Acheteur industriel

0

En général, c’est dans les grandes entreprises de l’industrie que la majorité des acheteurs industriels travaille. Toutefois, ils sont aussi présents dans le PMI. Selon la grandeur de l’entreprise, un acheteur industriel peut travailler tout seul ou travailler avec l’ensemble de l’équipe acheteur. Il est à noter que ce métier fait partie du secteur de l’achat. 

En quoi consiste le métier d’un acheteur industriel ?

Acheteur industriel

Les acheteurs industriels sont des professionnels habilités à prendre des décisions d’achat au nom d’une entreprise ou d’une association à but non lucratif. Cela lui permet de se procurer des matières premières, des produits finis ou des services utiles pour le compte d’une entreprise ou d’une organisation. L’objectif premier de l’acheteur est de trouver des biens et des services de qualité et de les négocier ensuite au meilleur prix.

Il est aussi impliqué dans le processus d’établissement des contrats avec les fournisseurs pour servir au mieux les intérêts de l’entreprise. Rappelons qu’un acheteur industriel peut être l’unique acheteur d’une entreprise spécifique. Il peut aussi faire partie d’une équipe d’acheteurs qui gèrent le processus d’acquisition pour ses employeurs. Dans le cas où une entreprise emploierait plusieurs acheteurs, chacun d’entre eux va se concentrer sur la recherche des meilleures offres.

Dans certaines entreprises, un acheteur industriel travaille en étroite collaboration avec d’autres services pour définir ensemble le budget d’exploitation. À travers cette contribution, il est souvent appelé à prévoir la demande de produits et l’évolution des prix sur le marché. Cela implique parfois de faire des recherches d’indicateurs de changements auxquels l’entreprise doit faire face pour rester performante.

Selon la structure d’une entreprise, il peut fournir un moyen de communication entre les chefs de service et les fournisseurs approuvés. 

Les missions d’un acheteur industriel

Un acheteur industriel peut réaliser différentes missions :

  • Choisir les bons produits et les meilleurs fournisseurs

Avant de choisir le fournisseur avec qui travailler, l’acheteur industriel doit tout d’abord recenser tous les fournisseurs potentiels susceptibles de correspondre aux besoins de l’entreprise. Puis, il doit les évaluer suivant les objectifs de volumes, de coût, de qualité que la Direction des achats a définie.

Ensuite, à l’aide d’un Benchmarking, l’acheteur industriel doit comparer tous les fournisseurs recensés. Pour effectuer la comparaison, il doit se référer aux différentes variables clés telles que les délais de paiement, la performance des produits, la santé économique, la capacité de production, etc.

  • Effectuer une analyse du marché

Les besoins de l’entreprise doivent être analysés par l’acheteur industriel. Ce dernier doit aussi faire de la veille économique et technologique de l’entreprise.

En outre, les axes stratégiques définis devront être traduits, non seulement en objectif qualitatif, mais aussi en objectif quantitatif. En plus, pour que les innovations internes et les évolutions des projets soient bien suivies, il faut que l’acheteur industriel collabore avec le département R&D de l’entreprise.

  • Faire de la négociation commerciale

La négociation et la communication auprès des fournisseurs sont l’une des principales missions d’un acheteur industriel. C’est lui qui communique aux fournisseurs les attentes et les perspectives de l’entreprise. Il assure la négociation des prix, des conditions de paiement, des obligations à respecter en termes de produit, etc.

Toujours dans cette optique, l’acheteur industriel a pour mission d’anticiper et d’analyser les objectifs commerciaux des fournisseurs. Cela concerne notamment les marges, les coûts de fabrication, la sensibilité commerciale et personnelle, etc.

En plus, il doit définir avec précision des objectifs de qualité, de délais, de prix… pour chaque produit commandé par l’entreprise. Et c’est lui qui assure la validation des accords-cadres ou des contrats avec l’appui du service juridique de l’entreprise.

  • Assurer le suivi budgétaire et le reporting

Le suivi du budget d’achat est aussi l’une des missions attribuées à l’acheteur industriel. C’est ce qui permet de savoir si l’entreprise fait une bonne affaire ou non. En plus de cela, il doit assurer que le reporting soit effectué périodiquement auprès des directions d’achat.

  • Assurer le suivi auprès des fournisseurs

L’acheteur industriel veille à ce que les accords établis avec les fournisseurs soient bien respectés. Il occupe le rôle d’intervenant pour optimiser les achats réalisés dans l’ensemble du circuit de production interne.

L’acheteur industriel est tenu d’évaluer et d’auditer le fournisseur avec lequel l’entreprise collabore. Cela doit se faire conformément aux différents critères mis en place avec la direction des achats. En cas de litige avec les fournisseurs, il intervient pour rappeler à ces derniers les clauses du contrat préétabli.

Quelles sont les qualités requises afin de devenir un acheteur industriel ?

Tout d’abord, l’acheteur industriel doit maîtriser les différentes techniques de négociation. Il en est de même pour les modes de consultation de prestataire tels que le référencement, les appels d’offres, etc.

Un acheteur industriel doit avoir une connaissance de base concernant l’organisation d’une entreprise : les différents départements, les contraintes économiques, etc. Il est important qu’il connaisse le fonctionnement de la chaîne d’approvisionnement et la logistique. Pour exceller dans le métier, un acheteur industriel doit avoir un bon bagage juridique. C’est ce qui lui permet d’intervenir en cas de non-respect des clauses ou de rupture de contrat.

La compétence linguistique est aussi l’une des qualités requises pour ce métier. En effet, la maîtrise de la langue anglaise s’avère être presque incontournable lors des négociations. Bien sûr, une troisième langue serait aussi un grand atout. 

Un acheteur industriel doit maîtriser des outils informatiques spécifiques tels que les grilles d’évaluations, les tableaux de bord achats, etc. Cela se complète par une connaissance des procédures d’import/export.

Pour les softskills, il est important que l’acheteur industriel ait les qualités suivantes :

  • Bon relationnel
  • Ténacité 
  • Curiosité
  • Rigueur
  • Mobilité
  • Sens de l’adaptation
  • Bonne organisation

Quelle est la formation afin de devenir un acheteur industriel ?

En général, les acheteurs industriels doivent avoir une formation en études commerciales, en gestion et en marketing. En effet, chaque entreprise a sa propre exigence en termes de formation et d’expérience.

À titre d’exemple, il y a des entreprises qui exigent que les acheteurs industriels aient un diplôme en commerce. Or, il y en a d’autres qui exigent un diplôme en gestion. 

Les personnes qui souhaitent exercer le métier d’un acheteur industriel doivent avoir de bonnes compétences en matière d’analyse et de communication. Il est à noter que les acheteurs industriels d’une entreprise sont des décideurs. Voici quelques exemples de diplôme requis pour ce métier :

  • BTS en Commerce international ou en NDRC
  • Licence pro en Gestion des achats et approvisionnements ou en Commerce et distribution…

Dans la majorité des cas, les recruteurs peuvent privilégier les candidats ayant un niveau Bac+5. Ceci est dû à la concurrence sur le marché de l’emploi qui devient de plus en plus rude. Ainsi, un diplôme en Master Spécialisé ou Master Pro Achat, marketing/vente, diplôme d’école d’ingénieur ou de commerce… sera favorable à votre candidature. 

Quel est le salaire d’un acheteur industriel ?

Exerçant dans le secteur secondaire, un acheteur industriel débutant perçoit un salaire annuel brut d’environ 30 000 euros, soit à peu près 2 500 euros. Lorsque l’acheteur industriel gagne en expérience, son salaire va vite grimper. En effet, sa rémunération brute peut atteindre jusqu’à 80 000 euros par an. 

Quelles sont les évolutions possibles ?

Grâce à la vision globale qu’il a sur la chaîne de production d’une entreprise, le profil d’un acheteur industriel est très demandé dans les secteurs industriels. Cette situation offre de nombreuses perspectives d’évolution sur le plan professionnel. En effet, avec de l’expérience, un acheteur industriel peut gagner en responsabilité.

Ainsi, il pourrait envisager de prétendre aux postes suivants : Responsable qualité achat, chef de groupe achats ou responsable Sourcing achats. De même, il a aussi la possibilité de se focaliser davantage sur un segment de la production et devenir un chef de produit. Sinon, il peut s’orienter vers la logistique en devenant un Supply Chain Manager.