Dessinateur technique

0
Dessinateur technique

Il existe plusieurs métiers, dont le poste de dessinateur technique. Il dessine et conçoit également des produits pour finir par les matérialiser par la suite. Il utilise divers outils et logiciels pour accomplir ses missions. 

Découvrez ci-après tout ce qu’il faut savoir concernant ce poste, ses missions, les qualités requises, les formations à suivre, le salaire ainsi que les évolutions possibles.

En quoi consiste le métier de dessinateur technique ?

Un dessinateur technique travaille en général au sein d’un bureau d’études. Il assure un rôle d’artiste à  part entière et œuvre dans divers secteurs de l’industrie en citant par exemple l’automobile, l’aéronautique, la menuiserie, etc. 

Sa mission consiste à donner vie à des projets, produits, objets provenant de concepteurs divers. Il doit étudier et comprendre les attentes et les demandes de l’entreprise. Le dessinateur doit ensuite réaliser des représentations qui seront utilisées pour concevoir l’objet. 

Il doit également dessiner, mesurer, calculer, schématiser le tout pour mettre en place un prototype. Si auparavant, le dessinateur est un concepteur traditionnel qui conçoit et réalise les œuvres par lui-même et manuellement, maintenant, c’est un concepteur qui travaille à l’aide d’outils et équipements modernes. 

Il utilise notamment un ordinateur pour tracer et dessiner ses plans. Il numérise le tout à l’aide de logiciels divers. Ses principaux outils sont la CAO ou Conception assistée par ordinateur et le DAO ou Dessin assisté par ordinateur. Ces derniers lui permettent de réaliser automatiquement les dessins qu’il souhaite sur une table traçante. 

Grâce à l’ordinateur, le dessinateur technique pourra aussi commander des machines pour la matérialisation de ses projets. Le métier peut également être dispatché en divers postes. Il y a le dessinateur projeteur qui est responsable d’une équipe de dessinateur et qui résout les blocages possibles jusqu’à la réalisation totale du projet. 

Il y a ensuite le dessinateur d’études. Il a pour rôle de réaliser les schémas et les calculs. Il y a également le dessinateur de catalogue qui réalise des dessins techniques concernant par exemple les notices, modes d’emploi et autre. 

Enfin, il y a le technicien en réalisation de produits industriels. Il a pour rôle la fabrication mécanique et physique, l’association et la matérialisation des pièces.

Les missions du dessinateur technique

Un dessinateur technique a pour mission de dessiner des plans de pièces techniques à l’aide de données chiffrées et d’un cahier de charge précis. Ces derniers sont transmis par des ingénieurs. Le dessinateur met en place tout ce qu’il faut pour la matérialisation, la fabrication de l’objet en usine. 

Il doit représenter le projet, la pièce, sous tous ses angles à l’aide de dessins graphiques et de logiciels tels que le CAO et le DAO. Il doit suivre les consignes et respecter les normes. Sa mission ne s’arrête pas aux dessins et matérialisations, il doit également analyser et étudier des éléments divers comme l’usage de l’objet, les techniques de conception, les matériels à utiliser, etc. 

Il est aussi possible qu’il se voit attribuer la mission d’analyse d’un produit fini pour pouvoir y apporter son expertise dans le cadre d’une amélioration par exemple. 

La mission consiste donc à étudier la conception, à définir les matériaux à utiliser, à s’assurer des normes et réglementations en vigueur. Ensuite, le dessinateur réalise ses plans avec les logiciels adaptés. 

Il dessine par la suite un plan d’ensemble et met en place son prototype. Après validation de ce dernier, le dessinateur peut être amené à élaborer des devis, à analyser la viabilité et la fiabilité du projet et parfois même sa rentabilité. 

Il doit aussi contrôler la matérialisation, proposer des améliorations s’il y en a, suivre le projet et mettre en place des plans d’action en cas de problème.

Quelles sont les qualités requises pour devenir dessinateur technique ?

Un dessinateur technique doit faire preuve de plusieurs qualités pour assurer les missions qui lui sont confiées. Il y en a 7 en général.

Autonome et responsable

Les premières qualités requises pour être un dessinateur technique sont l’autonomie et la responsabilité. Rattaché au responsable de bureau d’étude, le dessinateur doit être apte à gérer par lui-même la mission ou le projet qui lui a été confié. Il doit être capable d’agir en cas de problème, de mettre en place des plans d’action, d’anticiper, etc.

Apte à travailler en équipe

Un dessinateur technique ne travaille jamais seul. Il doit travailler avec des concepteurs, des ingénieurs, sans parler des clients et du chef de bureau d’étude. S’il est dessinateur projeteur, il devra également avoir des qualités managériales et doit être apte à diriger une équipe de dessinateur. 

Maîtrise de l’informatique et des logiciels CAO et DAO

Le poste a grandement évolué actuellement. Un dessinateur technique ne se munit plus d’imagination, de cahier de notes et de crayon, mais plutôt d’outils et logiciels informatiques. Il doit donc maîtriser ces derniers ainsi que le monde de l’informatique en général pour pouvoir réaliser ses graphiques, informatiser et automatiser la majorité de ses tâches. 

Maîtrise des mathématiques et de la géométrie dans l’espace

Un dessinateur technique doit réaliser des plans, des schémas et des graphiques. Il doit calculer, ajuster, etc. Il doit également réaliser de perspectives, des dessins tridimensionnels, et autres. De ce fait, il doit maitriser la géométrie dans l’espace ainsi que les mathématiques.

Adaptabilité

Un dessinateur technique peut être amené à travailler sur des secteurs industriels totalement différents. Suite à cela, il doit savoir s’adapter à son environnement de travail ainsi qu’aux missions qui lui sont confiées.

Savoir communiquer et avoir un excellent sens relationnel

Étant donné que le dessinateur technique travail en équipe, il doit savoir communiquer et échanger avec les autres. Il sera même amené à échanger avec des ingénieurs, des techniciens, des clients qui proviennent de corps de métiers tout à fait différent du sien. Dans ce cas, il doit avoir un excellent sens relationnel et doit savoir communiquer avec les autres.

Quelle est la formation pour devenir dessinateur technique ?

Le poste de dessinateur technique est accessible après avoir suivi une formation une fois le niveau Bac atteint. Il est aussi possible de poursuivre les études jusqu’en Bac+5 voire même au master et de suivre une formation plus élaborée pour accéder à ce poste. 

Cela permet également d’obtenir un diplôme supérieur et d’accéder à une spécialisation comme celui en design industriel ou en création industrielle par exemple.

Après le niveau bac, la formation à suivre est le Bac pro EDPI dans le cadre de l’étude et la définition de produits industriels. À partir du niveau bac+2, il est possible de suivre les formations suivantes :

  • Un BTS CPI (conception de produits industriels)
  • Un BTS CRSA (Réalisation de systèmes automatiques)
  • Un BTS AMCR (métal)
  • Un BTS CRC (Carrosseries)
  • Un BTS CRP (conception des processus de réalisation de produits)
  • Un BTS CRCI (chaudronnerie industrielle)
  • Une formation technicien supérieure en conception assistée par un ordinateur
  • Ou un DNA (diplôme national d’arts option design)

À partir d’un bac+3, les formations possibles pour devenir un dessinateur technique sont les suivantes :

  • Formation en CFAO, CAO, DAO
  • Concepteur de systèmes mécaniques
  • Conception de produits industriels
  • Licence dans le métier de l’industrie mécanique ou design
  • DUT ou BUT GMP (Génie mécanique et productique) / SGM (Science génie des matériaux)

Quand le bac+4 est atteint, les formations à suivre sont les suivantes :

  • DSAA ou diplôme national des arts appliqués produits
  • DNSEP design
  • Créateur industriel (diplôme délivré par l’ENSCI)
  • Master mécanique, etc.

Quel est le salaire d’un dessinateur technique ?

Le salaire d’un dessinateur technique dépend du poste qu’il occupe. En moyenne, un débutant gagne environ 2 200 € bruts mensuellement. 

S’il a des compétences vérifiables, des connaissances en plus ou s’il a suivi des formations et stages divers dans ce secteur, il peut postuler à un poste comme dessinateur projeteur ou même comme chef de chantier ou responsable technique par exemple. Cela lui permettra d’atteindre un salaire plus conséquent lors de ses débuts.

Quelles sont les évolutions possibles ?

Un dessinateur technique est un travailleur autonome et parfois multitâche. Suite à cela, il a la possibilité d’évoluer rapidement. Les options sont nombreuses. Il peut évoluer en interne grâce à une promotion ou sinon passer d’une entreprise à une autre. 

Il peut devenir chef de projet. Il peut aussi postuler comme responsable de bureau d’études après quelques années d’expérience. Certains peuvent également évoluer pour devenir chef de chantier, ou pour occuper un autre poste d’encadrement. Le dessinateur technique peut aussi évoluer vers d’autres secteurs industriels.