Vétérinaire

0
Vétérinaire

Comme les humains, les animaux ont besoin de soins. Un vétérinaire peut leur en apporter. Il travaille pour les animaux domestiques, mais peut aussi travailler pour les animaux de la ferme. Il peut diagnostiquer, soigner voire même opérer les animaux. Il peut travailler en milieu urbain ou en milieu rural. Il y a aussi des vétérinaires qui travaillent en milieu industriel.

Vous souhaitez tout savoir sur ce métier ? En quoi il consiste, quelles sont les missions, les qualités requises, les formations à suivre, le salaire ainsi que les évolutions possibles ? Découvrez les réponses à travers les lignes qui suivent.

En quoi consiste le métier de vétérinaire ?

Un vétérinaire est un professionnel de la santé animale. Suite à cela, il est amené à réaliser diverses missions suivant le lieu où il travaille. Pour un vétérinaire urbain, le métier consiste à diagnostiquer, soigner et traiter des animaux domestiques. Il prend donc en charge des animaux tels que les chiens, les chats, etc. 

Pour un vétérinaire qui travaille en milieu rural, le métier consiste à s’occuper en général d’animaux d’élevage. À noter que ce ne sont pas les seuls domaines d’intervention de ce professionnel des animaux. Il est aussi possible qu’il soit amené à travailler en zone industrielle surtout dans le secteur agroalimentaire et pharmaceutique. 

Il peut également travailler dans le secteur public en tant qu’inspecteur de la santé publique vétérinaire. Un vétérinaire doit en général être polyvalent et maîtriser toutes les facettes de cette profession. 

Son métier, peu importe la zone où il travaille, consistera en général à diagnostiquer les maladies des animaux, à détecter les risques de transmissions, à conseiller les maîtres, à réaliser des chirurgies, à délivrer des ordonnances médicales, à réaliser des analyses biologiques. 

Le métier ne s’arrête là. Les vétérinaires sont aussi amenés à suivre l’arrivée de nouvelles espèces d’animaux dans son secteur. Il doit, dans ce cadre-là, traiter des animaux divers, y compris les plus exotiques.

Les missions du vétérinaire

Un vétérinaire a plusieurs tâches à gérer. Il doit recevoir ses malades et établir un diagnostic. Il doit également savoir traiter les diverses maladies des animaux. Il doit ensuite proposer une solution soit une ordonnance médicale, soit, parfois, réaliser des chirurgies. 

Il s’occupe aussi de la stérilisation des femelles, des vermifuges et des vaccinations. Il peut également intervenir lors des mises bas. Un vétérinaire a aussi pour mission la réalisation de divers examens en citant par exemple les prises de sang, les analyses biologiques, la radiographie, etc. 

Dans le cas où il travaille en zone rurale, il pourra réaliser des inséminations artificielles (pour les animaux de la ferme). S’il travaille dans le secteur industriel, il pourra avoir comme rôle l’inspection et le contrôle de l’hygiène, la vérification de la production jusqu’à la commercialisation. De même s’il travaille dans le secteur pharmaceutique. 

Un vétérinaire peut également réaliser des recherches si besoin. Il ne s’occupe pas que des animaux. Il aide également les maîtres en les conseillant, en les soutenant psychologiquement, en les accompagnant, etc. Il y a aussi des vétérinaires qui se sont spécialisés en ostéopathie, acupuncture, biothérapie et autre, et peuvent intervenir dans ces domaines.

Quelles sont les qualités requises pour devenir vétérinaire ?

Tout d’abord, sachez qu’il s’agit d’une passion. Il faut donc être passionné par les animaux pour exercer ce métier. Afin de pouvoir aider tous les animaux, un vétérinaire doit également être apte à manipuler n’importe quelle race, sans avoir peur. 

Il doit toutefois être vigilant pour éviter tous risques surtout lors qu’il prend en charge les animaux dangereux. Il doit également avoir une capacité de concentration élevée. Vu qu’il s’agit de traiter et de soigner, le métier nécessite également un sens de l’observation bien développé. 

Cela permet de réaliser un diagnostic rapide et fiable. Pour les vétérinaires qui travaillent avec les animaux de la ferme, il faut parfois avoir de bonnes performances physiques.

Vu que le vétérinaire s’occupe également des maîtres, il doit avoir un excellent sens relationnel, du tact et doit savoir faire preuve de pédagogie. Il faut aussi être disponible à tout moment en cas d’urgence. Pour ceux qui travaillent à leurs comptes, il faudra, en plus de ces qualités, avoir des compétences administratives et financières.

Quelle est la formation pour devenir vétérinaire ?

Si vous souhaitez devenir vétérinaire, vous devez impérativement avoir un diplôme de docteur vétérinaire. Pour obtenir cela, il faudra suivre des formations proposées par des écoles spécifiques. Pour la France par exemple, les écoles concernées se trouvent à Nantes, à Toulouse, à Lyon et à Maisons-Alfort. Le cursus dure 7 ans. 

Il y a un concours d’entrée obligatoire qu’il faudra réussir avant d’intégrer ces écoles. Il faudra aussi être titulaire d’un bac+2. Après avoir reçu le diplôme, vous pouvez commencer à exercer en tant que vétérinaire ou sinon continuer les études pour se spécialiser dans un domaine spécifique. 

Avec un bac+8, vous pouvez obtenir un certificat d’études approfondies en tant que vétérinaire en santé publique animale, en pathologie animale et en régions chaudes. Avec un bac+9, vous pouvez obtenir un diplôme d’études en chirurgie et en ophtalmologie. Vous pouvez aussi obtenir un diplôme d’études spécialisé en sciences de l’animal de laboratoire.

Quel est le salaire d’un vétérinaire ?

Le salaire d’un vétérinaire varie suivant son expérience et ses spécialités. Le salaire varie aussi suivant l’entreprise où il travaille. Cela tourne entre 1 700 et 2 300 € bruts par mois en général. À noter qu’un vétérinaire peut aussi travailler à son compte. 

Son salaire peut atteindre les 2 300 à 5 000 € dans ce cas là. Cela dépend cependant de sa notoriété, de sa clientèle, de l’endroit où il exerce, de sa spécialité et de son expérience.

Quelles sont les évolutions possibles ?

Un vétérinaire ne peut pas sortir du monde des animaux. Les évolutions possibles tournent donc autour de ce domaine. Il pourra choisir de devenir un vétérinaire urbain et s’occuper d’animaux domestiques, de nouveaux animaux de compagnie ou NAC (insectes, reptiles, poissons exotiques, etc.) ou choisir de devenir un vétérinaire du milieu rural et s’occuper d’animaux de fermes. 

Il pourra faire les deux s’il travaille dans des zones semi-rurales. Le vétérinaire pourra également changer de poste et travailler dans le secteur industriel en tant que fabricant de médicaments pour animaux, créateur d’alimentation animale, etc. 

Il lui est aussi possible d’exercer dans des parcs zoologiques. Il devra soigner les animaux et bêtes sauvages (lions, tigres, etc.). Si un vétérinaire a exercé au sein d’une entreprise ou d’un cabinet, il pourra travailler à son compte quand il aura assez d’expériences et quand il aura regroupé les équipements nécessaires pour soigner et traiter les animaux.