudeur scaphandrier peut exercer au sein d’entreprises de travaux publics, d’entreprises industrielles ou de structures de secours telles que l’Armée, les pompiers, la police scientifique… Lors de ses interventions, il est chargé d’effectuer :

  • la mise à jour de sa mission,
  • la préparation de ses divers équipements,
  • l’inspection des lieux,
  • la soudure des équipements défaillants,
  • la remise d’un compte-rendu aux différents intervenants. 

Quelles sont les qualités requises pour devenir soudeur scaphandrier ? 

Afin d’exercer ce métier, la pratique de la plongée et la maîtrise de ses règles ne suffisent pas.

En effet, une excellente condition physique et d’autres qualités sont requises, notamment aimer travailler en équipe et avoir une bonne gestion de son stress. 

Quelle est la formation pour devenir soudeur scaphandrier ?

Pour devenir plongeur industriel, il faut être titulaire d’une certification en plongée sous-marine : 

  • certificat de scaphandrier,
  • brevet fédéral de plongée.

Puis obtenir un niveau BAC :

  • Bac Pro Soudure.

En effet, se spécialiser dans le domaine de la soudure est obligatoire. Il sera demandé au soudeur scaphandrier d’obtenir un niveau 3 en plongée avant d’exercer.

Au cours de sa carrière, le soudeur scaphandrier sera amené à se spécialiser obligatoirement en : 

  • PSC1 formation de Prévention et Secours Civiques de niveau 1.

Quel est le salaire d’un soudeur scaphandrier ?

Le salaire moyen mensuel d’un soudeur sous-marin varie de 2 000 à 3900€ bruts mensuels en fonction des missions à effectuer, de ses dangers ou non à encourir, de la durée et des déplacements exigés.

Quelles sont les évolutions possibles ?

Les scaphandriers peuvent se perfectionner en obtenant des formations complémentaires, comme par exemple une qualification en soudure terrestre.

Un scaphandrier peut également choisir de monter sa propre activité.