Accompagnateur de personne à mobilité réduite

0

Perdre son autonomie et sa capacité de déplacement est une situation que personne ne souhaite vivre. C’est justement pour soutenir ces personnes que les accompagnateurs de personnes à mobilité réduite sont là. Vous êtes quelqu’un d’empathique qui aime bien aider les gens autour de vous ? Vous êtes à la recherche d’un emploi évolutif et stable ? Découvrez dans cet article, tout ce qu’il faut savoir sur le métier d’un accompagnateur de personnes à mobilité réduite.

En quoi consiste le métier d’un accompagnateur de personne à mobilité réduite ?

Accompagnateur de personne à mobilité réduite

Un accompagnateur ou conducteur accompagnateur de personnes à mobilité réduite est un professionnel qui vient en aide aux personnes souffrant de handicap. Ces handicaps peuvent être physiques, mentaux, sensoriels ou intellectuels qui affectent grandement la capacité de déplacement de la personne.

Le métier d’accompagnateur de personnes à mobilité réduite consiste donc à limiter autant que possible la perte d’autonomie et d’indépendance de ces personnes pour qu’elles puissent continuer leurs activités habituelles. L’accompagnateur veille aussi au confort de ces individus. Mais son rôle ne se limite pas seulement aux personnes en situation de handicap.

Par exemple, un chauffeur accompagnateur peut surveiller et emmener des personnes handicapées en sortie culturelle ou en voyage. L’accompagnement consiste à prendre les personnes depuis leur domicile, les aider à monter dans la voiture et les emmener en sortie. Il doit ensuite les ramener à leur domicile et les aider à descendre de la voiture. 

Pour mener à bien son travail, l’accompagnateur travaille généralement en voiture avec au moins 10 places. Cela peut être son propre véhicule ou celui de la personne qu’il transporte. Lorsque le déplacement ne se fait pas en voiture, il se charge d’acheter les billets nécessaires pour le transport : billet d’avion, ticket de train…

Les missions de l’accompagnateur de personne à mobilité réduite

La mission principale de l’accompagnateur de personne à mobilité réduite est d’éviter autant que possible de trop solliciter la personne qu’il accompagne. Il doit veiller à ce que cette personne ne soit pas en difficulté à chaque déplacement. Dans la pratique, il se charge de :

  • Préparer les trajets et acheter les billets de train ou d’avion,
  • Planifier les itinéraires et chaque activité lors d’un voyage,
  • Aider la personne qu’il accompagne lorsqu’elle sort ou monte en voiture,
  • Assurer la sécurité de cette personne ainsi que de ses biens pendant tout le trajet,
  • Entretenir son véhicule de fonction,
  • Pratiquer les gestes de premiers secours en cas d’accident ou en situation d’urgence.

Il ne s’agit là que d’une liste non exhaustive des tâches d’un accompagnateur de personne à mobilité réduite. Ses missions dépendent généralement de la personne qu’il accompagne et peuvent inclure d’autres prestations.

Quelles sont les qualités requises afin de devenir accompagnateur de personne à mobilité réduite ?

Le métier d’accompagnateur de personnes à mobilité réduite demande beaucoup d’attention et quelques qualités importantes. Il ne faut pas oublier que son travail touche directement l’être humain. Dans ce sens, il doit toujours faire en sorte que la personne qu’il accompagne se sente à l’aise et le mieux possible. L’accompagnateur de personnes à mobilité réduite aime aider son prochain.

Il est aussi organisé. La ponctualité est une qualité des plus importantes dans son travail. En effet, il doit suivre et respecter les horaires et les rendez-vous de la personne qu’il accompagne. Il doit bien organiser son emploi du temps et être réactif face aux imprévus (embouteillage, panne de voiture…).

Les personnes avec qui il travaille possèdent des difficultés plus ou moins importantes selon les cas. L’accompagnateur de personne à mobilité réduite doit faire preuve de patience et d’empathie pour les aider à faciliter leur déplacement. Il est aussi amené à porter sur ses bras ces personnes à mobilité réduite la plupart du temps. Avoir une bonne forme physique et de la force est donc nécessaire.

La discrétion est aussi indispensable dans ce métier. En effet, les personnes qui sollicitent son aide lui confient souvent des informations confidentielles. Il doit respecter la vie privée de ces gens ainsi que le secret professionnel.

Quelle est la formation afin de devenir accompagnateur de personne à mobilité réduite ?

Il n’y a pas de formation spécifique afin de devenir accompagnateur de personne à mobilité réduite. Vous devez seulement posséder un permis de conduire B. Vous pouvez aussi avoir un diplôme de niveau 5 (diplôme national du Brevet ou CAP) de Conducteur accompagnateur de personne à mobilité réduite pour décrocher ce poste.

Quel est le salaire d’un accompagnateur de personne à mobilité réduite ?

L’accompagnateur de personnes à mobilité réduite est rémunéré aux environs du SMIC en début de carrière. Mais cela peut évoluer en ayant de l’expérience.

Quelles sont les évolutions possibles ?

Évoluant dans le domaine de l’accompagnement, le conducteur accompagnateur de personnes à mobilité réduite peut travailler dans le domaine touristique. Il peut travailler en tant qu’accompagnateur dans les services d’assistanat ou dans les organisations en charge des enfants non accompagnés.