Agent de nettoyage

0

Au sein d’une entreprise, dans les établissements publics, dans les points de vente, à la gare, à l’aéroport, ou dans les salles de sport… l’agent de nettoyage se trouve un peu partout. Comme son nom l’indique, il est chargé d’effectuer des travaux de nettoyage et d’entretien réguliers. Loin de ressembler à du ménage domestique, ce travail nécessite le respect d’un planning établi par l’employeur, en plus de la maîtrise de certaines règles d’hygiène et de sécurité, ainsi qu’une bonne condition physique. Dans cette fiche métier, nous allons nous intéresser de plus près à cette profession.

En quoi consiste le métier d’agent de propreté ?

Agent de nettoyage

Travaillant dans le secteur de l’entretien et du nettoyage, l’agent de propreté, également appelé agent de nettoyage et d’entretien, assure principalement les travaux de nettoyage et d’entretien courant dans les locaux. Il utilise pour cela du matériel et des produits tels que des mono-brosses, des auto-laveuses, des balais, des désinfectants, etc.

Mais avant son intervention, l’agent de nettoyage prend d’abord connaissance de sa fiche de poste et des instructions relatives aux différentes tâches fournies par son supérieur. Ensuite, il prépare et vérifie les matériels et produits nécessaires à ses opérations de nettoyage et d’entretien. Il faut noter qu’il n’exerce pas son activité seul, mais bien en coopération au sein d’une équipe.

En clair, un agent de propreté peut être amené à :

  • Nettoyer les sols
  • Laver les vitres
  • Dépoussiérer les meubles
  • Trier les différents types de déchets
  • Vider les poubelles à papier
  • Nettoyer les sanitaires
  • Aérer les locaux
  • Nettoyer les espaces extérieurs
  • Baliser les zones glissantes

En fonction de la structure qui l’emploie, il peut être tenu de :

  • Remplir des fiches de suivi au quotidien
  • Vérifier les pannes, les fuites, etc.
  • Définir les besoins en approvisionnement
  • Suivre les opérations relatives à la gestion des stocks
  • Veiller au bon entretien du matériel

Quelles sont les qualités requises afin de devenir agent de propreté ?

Le métier d’agent d’entretien requiert avant tout une bonne condition physique. Comme il est obligé de travailler en position debout pendant de longues périodes et qu’il travaille très tôt le matin, tout en rentrant tard le soir, il doit être endurant pour accomplir adéquatement les différentes tâches, et ce, à un rythme souvent sous pression.

Un bon sens de l’organisation est un autre atout pour cette profession. Les employeurs exigent cette caractéristique personnelle chez les postulants. La politesse, la discrétion et l’honnêteté sont également des qualités très appréciées. Enfin, l’esprit d’équipe est obligatoire, puisqu’un agent d’entretien est souvent en collaboration avec un autre employé.

En outre, ils doivent être capables de s’adapter à différentes situations de travail et à des changements de rythme récurrents. La ponctualité est aussi importante, car les locaux à nettoyer ne sont vacants que pendant quelques heures. Le temps de nettoyage étant limité, la rapidité et l’efficacité dans l’exécution du travail sont des compétences particulières du secteur.

En ce qui concerne les compétences techniques, un agent de nettoyage doit :

  • Maîtriser les différentes étapes de la cristallisation, du décapage, du polissage, du cirage, du récurage et du surfaçage des sols.
  • Connaître dans les moindres détails les particularités de chaque produit d’entretien et de nettoyage.
  • Connaître et comprendre les règles d’hygiène, de propreté et de sécurité
  • Avoir une bonne connaissance des procédures de dépollution
  • Être à l’aise avec les machines de nettoyage électrique
  • Savoir appliquer les méthodes de désinfection

Quelle est la formation afin de devenir agent de propreté ?

En France, aucun diplôme n’est requis pour exercer le métier de nettoyeur. La plupart du temps, l’agent de nettoyage est formé directement par son employeur. Néanmoins, certains diplômes facilitent l’embauche et permettent une évolution de carrière satisfaisante.

Niveau CAP

  • CAP APH – Agent de propreté et d’hygiène
  • Titre professionnel d’agent de propreté et d’hygiène

Niveau BAC

  • Bac pro HPS (Hygiène, propreté et stérilisation)

Sachez qu’il existe des branches professionnelles rattachées au secteur de la maintenance et du nettoyage qui proposent un grand nombre de formations pour se perfectionner et évoluer tout au long de sa carrière. Le CQP (certificat de qualification professionnelle) d’agent machiniste classique est un exemple de certification délivrée à l’issue d’une de ces formations.

Quel est le salaire d’un agent de propreté ?

Le salaire représente l’un des principaux désavantages liés à cette profession. Les agents de nettoyage sont en effet rémunérés sur la base du salaire minimum, soit 1 500 euros bruts par mois. Ce salaire ne convient pas aux conditions de travail qui sont en général très difficiles.

Ce montant peut toutefois augmenter de manière considérable s’il accepte d’assumer davantage de responsabilités. Il peut alors prétendre à gagner un revenu situé entre 2 000 et 3 000 euros bruts par mois.

Quelles sont les évolutions possibles pour un agent de propreté?

Même si ce métier n’est pas très attractif d’un point de vue salarial, il offre de bonnes et intéressantes perspectives en termes d’évolution de carrière. Il peut en effet accéder à un poste avancé comme celui de chef d’équipe, puis de chef de site et de chef de secteur, grâce à son expérience et à ses compétences accumulées au cours des différentes formations disponibles.

De même, il peut se spécialiser dans le nettoyage de sites sensibles comme les hôpitaux ou encore les blocs opératoires. À ce titre, il ne s’appellera plus agent de propreté, mais agent de service hospitalier. Enfin, il a également la possibilité de se reconvertir professionnellement et de devenir aide-soignant. Pour cette dernière éventualité, il lui faudra obtenir obligatoirement le diplôme d’État d’aide-soignant (DEAS).