Biochimiste

0

L’étude de la composition des êtres vivants et du fonctionnement de l’organisme est un domaine des plus essentiels, mais aussi des plus complexes. C’est pourquoi elle demande des connaissances bien approfondies, de la patience et aussi un fort sens de la curiosité. Un biochimiste doit posséder toutes ces qualités afin de mener à bien son travail. Vous envisagez d’intégrer cet emploi ? Découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur ce métier.

En quoi consiste le métier de biochimiste ?

Biochimiste

Le métier d’un biochimiste consiste à observer le comportement d’une molécule sous l’effet de diverses expérimentations. Il est spécialiste des sciences du vivant, et dans ce sens, il doit pouvoir expliquer le fonctionnement d’un organisme spécifique (animal, végétal ou micro organisme). Le plus souvent, il travaille avec les biologistes et les chimistes.

Le travail d’un biochimiste mène aussi à la recherche de médicaments et de transformation alimentaire. Ainsi, il peut travailler dans le domaine médical, environnemental et agroalimentaire. Le biochimiste participe activement à la recherche de nouveaux traitements pour les maladies, les méthodes durables de conservation des aliments et les techniques de traitement des eaux.

Dans ses recherches, il s’intéresse à toutes les molécules qui composent un être vivant. Ces molécules concernent notamment les glucides, les acides aminés et les lipides.

Lorsqu’il fait des découvertes, une grande partie de son travail consiste aussi à rédiger des articles scientifiques. En faisant cela, il partage ses connaissances avec le monde entier. Il contribue donc à l’enrichissement des savoirs du monde.

Les missions du biochimiste

Un biochimiste assure beaucoup de tâches dans son travail. Son principal objectif est d’étudier tous les processus chimiques à la base de la vie. Il peut intervenir dans divers secteurs comme la recherche biomédicale, la microbiologie, la biologie moléculaire, la pharmacologie, la biotechnologie et bien d’autres encore. Ainsi, les missions de ce laborantin spécialisé dans les organismes vivants consistent à :

  • Discerner et isoler les molécules intéressantes dans une cellule

Le biochimiste étudie les constituants de cette molécule et la soumet à des séries de tests. Par exemple, pour des projets agroalimentaires, il isole une molécule dans le produit qu’il étudie. Il effectue des observations et des analyses afin de tirer de cet aliment le maximum de bienfaits pour le corps.

  • Rédiger des articles scientifiques suite à une découverte

Si les différents tests qu’il a effectués sont concluants, le biochimiste procède à des tests cliniques (cas des médicaments). S’il a découvert une molécule intéressante dans l’organisme qu’il a étudié, il partage ses découvertes au monde entier par le biais d’un article scientifique.

  • Participer à la sauvegarde de l’environnement et de l’écosystème

Pour cette mission, il collabore étroitement avec les chimistes, les ingénieurs agronomes et les spécialistes en biotechnologie jaune. Leurs missions sont de sauvegarder dans des milieux propres et stériles des échantillons de plantes endémiques. Le rôle du biochimiste dans cette mission est d’élaborer un milieu de culture adéquat pour chaque plante.

Dans les laboratoires de grandes envergures, le biochimiste a aussi pour mission de superviser une équipe de scientifiques. Il partage les tâches, arrange le planning et joue le rôle de manager.

Quelles sont les qualités requises afin de devenir biochimiste ?

La profession de biochimiste demande beaucoup de minutie et de patience. En effet, l’observation d’une molécule peut s’étendre sur plusieurs mois, voire même plusieurs années. Ses qualités principales devront donc être la patience, la rigueur et un très grand sens de l’observation et d’analyse.

Le biochimiste jouit d’une certaine autonomie dans son travail. Toutefois, il doit avoir un esprit d’équipe pour pouvoir travailler avec ses collègues chimistes et biologistes.

Les réactifs dans le laboratoire peuvent être très toxiques, il doit être très vigilant lorsqu’il procède aux manipulations. Le biochimiste veille à sa sécurité et à celles de ses coéquipiers. Dans ce sens, il doit respecter la hiérarchie au sein du laboratoire, ainsi que les protocoles de manipulation.

Avec le développement de la biotechnologie, le biochimiste doit savoir manipuler les outils informatiques. Notez que la bio-informatique est devenue un outil important dans les recherches scientifiques. Son expression pour la rédaction de compte-rendu et de rapport doit être fluide, claire sans aucune faute d’orthographe.

Les publications en anglais sont de plus en plus nombreuses aujourd’hui, il est donc nécessaire qu’il maîtrise parfaitement cette langue. En gros, le biochimiste est donc un professionnel qui se doit d’être polyvalent dans tout ce qu’il fait.

Quelle est la formation afin de devenir biochimiste ?

Le travail de biochimiste est un métier scientifique. Il doit maîtriser et avoir une notion de tout ce qui concerne le monde vivant. Ainsi, il vaut mieux privilégier un Bac scientifique (Bac S, Bac technologique STL ou ST2S) si vous voulez devenir biochimiste.

Vous pouvez travailler en tant que biochimiste à partir du niveau Bac + 2, mais il est conseillé d’approfondir encore un peu afin d’obtenir un poste hiérarchique.

Les principales formations pour devenir biochimiste sont :

  • Les formations niveau 5 : DUT Génie biologique et BTS en analyse de biologie médicale
  • La formation niveau Bac + 3 pour l’obtention d’une licence pro en biologie, biochimie alimentaire et nutrition
  • La formation niveau Bac + 7 en vue de devenir ingénieur biochimiste : master en biochimie et biologie moléculaire et un diplôme d’une école d’ingénieurs

Quel est le salaire d’un biochimiste ?

La rémunération d’un biochimiste dépend en grande partie de son expérience et de sa place dans la hiérarchie. Pour le technicien de laboratoire (niveau Bac + 2), elle varie de 1 600 € (en début de carrière) à 2 000 € pour les plus expérimentés.

Par contre, les ingénieurs biochimistes gagnent beaucoup plus que cela. En début de carrière, sa rémunération tourne autour des 2 000 € par mois. Mais avec le temps, lorsqu’il acquiert de l’expérience, son salaire peut augmenter jusqu’à 5 000 €.

Lorsqu’il réalise une découverte et rédige un article scientifique, il peut gagner un bon paquet d’argent.

Quelles sont les évolutions possibles ?

L’évolution pour un biochimiste est généralement hiérarchique. En effet, après plusieurs années d’expérience, il peut prétendre au titre d’ingénieur biochimiste (avec une formation supplémentaire à l’appui). Il peut aussi devenir chef d’équipe et même chef de laboratoire. Ces évolutions internes s’accompagnent toujours d’une augmentation du salaire.