Médecin urgentiste

0

Si certaines séries télévisées comme “Grey’s Anatomy” ont donné une vision rêvée de ces professionnels, il n’en est pas moins que cette profession reste très physique et stressante, notamment du fait de devoir gérer des cas d’urgence et établir des diagnostics justes, précis et rapides, alors que le temps d’intervention est souvent compté.

Découvrez sur cette page l’essentiel à savoir sur la profession de médecin urgentiste : ses missions, les qualités requises, les formations nécessaires, le niveau de salaire et les évolutions possibles !

EN QUOI CONSISTE LE MÉTIER DE MÉDECIN URGENTISTE  ?

Médecin urgentiste

Travaillant pour le service des urgences d’un hôpital, au SAMU (Service d’aide médical d’urgence), au SMUR (Service mobile d’urgence et de réanimation) ou encore dans des structures privées telles que SOS Médecins et Urgences Médicales de Paris, le médecin urgentiste peut exercer sa profession de différentes manières, en fonction de son lieu de travail et des missions pour lesquelles il aura été positionné.

Comme indiqué plus haut en introduction, il sera la première personne à accueillir les patients présents pour une urgence et en fonction de la gravité de celle-ci, il pourra être amené à stabiliser ou à restaurer les fonctions respiratoires. Sinon, en toute autre circonstance, il devra effectuer un diagnostic, le temps pouvant presser selon l’urgence, et éventuellement envoyer les patients vers le service correspondant.

LES MISSIONS D’UN MÉDECIN URGENTISTE :

Comme indiqué dans notre précédente section, le médecin urgentiste se voit attribuer une liste comprenant une grande variété de missions, en fonction du lieu où il travaille. Voici quelques exemples de tâches que ces professionnels doivent effectuer au quotidien :

  • Assurer l’accueil des patients et leur prise en charge dans les meilleures conditions possibles.
  • Orienter les patients vers les services concernés en fonction de leurs pathologies.
  • Se charger de restaurer et/ou stabiliser les fonctions vitales des patients lorsque c’est nécessaire.
  • Assurer les premiers soins envers les patients : pose de perfusion, monitorage…
  • Travailler en étroite collaboration avec les ambulanciers, les infirmiers urgentistes et les secouristes ambulanciers pour prendre en charge les patients le plus rapidement possible.
  • Le médecin urgentiste peut également occuper la fonction de médecin régulateur et prendre ainsi en charge les appels provenant du 15. C’est à ce professionnel qu’incombe la tâche d’envoyer ou non une équipe médicale sur place pour prendre soin du patient, en fonction de la situation.

QUELLES SONT LES QUALITÉS REQUISES POUR DEVENIR MÉDECIN URGENTISTE ?

Pour exercer en tant que médecin urgentiste, en plus de compétences et connaissances poussées en médecine, plusieurs qualités sont requises.

Certaines situations vont imposer à ces professionnels d’agir directement, de prendre des décisions qui peuvent sauver des vies, de ce fait la réactivité est une qualité requise. Ils doivent aussi faire preuve d’une bonne organisation pour être efficaces.

Pour se lancer dans toutes les procédures, notamment celle du diagnostic, et obtenir (si possible) des détails de la part des patients ou bien de leurs coéquipiers, ces professionnels devront faire preuve d’un bon sens du relationnel.

Dans une profession où tout peut aller très vite, il faut aussi faire preuve d’une bonne forme physique et mentale afin de tenir le rythme et de ne pas céder au stress. Enfin, il faut aussi montrer un goût prononcé pour ces métiers de soins à la personne.

QUELLE EST LA FORMATION POUR DEVENIR MÉDECIN URGENTISTE  ?

Pour pouvoir exercer la profession de médecin urgentiste, les candidats doivent passer de préférence un baccalauréat scientifique, avant d’effectuer 11 années d’études médicales. La première année est le PACES (Première année commune aux études de santé) et se termine par un concours.

La deuxième et la troisième année sont consacrées à des formations théoriques (anatomie, biologie…) et aux premiers stages en milieu hospitalier. De la quatrième à la sixième année, les candidats devront suivre une formation beaucoup plus complète.

À la fin de la 6ème année, les résultats aux épreuves classantes nationales (ECN) conditionnent le choix de la spécialité et/ou de la région dans laquelle ils devront effectuer une phase de trois ans, débouchant sur un diplôme d’études spécialisées (DES).

À la suite de cette phase, les candidats pourront passer un DESC (Diplôme d’études spécialisées complémentaires) de médecine d’urgence d’une durée de deux ans ou une formation de médecin spécialiste anesthésie-réanimation.

QUEL EST LE SALAIRE D’UN MÉDECIN URGENTISTE  ?

Le salaire d’un médecin urgentiste varie en fonction du lieu de sa profession, mais aussi de son échelon (évalué en grades). De ce fait, son salaire, pouvant commencer entre 2500 à 2600 euros par mois, peut évoluer jusqu’à 7500 euros à l’échelon 13, atteignable avec 20 à 24 années d’expérience.

Cependant, des sources récentes, telles que l’UNASA en 2019, indiquent un salaire pouvant être chiffré entre 3800 et 18500 euros par mois, soit une moyenne de 11150 euros en fonction des différents facteurs possibles.

QUELLES SONT LES ÉVOLUTIONS POSSIBLES ?

La profession de médecin urgentiste peut être effectuée dans plusieurs lieux et les missions dépendent justement de ce lieu.

L’évolution possible pour ces professionnels consiste en une formation dans un domaine précis, pouvant leur donner accès à d’autres portes professionnelles, telles que celles de la cardiologie, de la traumatologie, de la pédiatrie…