Chargé d’étude

0

Le métier de chargé d’étude est un métier assez répandu qui peut être exercé dans différents domaines professionnels. Nous allons voir dans cette fiche métier en quoi il consiste et quelles sont les qualités essentielles pour pouvoir l’exercer.

Il est important de préciser, pour commencer, que ce métier de chargé d’études peut s’exercer dans le secteur privé comme dans le secteur public.

En quoi consiste le métier de chargé d’étude ?

Le chargé d’études est tout simplement le responsable d’un projet dans son domaine professionnel. Il peut par exemple travailler dans les ressources humaines, le marketing ou l’urbanisme par exemple.

Pour faire simple, il est possible de dire que le chargé d’études doit préparer la réalisation d’un projet précis. Pour ce faire, il doit réaliser une synthèse de différentes sources d’informations qu’il aura pu trouver.

Les missions d’un chargé d’étude

Un chargé d’études, même s’il est amené à travailler sur un projet précis, doit réaliser un certain nombre de missions très diverses :

  • le chargé d’études doit regrouper l’ensemble des informations les plus pertinentes qui concernent le projet dont il a la charge;
  • Le chargé d’études doit définir les objectifs intermédiaires pour réaliser l’étude complète. La création du processus complet est essentielle en amont pour réaliser l’étude du mieux possible;
  • le chargé d’études doit aussi rédiger un cahier des charges qu’il devra remplir ou que devra aussi remplir un prestataire extérieur si certaines tâches sont confiées à un partenaire;
  • Une fois l’ensemble des données récoltées, le chargé d’études va devoir lire celles-ci et les traiter pour pouvoir rendre un travail complet et de grande qualité;
  • Pour finir, le chargé d’études va devoir présenter son étude à sa hiérarchie qui est en fait le responsable de projet. Dans ce cadre, il aura à justifier de l’utilité et de l’opportunité du projet qu’il faudrait mettre en place.

Quelles sont les qualités requises afin de devenir chargé d’étude ?

Un chargé d’études doit avoir un certain nombre de qualités et compétences pour mener à bien la mission qui est la sienne :

  • il doit faire preuve de beaucoup de méthodologie pour mener à bien un projet qui se déroule parfois sur plusieurs semaines, voir sur plusieurs mois
  • il doit faire preuve de persévérance, car il faut parfois convaincre de l’utilité du projet des personnes qui sont loin d’être convaincues à priori
  • le chargé d’études doit avoir des qualités de synthèse pour pouvoir ressortir l’essentiel de documents parfois très longs à étudier ou parfois très compliqués à comprendre
  • le chargé d’études doit avoir de réelles capacités pour présenter à l’oral son projet ou son étude. Pour ce faire, il doit avoir les capacités de créer des supports de présentation de qualité qui permettront de convaincre son ou ses responsables hiérarchiques
  • le chargé d’études doit aussi avoir de réelles capacités rédactionnelles qui vont de ce fait lui permettre de rédiger une synthèse de qualité qui accompagnera la présentation orale
  • le chargé d’études doit aussi avoir de bonnes qualités relationnelles. En effet, le plus souvent, il va être amené à travailler en toute transversalité et aura de ce fait besoin des compétences et connaissances des salariés des autres services.
  • Enfin, le chargé d’études va devoir maitriser le domaine technique dans lequel il va devoir intervenir

Quelle est la formation afin de devenir chargé d’étude ?

Il est clair que le métier de chargé d’études requiert de réelles compétences. De ce fait, nous pouvons affirmer sans risque de nous tromper qu’il ne peut en aucun cas s’exercer sans formation initiale. Alors quels sont les diplômes nécessaires pour exercer le métier de chargé d’études ?

Le diplôme va dépendre du secteur d’activité dans lequel le chargé d’études va intervenir. En général, on estime qu’un niveau Bac + 2 est le minimum pour pouvoir exercer ce métier. Mais, le plus souvent, les entreprises exigent un niveau Bac + 5 avec un Master ou un diplôme d’ingénieur.

On retrouve le plus souvent le master marketing et vente, une licence en statistique, un bachelor en marketing et business et enfin un master information et médiation scientifique et technique. Mais, soyons clair, tous les diplômes d’école de commerce ou d’école d’ingénieur sont les bienvenus pour exercer le métier de chargé d’études.

Quel est le salaire d’un chargé d’étude ?

Le salaire d’un chargé d’études va dépendre de beaucoup de choses : le secteur d’activité dans lequel le métier sera exercé, le niveau d’expérience du chargé d’études et le niveau de formation détenu par la personne en charge de l’étude.

Mais, nous pouvons dire qu’un chargé d’études junior va commencer sa carrière avec un salaire de 2 000 euros bruts et qu’il pourra espérer monter aux alentours de 5 000 euros bruts.

En fonction des entreprises, il sera aussi possible de compléter ce salaire avec des primes de résultat si l’étude menée par le chargé d’études a eu un réel impact positif sur les résultats de l’entreprise.

Quelles sont les évolutions possibles pour un chargé d’étude ?

Il existe un certain nombre d’évolutions possibles pour un chargé d’études après quelques années d’expérience.
Il peut tout à fait exercer son métier en tant qu’indépendant. Dans ce cas, il devra compléter ses missions avec des missions commerciales pour trouver des clients de manière régulière.

Mais, si le chargé d’études souhaite demeurer dans le salariat, il pourra changer de secteur d’activité et rejoindre un domaine qui pourra lui permettre d’atteindre des niveaux de rémunération plus intéressants.

Le chargé d’études peut aussi s’orienter vers d’autres métiers dans lesquels il pourra utiliser les compétences et les connaissances qu’il aura acquises. Ce pourra être le cas notamment du métier de directeur d’études par exemple. Dans ce cadre, il pourra être amené à manager et à encadrer des chargés d’études.
Mais, en fonction du secteur d’activité d’exercice, il pourra être possible de devenir chef de produit ou responsable d’un service marketing si le métier s’exerce dans le secteur concurrentiel.
Enfin, les compétences qui auront été acquises pendant la carrière de chargé d’études pourront aussi être utilisées sur un poste de chef de service commercial ou de directeur de la communication.