Toiletteur pour chien

0
Toiletteur pour chien

Le toiletteur canin nettoie les chiens, coiffe leur fourrure et entretient régulièrement leur apparence. Le toiletteur canin met aussi toutes ses compétences en œuvre pour assurer le confort et le bien-être des chiens. 

Tout ce qu’il faut savoir sur le métier du toiletteur canin, ses missions, les qualités requises, les formations indispensables, le niveau de salaire et les possibilités d’évolutions sur cette page. 

En quoi consiste le métier de toiletteur pour chien ?

Le toiletteur canin nettoie et baigne les chiens, il les coiffe, les peigne et entretient leur fourrure. Il se charge d’entretenir l’apparence de ces animaux. On le sollicite pour entretenir l’hygiène, la sécurité et le bien-être des chiens. 

Les clients le consultent aussi pour trouver les produits désinfectants et antipuces les mieux adaptés. Il en est de même pour tout ce qui a trait à l’alimentation et aux soins les plus appropriés. Le toiletteur canin travaille souvent dans un salon de toilettage pour animaux, mais de plus en plus de toiletteur pour chiens décident de travailler pour leur compte.

Les missions du toiletteur pour chien

Que le toiletteur canin exerce en tant qu’employé dans un salon ou travaille pour son compte, il intervient dans un cadre de missions de plus en plus large :

  • Traiter les demandes de son client et se renseigner sur la santé du pelage du chien (perte progressive de poils, infection et démangeaisons dues à l’envahissement des puces…).
  • Diagnostiquer l’animal pour vérifier la présence éventuelle de puces sur son pelage.
  •  Brosser et entretenir le pelage du chien pour démêler les boucles s’il y a lieu.
  • Doucher, baigner, nettoyer le chien et rincer sa fourrure en prenant soin d’utiliser le shampooing adapté.
  • Sécher l’animal et peigner sa fourrure à nouveau. 
  • Coiffer et entretenir la fourrure comme il se doit pour donner une belle apparence au chien. 
  • Laver et épiler l’intérieur des oreilles du chien.
  • Tailler, nettoyer et entretenir les griffes du chien.

Quelles sont les qualités requises pour devenir toiletteur pour chien ?

La compassion, l’habileté, l’adresse, la patience et la persévérance sont 5 qualités indispensables pour réussir à exercer le métier de toiletteur canin dans de bonnes conditions.

La compassion :

Le toiletteur canin doit être passionné par son métier qui consiste à entretenir l’apparence des chiens et à en prendre soin. Il sera amené à nettoyer et à coiffer des chiens de différentes races. En plus d’avoir de la compassion pour les chiens, il doit aussi parvenir à les apprivoiser pour réussir à les laver et à les coiffer sans encombre.

L’habileté :

Comme il a été évoqué, tous les chiens ne sont pas forcément faciles à apprivoiser. Il appartient au toiletteur canin d’user de ses connaissances et de prendre toutes les bonnes mesures. Et cela, en fonction des demandes de ses clients : coiffer le chien, le nettoyer, l’habiller ou entretenir ses griffes.

La connaissance :

Le toiletteur canin se doit aussi de connaître toutes les races des chiens, leurs traits de caractère et leur morphologie respective pour s’assurer de bien prendre soin de ces animaux. 

La patience :

C’est une qualité primordiale pour toutes les personnes qui souhaitent exercer ce métier. En effet, en plus de devoir accomplir les bons gestes, il vous faudra aussi faire preuve de patience pour éviter de blesser ou de faire souffrir le chien. Et cela, surtout au moment d’épiler l’intérieur de ses oreilles, de couper les bouts de ses griffes et de coiffer sa fourrure.

La persévérance :

Le toilettage de chien n’est pas un métier facile à exercer. Cela demande beaucoup de persévérance et il vous faudra plusieurs années de pratique pour réussir à maîtriser ce métier qui fait de plus en plus l’objet d’une spécification à part entière. 

Quelle est la formation pour devenir toiletteur pour chien ?

Le métier du toiletteur pour chien ne requiert pas de diplômes spécifiques à la différence des autres métiers comme celui du dresseur de chiens par exemple. Le cas est différent si vous comptez ouvrir une animalerie ou vous orienter professionnellement vers d’autres domaines comme l’éducation canine ou le transport d’animaux.

Si c’est le cas, vous devez adresser une demande formelle de certificat de capacité animalière auprès de la Préfecture la plus proche de chez vous. Renseignez-vous également auprès de la Direction Départementale de la Protection des Populations (DDPP) pour en savoir plus ! Si vous souhaitez travailler pour votre compte, sachez aussi qu’il vous faudra obtenir une attestation.

Pour cela, vous devez suivre un stage spécifique appelé Stage de Préparation à l’Installation (SPI). La demande doit être adressée à la Chambre de Métiers et le stage dure à peu près 30 heures. Le tout pour un coût de formation compris entre 200 et 350 €. 

Même si l’exercice de ce métier ne requiert pas de diplômes spécifiques, il est recommandé de suivre des formations particulières. Ceci notamment dans le but d’obtenir des certifications et surtout pour maximiser vos chances d’être embauché. 

En matière de toilettage animalier, deux grands types de formations sont reconnues dans toute la France : 

  • Les formations délivrées et agrées par l’État.
  • Les formations reconnues par le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).

Ainsi, trois principales formations deviennent maintenant nécessaires pour faciliter l’accès à ce métier : 

La Certification de Toiletteur Canin et Félin (CTM) :

L’avantage avec cette formation réside dans le fait qu’elle est reconnue par les grandes institutions en France, dont principalement :

  • Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)
  • Le Syndicat National pour les Professions du Chien et du Chat (SNPCC).
  • L’Assemblée Permanente des Chambres de Métiers.

Cette formation vise à faciliter votre intégration en tant qu’employé dans un salon de toilettage d’animaux ou dans une boutique d’animalerie. Et de même, cette certification (CTM) vous permet aussi de vous auto-lancer dans ce métier. Vous pouvez même suivre cette formation tout en exerçant votre métier, notamment sous contrat d’apprentissage ou de professionnalisation. 

Vous devez obéir à un certain nombre de conditions pour être éligible à cette formation :

  • Être âgé d’entre 16 et 25 ans.
  • Détenir au moins un CAP ou un diplôme équivalent : Brevet d’Études Professionnelles (BEP), Certificat de Formation Professionnelle des Adultes (CFPA).
  • Avoir conclu un contrat d’apprentissage de toilettage animalier avec votre employeur.

Bon à savoir : cette formation est accessible à toutes les personnes adultes et sans limitation d’âge. Mais dans ce cas, il faudra suivre une formation continue de 8 mois. Pour le tiers du temps de formation, l’apprentissage se déroule dans le salon où vous travaillez. 

Le Brevet Technique des Métiers (BTM) de toiletteur canin :

Le Brevet Technique des Métiers de toiletteur animalier est une formation qui a été récemment créée. Notamment en 2018 par le Syndicat National pour les Professions du Chien et du Chat (SNPCC) et par l’Assemblée Permanente des Chambres de Métiers. 

Jusqu’à présent, cette formation reste la seule à être accessible aux titulaires de baccalauréat et à permettre l’obtention d’un contrat d’apprentissage professionnel d’une durée d’un an. En étant titulaire d’une Certification de Toiletteur Canin et Félin, vous pouvez aussi accéder à cette formation.

Le Brevet National de Toiletteur Canin (BNTC) :

Tout comme la Certification de Toiletteur Canin et Félin (CTM), cette formation est accessible en alternance. Ainsi, vous pouvez le suivre en apprentissage ou en contrat de professionnalisation au sein d’un salon de toilettage animalier. Cette formation dure 24 mois et elle est accessible à toutes les personnes :

  • Âgées de 16 à 25 ans.
  • Détentrices d’un CAP, d’un BEP ou d’un CFPA.
  • Titulaires d’un contrat d’apprentissage dans une animalerie ou dans un salon de toilettage animalier.

En France, vous pouvez suivre cette formation dans l’un des 8 principaux centres suivants : 

  • Le CFAA de l’Artisanat de Mulhouse.
  • L’ACPM en Est Provence à Ollioules.
  • Le CFA adarfoss de Levallois-Perret.
  • Le CFBT à la Ciotat.
  • La Cité de la Formation de Marmande.
  • L’IMA du Pays de Montereau à Saint-Germain-Laval.
  • Le Lycée de Combrailles à Saint-Gervais-D’auvergne. 
  • Le MFR du Perche à Mortagne-au-Perche.

Quel est le salaire d’un toiletteur pour chien ?

Le toiletteur canin perçoit à peu près entre 1500 et 1750 € en début de carrière. Il pourra se faire rémunérer davantage s’il décide de travailler pour son compte. Si c’est le cas, il est recommandé de fixer une grille de rémunération d’entre 35 et 45 € par heure. Notamment afin de rentabiliser cette activité au mieux. 

Si vous disposez d’une boutique ou préférez vous auto-lancer dans cette activité, l’idéal serait de proposer divers produits et accessoires animaliers. Dans ce cas, vous devez miser sur des produits haut de gamme pour que vous puissiez vous démarquer et gagner votre vie grâce à ce métier. 

Quelles sont les évolutions possibles ?

Pour les personnes qui souhaitent devenir toiletteur animalier, deux options peuvent s’offrir : soit elles choisissent de travailler dans un salon, soit elles décident de travailler pour leur compte. Dans le second cas, l’idéal serait de louer un local et d’investir dans l’achat des produits et accessoires à promouvoir. 

Vous pouvez aussi décider de vendre vos services et de vous rendre directement chez vos clients pour baigner et coiffer leurs chiens. Le métier de toiletteur canin vous ouvre même la voie vers d’autres métiers comme celui du vendeur animalier ou de l’éducateur canin. Libre à vous de choisir vers quel métier vous allez vous orienter pour faire évoluer votre carrière de toiletteur canin.