Agent de service hospitalier

0

Un ASH ou agent de service hospitalier travaille dans des hôpitaux, dans des dispensaires, des centres de soin, des services de santé, des maisons de retraite, etc. C’est donc un métier du secteur de la santé. Il est chargé de l’hygiène des services où il travaille. Envie d’en savoir plus sur ce métier ? Cette fiche métier vous communiquera toutes les informations dont vous avez besoin.

En quoi consiste le métier d’agent de service hospitalier ?

Agent de service hospitalier

Le métier d’agent de service hospitalier est important, car il assure le nettoyage et la propreté des locaux hospitaliers dont il est en charge. Il assure entre-temps le confort et le bien-être des patients. Il peut donc être amené à distribuer les repas, à réaliser des animations, etc. 

Quelles sont les missions d’un agent de service hospitalier ? 

L’agent de service hospitalier a pour mission principale le nettoyage et la propreté du ou des services où il travaille. Il peut également assurer des missions annexes comme le brancardage des malades, la distribution de repas et de collations, etc. En fonction du service où il est assigné, il peut assurer la stérilisation des matériels médicaux. En somme, un agent de service hospitalier a pour rôle :

  • Le nettoyage des chambres incluant la désinfection du sol et des murs, des toilettes et des salles de bain, ainsi que l’entretien général.
  • Le nettoyage des locaux comprenant les salles d’attente, les salles de repos, les salles d’examen, les couloirs, etc.
  • L’assistance des aides-soignants comprenant la distribution des repas, le changement des draps, le vidage des bassins, etc.

Des missions annexes sont aussi assurées par l’agent de service hospitalier en citant par exemple la gestion des stocks de produits d’entretien, la gestion et la commande des matériels stériles, etc. En tant qu’assistant pour les aides-soignants, il peut aider les patients à manger, à se changer, à se laver, etc.

En fonction de l’établissement où il travaille, l’agent de service hospitalier peut aussi réaliser des tâches comme la distribution du courrier, l’animation, le lavage et le repassage, etc. 

Quelles sont les compétences et qualités nécessaires pour devenir agent de service hospitalier ?

Un agent de service hospitalier doit maîtriser les produits et outils d’entretien et de nettoyage. Il doit également connaître les règles d’hygiène et d’asepsie. À cela s’ajoutent des connaissances en techniques de bionettoyage. 

Ce professionnel doit également maîtriser les protocoles de lutte contre les infections nosocomiales. Sinon, il y a le savoir-faire. Il doit être apte à vérifier et à inspecter chaque espace, mais aussi chaque équipement et produit pour mener à bien ses missions. 

Il doit savoir nettoyer, désinfecter et ranger correctement les diverses pièces qui composent les services hospitaliers. Il doit aussi savoir comment établir une commande, comment suivre l’état des stocks, comment mettre à jour la base de données ou le registre qui lui est assigné. 

Si les compétences sont importantes, le savoir-être l’est encore plus dans ce métier. Un agent de service hospitalier doit :

  • Être empathique
  • Être discret
  • Être à l’écoute
  • Être autonome
  • Avoir un excellent sens de l’organisation
  • Avoir une bonne résistance physique
  • Être apte à travailler en équipe

Quelles sont les formations à suivre pour devenir agent de service hospitalier ?

Un agent de service hospitalier peut exercer sans formation spécifique, mais de plus en plus de services hospitaliers demandent actuellement un CAP ou un BEP spécialisé. L’accès à ce poste est donc plus facile si vous avez un :

  • CAP maintenance et hygiène des locaux ou un CAP agent de propreté et d’hygiène
  • BEP métiers de l’hygiène ou un BEP carrière sanitaires et sociales

Le CAP agent de propreté et d’hygiène se prépare après la classe de 3ème et s’obtient au bout de 2 ans en général. Si vous êtes de niveau bac, vous pouvez viser un bac professionnel hygiène propreté stérilisation ou encore un bac professionnel ASSP ou accompagnement, soin et services à la personne. 

Avec un bac professionnel, vous pourrez exercer rapidement des postes d’encadrement. Pour aller plus loin, vous pouvez aussi envisager un BTS métiers des services à l’environnement. Vous pourrez ensuite évoluer rapidement vers une fonction de responsable de secteur par exemple. 

Un agent de service hospitalier qui exerce sans diplôme peut valider ses compétences, qualités et expériences en suivant une formation continue et en obtenant une validation des acquis de l’expérience ou VAE. Cela lui permet ensuite d’obtenir facilement un CAP agent de propreté et d’hygiène. 

S’il s’agit d’une reconversion professionnelle, des formations menant à une TP agent de propreté et d’hygiène sont proposées par les organismes certificateurs. Il est aussi possible d’obtenir une certification professionnelle FFP agent de service hospitalier. 

Quel est le salaire d’un agent de service hospitalier

Un agent de service hospitalier touche en général un salaire équivalent au SMIC soit dans les 1 521 euros bruts par mois. Cette rémunération varie cependant en fonction des années d’expérience, de la qualification et de la région où il exerce. 

En région parisienne par exemple, un agent de service hospitalier gagne un peu plus. Si vous avez plusieurs années d’exercice, vous pouvez prétendre à une rémunération avoisinant les 1 550 à 1 700 € bruts par mois. Si vous atteignez le poste de chef d’équipe, dans ce cas, vous pourrez obtenir dans les 1 900 € bruts par mois. 

Quelles sont les évolutions de carrière pour un agent de service hospitalier ?

Un agent de service hospitalier peut évoluer vers d’autres postes comme celui d’auxiliaire de vie sociale, d’auxiliaire de puériculture, d’aide à domicile et autres moyennant des formations complémentaires. 

Parmi les formations qu’il pourra suivre, il y a celles qui mènent à un bac pro accompagnements, soins et services à la personne option A à domicile par exemple. À part ces métiers, un agent de service hospitalier peut aussi postuler en tant qu’aide-soignant avec un certificat d’aptitude aux fonctions d’aide-soignant. Il est aussi possible qu’un agent de service hospitalier évolue vers un poste à responsabilité ou un poste d’encadrement.