Acheteur international

0

Vous êtes ambitieux et vous désirerez allier des compétences dans le commerce à un goût pour l’international. Le métier d’acheteur international est donc peut être fait pour vous.

En quoi consiste le métier d’acheteur international ?

Acheteur international

Le métier d’acheteur international consiste pour l’essentiel, comme son nom l’indique, à acheter des produits ou des matières premières dans d’autres pays que le nôtre. Son rôle est essentiel pour la bonne santé de l’entreprise car de son efficacité peuvent dépendre les prix des produits vendus et donc le niveau de chiffres d’affaires et par voie de conséquence de bénéfice.

Les missions d’un acheteur international

Les missions d’un acheteur international sont avant tout des missions d’acheteur. Il s’agit donc, en fonction de l’activité de l’entreprise, de trouver les matières premières, des denrées alimentaires ou des objets de toutes sortes au meilleur prix, après souvent de rudes négociations. 

Le fait que cela se réalise à l’international augmente le niveau de difficulté, car il va falloir aussi dans ce cadre précis s’approprier les cultures locales pour être le plus efficace possible. La négociation ne se déroule, en effet, pas du tout de la même manière dans un pays asiatique ou dans un pays africain.

Quelles sont les qualités requises afin de devenir acheteur international ?

Un bon acheteur à l’international doit bien évidemment parler l’anglais de manière courante. S’il parle d’autres langues et notamment celle du pays avec les entreprises duquel il ambitionne de faire affaire, c’est un plus indéniable.

Un bon acheteur international doit aussi détenir des compétences dans la négociation. Mais pour cela, il ne suffit pas d’être un beau parleur. Il faut aussi avoir la capacité de calculer les bons ratios et de cette manière de savoir de façon précise si le prix ou le tarif proposé sera profitable à son entreprise. En effet, les conséquences d’une bonne ou d’une mauvaise négociation sont importantes pour les résultats de l’entreprise. Il en est d’ailleurs de même des délais que l’acheteur à l’international va devoir négocier. En effet, quel serait l’intérêt d’un bon prix si derrière les produits ou matières premières se retrouvent livrées bien après ceux des entreprises concurrentes ?

L’acheteur international doit donc aussi réaliser un travail du suivi de l’exécution du contrat une fois que celui-ci est signé. En effet, en fonction des pays il est important de toujours rester vigilant car le niveau de rigueur et de respect des engagements n’est pas toujours similaire à tous les endroits de notre planète.

Quoi qu’il en soit, il est évident qu’un bon acheteur international doit faire faire preuve, au-delà des compétences techniques, de rigueur mais aussi de ténacité et d’honnêteté. Si tel n’est pas le cas, il aura du mal à conserver des fournisseurs qui auront vite fait de se retourner vers d’autres clients plus respectueux des règles du commerce international.

Quelle est la formation afin de devenir acheteur international

Pour devenir acheteur international plusieurs voies d’accès sont possibles, mais il est évident que la plus efficace est de loin de passer par une école de commerce. En effet, un tel cursus permettra d’acquérir un niveau de pratique dans les langues étrangères largement suffisant pour se débrouiller lors des missions d’achat. De plus, une école de commerce permet de détenir les compétences indispensables pour mettre en place une véritable stratégie de marketing et une vraie politique commerciale. Au-delà de l’aspect théorique, les écoles de commerce offrent la possibilité de réaliser des stages pratiques dans des entreprises heureuses d’accueillir des étudiants reconnus pour leur sérieux et pour la qualité de l’enseignement qu’ils reçoivent.

Quel est le salaire d’un acheteur international ?

Le salaire d’un acheteur international est très variable en fonction du secteur d’activité. En effet, il est clair que ce n’est pas la même chose de négocier le prix de matières premières pour une compagnie aérienne que de négocier le prix de jouets chez un fournisseur d’une petite entreprise dans un pays asiatique. De toute manière, les acheteurs et les acheteurs internationaux ne font pas exception, touchent souvent un salaire fixe assez faible qui sera accompagné de commissions qui seront plus ou moins élevées en fonction des achats.

De ce fait, on peut dire qu’un acheteur international peut toucher entre 3000 et 10 000 euros par mois en fonction de l’entreprise dans laquelle il est amené à évoluer.

Quelles sont les évolutions possibles ?

Il est déjà tout à fait possible d’évoluer au sein de ce métier d’acheteur international en passant de manière progressive d’une petite structure à un groupe international reconnu, ce qui permettra de voir de nouvelles problématiques mais aussi de pouvoir bénéficier de valorisations de salaire significatives.

Ensuite, il sera toujours envisageable de devenir directeur commercial et ainsi d’encadrer des acheteurs dans différentes pays, dans différents continents.

Et pour les plus ambitieux et les plus compétents, vous pourrez aussi vous tourner vers des métiers de direction générale grâce à une expérience de terrain importante.