Journaliste

0

Professionnels des médias télévisés et écrits, ils ont pour mission, au quotidien, de récolter les informations concernant les sujets qu’ils doivent traiter et qui peuvent provenir de plusieurs sources. Ensuite, ils procèdent à une vérification de ces informations avant de les rendre accessibles au public. En fonction du support (papier, radio, télévision, web…) et/ou de la spécialité (politique, culture, sport…), cette profession recouvre des réalités et des façons d’exercer différentes.

Sur cette page, découvrez l’essentiel à savoir sur le métier de journaliste : une description plus détaillée de la profession, ses missions, les qualités requises, la ou les formations à effectuer afin de réaliser ce métier, le salaire et la ou les évolutions possibles pour cette profession !

EN QUOI CONSISTE LE MÉTIER DE JOURNALISTE ?

Journaliste

Ces professionnels ont pour mission principale d’informer le public sur des sujets précis. Afin de mener cette mission au mieux, ils s’efforcent tous les jours de rechercher et vérifier l’information, avant de la rédiger et de la transmettre sur tout type de support.

Toutes ces étapes avant d’arriver au résultat final montrent que ces professionnels sont des spécialistes de l’écrit (y compris dans l’audiovisuel, où les informations sont d’abord écrites avant d’être lues ou présentées).

Le journaliste doit être aussi capable d’interviewer, témoigner, filmer, enregistrer, monter des images et mettre en page, en soit des tâches toutes liées à l’objectif consistant à présenter des sujets au public. Il leur est demandé, de plus en plus, de délivrer des articles prêts à l’emploi.

LES MISSIONS DU JOURNALISTE

Ces professionnels ont des réalités et des façons d’exercer leur métier qui dépendent du support et de la thématique qu’ils traitent pour le public.

Mais, au quotidien, que cela soit pour de la presse papier, de la radio, des articles sur le WEB ou encore pour du journal télévisé, ces professionnels ont pour mission de :

  • Proposer des sujets.
  • Préparer les interviews et trouver les bons interlocuteurs.
  • Trouver le “bon” angle afin de traiter le sujet : ces professionnels se doivent de rester neutres et ne peuvent en aucun cas montrer de la subjectivité.
  • Collecter l’information et la traiter : tisser des liens avec de nombreux contacts.
  • Rédiger l’information en la rendant accessible à tous et la retransmettre via son média.
  • Respecter les consignes éditoriales de son média.

QUELLES SONT LES QUALITÉS REQUISES POUR DEVENIR JOURNALISTE ?

Pour devenir journaliste, il faut prendre en compte une certaine part de talent car une touche d’art se cache dans la rédaction, le montage ou encore la recherche de bons sujets.

Certaines tâches qui doivent être accomplies par ces professionnels requièrent aussi une bonne part de technique.

Afin de repérer les informations nécessaires à la réalisation de leur sujet sur toutes les sources possibles, les journalistes doivent faire preuve de réactivité et d’un bon esprit de synthèse.

Il est aussi nécessaire que ces professionnels aient un bon niveau de culture générale et fassent preuve d’une grande curiosité. Un bon sens du relationnel est également très important afin de maintenir des relations correctes avec les personnes auprès desquelles ils récupèrent leurs informations.

En fonction de l’endroit où ils vont travailler, c’est-à-dire en bureau ou bien dehors, dans le cadre de leurs recherches et de reportages, il sera nécessaire de faire preuve d’une bonne forme physique et mentale, d’être polyvalent et capable de s’adapter.

QUELLE EST LA FORMATION POUR DEVENIR JOURNALISTE ?

Il n’y a pas de diplôme ni de formation de journaliste précise afin de réaliser cette profession. Cependant, la convention collective nationale des journalistes exige d’être titulaire soit d’un diplôme adapté, soit d’un diplôme préparé dans des écoles dédiées, soit d’un diplôme de l’une des universités reconnues par la profession : CFJ-Paris, CUEJ-Strasbourg 3, CELSA-Paris 4, EJCAM-Marseille, EJT-Toulouse, ESJ-Lille, EJDG-Grenoble, IEP Paris, IFP-Paris, IPJ-Paris, IJBA-Bordeaux, IUT Lannion, IUT Tours et IUT Nice.

Il faut aussi souligner que la grande majeure partie des IEP (Instituts d’études politiques) proposent des spécialisations dès le second cycle, qui débouchent sur des formations dans le secteur du journalisme.

Voici quelques exemples de formations liées à la profession de journaliste :

  • Niveau BAC+2 : DUT Information Communication Option Journalisme
  • Niveau BAC+3 : Licence Professionnelle Métier de l’information, du journalisme et de la presse, BUT (Bachelor Universitaire de Technologie) Information-Communication, Bachelor E-Journalisme, Journaliste multi supports option information générale ou sport.
  • Niveau BAC+4 : Journalisme de sport
  • Niveau BAC+5 : Master Sciences Politiques – Journalisme, Journaliste plurimédia, Journaliste expert en développement éditorial et contenu, Journalisme d’investigation Documentaire et Grand Reportage, 

QUEL EST LE SALAIRE D’UN JOURNALISTE ?

Le revenu mensuel de ces professionnels varie en fonction de plusieurs facteurs : statut, nature du contrat, média choisi, expérience et notoriété.

Selon l’observatoire des métiers de la presse, en 2018, les revenus moyens bruts étaient de 3600 euros pour un CDI, 2019 euros pour un pigiste et 1955 euros pour un CDD. 

Ce sont la presse nationale, la presse quotidienne et la presse magazine qui payent le mieux.

QUELLES SONT LES ÉVOLUTIONS POSSIBLES ?

Après quelques années d’expérience, ces professionnels peuvent prétendre à un poste à responsabilité au sein d’une rédaction : chef de rubrique, rédacteur en chef adjoint puis rédacteur en chef.