Documentaliste

0

Un métier qui vous permet de faire un étalage de connaissance, ou qui vous permet de satisfaire votre curiosité vous intéresse ? Celui du documentaliste est probablement le métier qu’il vous faut. Vous voulez en devenir un ? Découvrez ici tout ce que vous devez savoir.

En quoi consiste le métier de documentaliste ?

Documentaliste

Le métier de documentaliste est celui d’un expert en technologie de l’information-documentation et communication. Il réalise le boulot d’un bibliothécaire et celui d’un archiviste. Il s’occupe donc de conserver le patrimoine écrit ainsi que le patrimoine de son employeur.

Le travail d’un documentaliste à collecter et à rassembler des informations venant de sources très variées. Il en est par exemple des livres, des journaux, des magazines, d’internet, de la presse spécialisée, des newsletters…

Ce spécialiste du domaine de la culture s’assure de la légalité et de véracité des informations qu’il recueille. Il doit également analyser toutes les informations et trier ceux qu’il juge plus pertinents que d’autres. Ce dernier conserve ses informations sur différents types de supports de communication.

À la fin, le métier du documentaliste consiste à se servir des informations qu’il a pu collecter pour fournir le maximum de renseignements aux « demandeurs d’informations ». Ces derniers peuvent être des entreprises, l’Administration ou même le public…

Qui sont les principaux employeurs du documentaliste ?

Les organismes qui peuvent avoir besoin des services du documentaliste sont innombrables. La majorité des offres d’emploi pour le poste de documentaliste relève du secteur privé. Il en est ainsi,

  • Du secteur de la banque, de la finance, de l’industrie et du commerce
  • Du secteur scientifique comme les laboratoires, les entreprises pharmaceutiques, les médecins…
  • Du secteur culturel et social comme les écoles et les universités…
  • Des organismes internationaux comme l’UNESCO, l’UNICEF, l’OCDE…

D’un autre côté, le secteur public comme les ministères, les collectivités territoriales (province, région, commune), les communautés d’agglomérations, les bibliothèques, les musées… ont aussi besoin de documentalistes.

Il est à noter que les documentalistes peuvent exercer en indépendant. Mais il peut également être fonctionnaire ou salarié.

Quelles sont les missions du documentaliste ?

Les missions du documentaliste varient en fonction de son employeur (entreprise privée ou établissement public) et de sa spécialité, s’il en possède.

Dans tous les cas, le documentaliste a pour missions principales :

  • Le traitement des informations, ceci implique l’indexation, le classement, le catalogage…
  • La conception de produits documentaires comme les guides, les dossiers, les bibliographies, les bulletins sommaires…
  • La mise en place des outils de communication et de leur diffusion
  • La mise à jour de ses outils technologiques et surtout des informations ayant une relation avec son secteur d’activité
  • L’assistance de certains demandeurs d’information à la recherche documentaire afin de les aider à accéder plus facilement aux renseignements qu’ils cherchent.

Il est à noter que le documentaliste doit tout le temps s’assurer que ses informations soient vraies et à jour. Pour ce faire, il peut se faire aider par des juristes.

Le plus et le moins du métier de documentaliste

Le documentaliste travaille en toute autonomie. Ce qui est un énorme avantage puisque cela lui permet d’exercer son travail avec moins de contraintes. Par ailleurs, c’est un métier généreusement rémunéré, surtout dans le secteur privé.

Aussi, c’est un job très évolutif. En effet, les informations, centre de son métier, changent constamment. Il en est de même pour les outils informatiques et technologiques du documentaliste.

Néanmoins, les documentalistes rencontrent des difficultés. En effet, il n’est pas aisé d’intégrer le métier. Dans le secteur privé, les débutants ont du mal à trouver des contrats pour le long terme. La plupart des offres d’emploi pour les documentalistes juniors sont des CDD ou du travail à temps partiel.

Il en est de même pour le secteur public qui conditionne l’embauche d’un documentaliste par des concours très sélectifs.

Quelles sont les qualités requises pour devenir documentaliste ?

Pour devenir documentaliste, il faut d’abord être un amoureux de la lecture et être capable de s’adapter à tout genre de lecture.

Ceci doit être accompagné d’une grande curiosité. De cette manière, le documentaliste peut facilement s’adapter à de nouveaux sujets, de se mettre au courant des actualités, d’approfondir ses recherches et d’élargir sa culture générale.

Par ailleurs, les missions que le documentaliste doit remplir lui exigent de la rigueur et du sens de l’organisation. Il doit également se servir de sa capacité d’analyse et de synthèse.

En outre, le documentaliste doit maîtriser les outils informatiques et technologiques. Il doit être capable de s’adapter aux évolutions de ces derniers.

L’exercice du métier de documentaliste nécessite également la maîtrise de plusieurs langues et d’un excellent talent en rédaction.

Les formations pour devenir documentaliste

Pour exercer le métier de documentaliste, une formation du niveau BAC +2 suffit. Néanmoins, les employeurs privilégient les profils dotés d’un BAC +3 ou d’un BAC +5. Voici quelques exemples de formations pouvant mener à ce métier :

  • BAC +2
  • DUT information-communication option information numérique dans les organisations
  • DEUST métiers des bibliothèques et de la documentation
  • BAC +3
  • Licence pro métier du livre : documentation et bibliothèques
  • Licence pro métier de l’information : archives, médiation et patrimoine option donnée et informations scientifiques et techniques
  • Titre gestionnaire de l’information de l’École de Bibliothécaires documentalistes (EBD)
  • BAC +5
  • Master gestion de l’information et de la documentation
  • Master pro documentation « esDOC »
  • Master information-documentation : ingénierie de l’information numérique
  • Titre professionnel chef de projet en ingénierie documentaire

Comment devenir documentaliste pour le secteur public ?

Pour accéder au métier de documentaliste dans le secteur public, il faut passer par un concours. Les candidats ont le choix entre 3 types de concours en fonction de leurs niveaux d’études, à savoir :

  • Concours Assistant territorial de conservation du patrimoine et des bibliothèques pour les candidats de niveau BAC
  • Concours assistant territorial qualifié du patrimoine et des bibliothèques pour ceux qui ont un niveau BAC +2
  • Concours bibliothécaire territorial pour ceux qui ont au moins un BAC +3.

Les candidats admis aux deux premiers concours deviennent un fonctionnaire de catégorie B, tandis que ceux qui sont recrutés en tant que bibliothécaires territoriaux deviennent un fonctionnaire de la catégorie A.

Le salaire du documentaliste

Les documentalistes fonctionnaires touchent un salaire moins élevé par rapport à ceux qui travaillent dans des entreprises privées. En effet, le documentaliste qui évolue dans la fonction publique gagne près de 1 600 € bruts par mois au début de sa carrière. Une évolution de salaire est possible avec l’expérience.

Par contre, dans des entreprises privées, un documentaliste junior gagne 1 800 € par mois. Ce salaire peut atteindre jusqu’à 2 500 à 3 500 € si celui-ci est plus expérimenté. Il est à noter que cette rémunération dépend de la taille de l’entreprise qui l’emploie.

Quelles sont les évolutions possibles ?

Généralement, le documentaliste commence avec un contrat à durée indéterminée ou un travail à temps partiel. Mais avec un profil scientifique et une capacité à assurer la veille technologique, il y a plus de chances d’accéder plus rapidement à un emploi stable.

Dans tous les cas, le métier du documentaliste évolue sur 2 niveaux :

  • Ingénieur documentaliste
  • Et expert documentaliste

Le documentaliste peut aussi se lancer dans une reconversion professionnelle et devenir, par exemple, webmaster éditorial, gestionnaire de bases de données, gestionnaire de connaissance, gestionnaire de documents audiovisuels, veilleur stratégique… Mais pour accéder à ces différents postes, le documentaliste doit acquérir d’autres compétences.