Développeur full stack

0

Un développeur full stack est un professionnel polyvalent qui maîtrise à la fois le Backend et le Frontend. D’ailleurs, full stack veut dire « toute la stack ». En somme, le développeur full stack est une personne qui effectue les tâches de plusieurs développeurs. Si ce travail vous intéresse, découvrez dans cette fiche métier tout ce qu’il y a à savoir à ce sujet.

En quoi consiste le métier de développeur full stack ?

Développeur full stack

Un développeur full stack porte plusieurs casquettes étant donné qu’il gère à la fois le Backend et le Frontend. Il maîtrise toutes les couches de la stack technique ce qui lui permet par la suite de créer des sites, des applications, etc.

Vu la grande polyvalence d’un développeur full stack, le métier est devenu très prometteur, en plus, les entreprises qui recrutent deviennent de plus en plus nombreuses. Presque tous les secteurs d’activités ont besoin de ce genre de professionnels. Il peut travailler à son compte, au sein d’une entreprise, d’une agence, etc. Un développeur full stack peut aussi travailler pour plusieurs entreprises en même temps.

Quelles sont les missions d’un développeur full stack ?

Les missions d’un développeur full stack varient en fonction des besoins de l’entreprise ou du client qui le sollicite. Il peut travailler sur un projet de site web, d’application mobile, de logiciel, etc. Ses missions principales consistent à configurer :

  • Le Frontend : CSS, HTML, JavaScript, etc.
  • Le Backend, les bases de données et les API (Java, Ruby, Python, etc.)
  • L’infrastructure et l’architecture d’un site, d’un logiciel, d’une appli
  • Le choix des outils
  • Le choix des technologies, des logiciels et des systèmes d’exploitation
  • Etc.

Cet expert est très polyvalent et multitâche. Il peut gérer plusieurs rôles et missions vu ses compétences. D’ailleurs, outre ses missions principales, il peut être amené à travailler sur l’intégration de contenu, la résolution de problèmes complexes en backend, etc.

Un développeur full stack est en général un professionnel autonome, mais il arrive qu’il collabore avec d’autres professionnels pour mener à bien ses missions. Il peut collaborer avec des webdesigners, des chefs de projet, des rédacteurs et intégrateurs, des référenceurs, des DevOps, etc.

Quelles sont les qualités requises pour devenir développeur full stack ?

Les missions qui attendent un développeur full stack nécessitent plusieurs qualités. Le plus important est tout d’abord le sens de l’organisation. Pour pouvoir gérer toutes ses tâches, il faut qu’il soit organisé, qu’il sache bien planifier ce qu’il doit faire, etc. Après, ce professionnel a aussi besoin de rigueur. Il doit ensuite être créatif et passionné.

Étant donné qu’il doit interagir avec d’autres professionnels de temps en temps, et vu qu’il doit surtout échanger avec les clients, il doit aimer le contact et avoir un bon sens relationnel. Outre les qualités, il y a aussi des compétences qu’il doit maîtriser comme le JavaScript et les frameworks JS, le pack web classique, les langages de développement backend, les systèmes de gestion de bases de données, les outils de gestion de projet, etc. Ces compétences peuvent facilement être acquises en suivant une bonne formation.

Quelles formations effectuer pour devenir développeur full stack ?

Il y a plusieurs voies que vous pourrez emprunter pour devenir développeur full sack. Vous pouvez suivre une formation en ligne. Vous pouvez également suivre une formation en présentiel. Ces formations sont parfaites si vous voulez vous perfectionner ou encore gagner en connaissances et en compétences. Ils conviennent aussi à ceux qui sont autodidactes, qui ont déjà une expérience ou des connaissances en informatique par exemple. Sachez que certains arrivent à maîtriser le métier en quelques semaines seulement. D’ailleurs, il y a des écoles et centres de formation qui proposent ce genre de cursus.

Si vous voulez une formation spécifique, vous pouvez suivre un cursus complet allant du bac+2 au bac+5. En bac+2, privilégiez les formations qui mènent à un BTS, un DUT ou une Licence. Pour un bac+5, pensez à rejoindre une école d’ingénieurs afin d’obtenir un master spécialisé. D’ailleurs, ce sont surtout les profils dotés d’un bac+2 au bac+5 qui sont les plus demandés.

Quel est le salaire d’un développeur full stack ?

Même si le métier peut être appris en autodidacte, en ligne, ou encore en présentiel pendant quelques semaines, il paie bien. Après, comme indiqué précédemment, ce sont surtout les profils bac+2 au bac+5 qui sont les plus demandés. Ces derniers disposent de compétences plus poussées et ont même suivi des stages ce qui signifie qu’ils ont de l’expérience.

Ces derniers obtiennent facilement un emploi et gagnent plus qu’un développeur full stack qui n’a pas encore fait ses preuves. La rémunération d’un développeur full stack débutant tourne autour de 3 000 à 4 500 € par mois. Un profil expérimenté peut gagner jusqu’à 5 500 € par mois. Un senior touche plus, allant jusqu’à 7 000 € par mois.

Quelles sont les évolutions possibles pour un développeur full stack ?

Vu les compétences d’un développeur full stack, il n’aura aucun mal à évoluer s’il le souhaite. Il a encore plus de chance d’évoluer s’il continue à se former ou à acquérir de nouvelles compétences.

Parmi les postes qui s’ouvrent à un développeur full stack, il y a celui de lead développeur, d’architecte technique, de chef de projet technique ou encore de CTO. Outre ces métiers, un développeur full stack peut aussi, avec un peu de formation, atteindre des postes comme celui de directeur de site, de head of digital, de chef de projet technique, de manager d’une équipe de développeurs, etc.