Garde forestier

0

Pour les passionnés de la nature et de la préservation de l’environnement, devenir garde forestier est un métier de rêve. En effet, un agent technique de l’environnement joue un rôle important dans la protection des faunes et des flores sur une zone dont il a la charge. C’est un travail très inspirant et apaisant vu qu’on a l’opportunité de vivre tout le temps en plein nature. De plus, décrocher un emploi dans ce secteur est très bien payé dans toute l’Europe et surtout en France. Découvrez ici tous les détails concernant cette profession.

En quoi consiste le métier de garde forestier ?

Garde forestier

Le métier de garde forestier consiste à surveiller, protéger et à conserver un domaine forestier. Dans ce sens, il supervise les exploitations et les travaux dans la forêt avec les sylviculteurs. Il effectue des patrouilles (à cheval, en voiture, à pieds…) dans le domaine forestier qu’il surveille pour vérifier qu’aucune infraction aux règlements n’a été commise. Ces règlements concernent notamment les chasses illégales, les cueillettes non autorisées, les exploitations abusives de la forêt…

Outre la protection de l’environnement et la sensibilisation du public pour sa conservation, un garde forestier possède aussi une mission d’aspect plus scientifique. En effet, il doit effectuer périodiquement un recensement des espèces dans la forêt, les mettre en valeur et aussi les entretenir. Pour cela, il doit être apte à faire des prélèvements sur les végétaux et les animaux pour les analyser et ensuite les classer.

S’il travaille dans un parc naturel, le garde forestier doit aussi s’assurer du confort des aménagements destinés aux visites : escaliers, balises… Quelques fois, il peut même jouer le rôle d’un guide.

Les missions du garde forestier

Les missions d’un garde forestier se répartissent sous trois principales catégories : une mission de protection, de sensibilisation et de gestion de la forêt.

  • La mission de protection

Dans cette catégorie, le garde forestier surveille et entretient la forêt. Ainsi, il doit maintenir la biodiversité des lieux en protégeant la faune et les sols pour le bon développement de la flore. Il a le droit de superviser le travail des sylviculteurs afin que ces derniers ne puissent pas effectuer une coupe illicite, abusive ou autre activité menant à la dégradation de la forêt.

S’il y a des infractions commises dans le domaine forestier, il a le pouvoir d’effectuer un procès-verbal. Il est en un sens la police de la forêt.

  • Le rôle de sensibilisation

Une mission rattachée au rôle de protection de la forêt, le garde forestier se doit de renseigner tous les visiteurs de l’importance de la forêt pour la planète. Il doit les inciter à le respecter, à le protéger et à participer activement à son développement.

Le garde forestier doit sensibiliser la prévention contre les incendies et la coupe abusive des arbres. Il le fait lors de l’accueil des randonneurs et des ouvriers de la forêt.

  • Le rôle de gestion de la forêt

C’est la plus grande mission du garde forestier. En effet, il doit surveiller chaque espèce animale dans la forêt et prendre note de tous leurs comportements. Il doit en faire de même pour les espèces végétales et accorder une attention plus importante aux espèces endémiques ou aux spécimens rares. Pour chaque vérification qu’il effectue, le garde forestier rédige des rapports d’intervention.

Aussi, il réalise des prélèvements pour chaque espèce afin de déterminer une quelconque anomalie. Si tel est le cas, il doit informer les agronomes ou responsables forestiers.

Il s’assure que la période de chasse ou de cueillette soit bien respectée et réalise quotidiennement des patrouilles pour respecter cette mission.

Pour faciliter la visite des randonneurs, le garde forestier peut faire des aménagements dans sa parcelle de surveillance.

Quelles sont les qualités requises afin de devenir garde forestier ?

Étant une profession en contact permanent avec la nature, la principale qualité d’un garde forestier est l’amour de la nature. Pour son grand rôle dans la protection de l’environnement, il doit être un fervent protecteur de l’environnement et de la nature en général. Le sens de la diplomatie est aussi de rigueur pour pouvoir sensibiliser efficacement le public.

Si vous voulez devenir garde forestier, il vous faut être pédagogue. En effet, il faut éduquer les visiteurs à propos de la faune et de la flore existant sur les lieux. Une bonne connaissance en biologie végétale et animale, en écologie et surtout en droit de l’environnement est essentielle.

Une bonne condition physique est aussi essentielle pour pouvoir effectuer les patrouilles quotidiennes. En plus, peu importe la saison et les conditions climatiques, les gardes forestiers doivent toujours travailler.

Quelle est la formation afin de devenir garde forestier ?

Vous pouvez devenir garde forestier dans la fonction publique par voie de concours. Il en existe deux qui nécessite chacun un niveau CAP ou baccalauréat :

  • Certificat d’Aptitude professionnelle agricole travaux forestiers,
  • Bac pro Gestion et conduite des travaux forestiers
  • Bac pro Gestion des milieux naturels et de la faune
  • BTSA Gestion Forestière

Si vous avez l’un de ces diplômes, vous pouvez passer :

  • soit le concours national d’agent technique de l’environnement, catégorie C pour le CAP
  • soit le concours national de technicien de l’environnement, catégorie B si vous avez un niveau Bac.

Ces deux concours doivent être sous la spécialisation milieux et faunes sauvages.

Une fois le concours passé, vous allez suivre un stage de un an comme élève de l’Institut de formation de l’environnement ou IFORE. Vous devez aussi avoir un permis de conduire et un permis de chasse. Vous devez aussi vous engager à servir l’office national de la chasse et de la faune sauvage pendant 5 ans.

Quel est le salaire d’un garde forestier ?

Un garde forestier est un fonctionnaire, sa rémunération dépend donc de son grade et de son échelon. Elle augmente avec votre ancienneté et s’ajoute aux indemnités et aux primes. Ainsi, le salaire d’un garde forestier varie de 1 500 € à 2 200 € par mois tout au long de sa carrière.

Quelles sont les évolutions possibles ?

En cours de carrière, vous pouvez devenir chef de district forestier à l’office national des forêts par nomination. Toutefois, le garde forestier est un métier de la fonction publique, toute évolution doit donc passer par un concours interne. Après quelques années d’expérience, vous pouvez aussi devenir technicien supérieur forestier.