Développeur back end

0

En plus des contenus que les rédacteurs et blogueurs écrivent, les sites internet sont aussi composés de séries de code. Ces codes sont créés et mis en ligne par des développeurs, plus connus sous l’appellation de développeur back end. Ce métier très prometteur vous intéresse ? Découvrez ses missions, son salaire et tout ce qui le concerne dans cet article.

En quoi consiste le métier de développeur back end ?

Développeur back end

Le développeur back end, comme son nom l’indique, est un développeur, spécialiste de l’informatique qui travaille dans la face cachée des sites internet. Il s’occupe de tous les éléments qui ne sont pas affichés sur le site, tel que le serveur, le code et surtout les bases de données. Ces éléments sont tout autant importants au bon fonctionnement du site que les éléments visibles sur l’écran.

Le développeur back end connaît toutes les ficelles du métier du web. Il possède également toutes les connaissances informatiques nécessaires pour concevoir le site web.

Le développeur back end est aussi le responsable du fonctionnement d’un site internet. Il intervient sur le serveur et la gestion de la base de données. Pour effectuer son travail, il suit un cahier de charge qui correspond aux attentes de son client ou de son employeur. Il met en place l’architecture de base du site d’après les commandes et les préférences de son client.

Cette architecture concerne la place de chaque contenu du site, le système de messagerie et l’harmonie qui existe entre chaque fonctionnalité du site. Elle est destinée à un nouveau site internet ou à un site existant, mais qui doit être amélioré. Le développeur travaille avec minutie et vérifie constamment l’efficacité de l’architecture du site. Lorsqu’il y a des problèmes, il doit les corriger immédiatement.

Lorsqu’il travaille, le développeur back end tient compte du budget de son client, du délai de la commande et des éléments qu’il souhaite introduire dans le site internet. L’outil de travail principal du développeur back end est le langage de programmation (PHP, SQL…).

Quelques fois, le développeur back end accompagne aussi son client dans les premières utilisations du site. Il assure alors le suivi technique du site et établit les modes d’emploi pour le client.

Les missions du développeur back end

Les missions qu’occupe le développeur back end peuvent être très variées. Il peut être un simple codeur, mais il peut aussi être un exécutant. Dans le dernier cas, il décide de tout ce qui concerne la conception du site internet.

Dans l’exercice de ses missions, le développeur backend utilise divers outils technologiques (SGBD, Frameworks, Versioning, Datadog, Gitlab,…). Lorsqu’il est le principal responsable d’un projet, le développeur back end conçoit l’architecture du site de A à Z. Toutefois, ses tâches varient en fonction du budget et du délai de la commande.

En gros, les principales missions du développeur back end concernent :

  • L’analyse des besoins des clients et des futurs utilisateurs du site :

Le développeur back end doit rendre le site fluide et facile à naviguer pour les utilisateurs. Il permet aussi aux administrateurs du site, c’est-à-dire son client de publier facilement des articles ou des contenus, de répondre rapidement aux messages et de voir les nombres de visiteurs du site.

Dans le sens de cette analyse, le développeur back end analyse aussi la réalisation de la commande, si elle est faisable ou pas dans les temps avec les outils impartis.

  • Le développement des fonctionnalités techniques du site :

Suite aux analyses qu’il a effectuées, le développeur back end propose des solutions techniques aux projets de son client. Ainsi, il s’assure la viabilité et la qualité du produit qu’il va livrer au client.

Il effectue fréquemment des mises à jour pour développer les fonctionnalités et l’interface de la plateforme web. Il travaille étroitement avec le développeur front end pour permettre une navigation fluide chez les utilisateurs.

  • Le contrôle qualité

Même si l’évolution et les mises à jour du site sont importantes. Elles sont inutiles si les éléments de bases ne fonctionnent même pas. Le développeur back end vérifie donc la performance du site : si le chargement est rapide, si le système de messagerie fonctionne très bien…

Les compétences requises pour devenir développeur back end

Pour assurer ses missions de codage, le développeur back end doit posséder plusieurs bagages en informatique, surtout dans les lagunages de programmation. Il doit principalement savoir manier les outils de gestion de projet comme le Github ou le Gitlab.

Le développeur back end sait aussi maîtriser quelques outils du web :

  • SQL, un outil qui permet de modifier les éléments d’une base de données
  • Les langages informatiques : C#, Java, Python, PHP, Ruby… qui sont les principaux langages utilisés pour le développement back end.

Ces langages sont tous très différents et spécifiques. Le développeur back end doit avoir des connaissances approfondies sur chacun de ses langages. Mais le plus important, c’est qu’il doit maîtriser à la perfection l’un d’entre eux. Le développeur back end a donc un langage qu’il préfère utiliser parmi tous les autres.

Chaque langage est accompagné de quelques outils qui rendent les codes plus faciles à écrire et plus clairs. Il s’agit des frameworks. Avec ces outils, il est plus facile de modifier les codes et même de les faire en équipe. Ces frameworks sont :

  • Symfony, Laravel, CakePHP pour PHP,
  • Spring, Hibernate, Maven, Struts pour Java
  • Ruby on Rails pour Ruby,
  • Django, Pyramid, Flask pour Python,
  • Node.js pour JavaScript

Quelles sont les qualités requises afin de devenir développeur back end ?

Pour assurer le métier de développeur back end, il faut avant tout être méthodique et rigoureux. Il peut en effet se perdre dans les lignes de code s’il ne sait pas arranger son travail. Même s’il travaille principalement en équipe, le développeur back-end doit être autonome, surtout s’il est exécutant. Cette autonomie est aussi accompagnée de sens de responsabilité.

Comme il conçoit l’architecture de tout un site, il sait exprimer sa créativité. Il possède aussi un sens de la relation et de la diplomatie pour exprimer à ses clients ses idées suite à leurs demandes. Il sait aussi s’imposer lorsque les demandes du client sont impossibles à réaliser ou lorsque le délai d’exécution est trop court.

Le domaine de la technologie est en constante évolution. Le développeur back est donc à l’affût de toutes les nouvelles technologies qui tournent autour de son métier. Il s’assure donc à ce que ses connaissances et compétences soient toujours d’actualité. La maîtrise de la langue anglaise est aussi une qualité primordiale.

Quelle est la formation à suivre pour devenir développeur back end ?

Pour travailler en tant que développeur back end, vous devez d’abord maîtriser les bases de l’informatique. Ainsi, le BTS ou DUT informatique est la formation de base que vous devez passer. Ensuite, vous pouvez approfondir avec une licence, puis un master en informatique, cursus développement web. Ces formations permettent d’acquérir des connaissances théoriques plus importantes.

Il existe aussi des écoles spécialisées en informatique qui délivrent des bachelors en développement web. Ces écoles sont : EPITECH, HETIC, ESGI et ECE Tech. Ces écoles vous permettent de devenir ingénieur en informatique.

Cependant, en France, la plupart des nouveaux développeurs back end sont autodidactes. Ils suivent des formations sur des sites internet comme Udemy, Free Code Camp ou OpenClassrooms. Certains d’entre eux suivent aussi des cours accélérés de développement informatique.

Voici une formation en ligne que je vous recommande :

Formation back-end en ligne :

  • Cours particuliers + plateformes en ligne
  • Formation ultra-personnalisées
  • Éligible aux financements

Les formations en informatique de développement proposées par la grande école du numérique ou GEN sont labellisées. Il est aussi conseillé de s’inscrire sur les structures comme The Hacking Project pour maîtriser les langages de programmation.

En plus des formations en autodidacte et des cursus universitaires, cumuler les stages fait aussi partie des formations du développeur back end. De plus, les recruteurs et les clients qualifient les développeurs selon leurs expériences, plutôt que leurs connaissances.

Quel est le salaire du développeur back end ?

La rémunération d’un développeur back end est assez élevée. Au début de sa carrière, le développeur gagne entre 2 500 et 3 000 € bruts par mois. En accumulant des expériences, c’est-à-dire, après au moins 5 ans d’exercice, il peut gagner entre 3 000 et 3 800 € par mois. Un développeur back end professionnel gagne jusqu’à 5 000 € par mois.

Cette différence de rémunération dépend principalement des missions attribuées au développeur, de son diplôme et de ses conditions de travail (s’il travaille en freelance ou s’il est salarié).

Les évolutions possibles

La formation en informatique est très généralisée. Le développeur back end peut donc se tourner vers d’autres métiers du web et de l’informatique pour son évolution.

Il peut se former en HTML et CSS en plus des langages informatiques qu’il maîtrise déjà pour devenir développeur Fullstack. Il s’agit d’un professionnel de l’informatique qui s’occupe à la fois du back end et du front end.

S’il possède des compétences en management, il peut devenir Lead développeur. Il est alors responsable d’une équipe de développeurs. Il peut aussi prétendre au poste de Lead Tech, c’est-à-dire responsable des processus techniques.

Si le développeur back end souhaite s’éloigner des lignes de codes et du développement, il doit cumuler les expériences et postuler pour le poste de chef de projet technique.

Les collaborateurs du développeur back end

Le développeur back end collabore étroitement avec d’autres professionnels de l’informatique. Son plus proche collaborateur est le développeur front-end, qui s’occupe de la partie visible du site. Mais il travaille aussi avec d’autres professionnels :

∙ L’architecte technique,

∙ Le lead développeur,

∙ Le chef de projet technique…

Source: https://www.metier.org/developpeur-web/