Technicien de laboratoire

0
Technicien de laboratoire

Que ce soit face à une crise sanitaire ou en situation normale, les analyses médicales sont toujours très demandées. Le diagnostic d’une maladie est déterminant pour le traitement, voire même la survie d’un patient. Il faut des praticiens compétents pour cette tâche de haute importance. Et c’est là qu’intervient le technicien de laboratoire. Quel est son rôle ? Quelles sont les qualités requises ? Tout ce qu’il y a à savoir sur le métier de technicien de laboratoire vous est expliqué dans ce guide.

En quoi consiste le métier de technicien de laboratoire ?

Le travail d’un technicien de laboratoire consiste à faire des analyses de sang ou d’autres fluides du corps. Les examens qu’il effectue se basent sur les prescriptions d’un médecin. Son but est de confirmer ou non le diagnostic d’un médecin à propos d’une maladie ou d’une anomalie dans l’organisme du patient. 

Dans l’exercice de son travail, il s’occupe des prélèvements d’échantillon à analyser. Il recherche ensuite les éventuels problèmes en faisant des séries d’analyse et de test. Après examens, il effectue un rapport d’analyse au biologiste en chef. C’est ce dernier qui s’occupe de l’interprétation des résultats avant de les valider et de les transmettre au médecin. 

Le technicien de laboratoire s’occupe aussi de l’entretien des matériels. Avant les prélèvements, il se charge lui-même de nettoyer les instruments qu’il va utiliser. Il s’assure que tous les produits et les liquides physiologiques du laboratoire ne manquent pas. Il veille aussi à ce que ces derniers ne soient pas défectueux. 

Cet expert des analyses peut travailler dans un hôpital ou dans des laboratoires privés. Pour le premier cas, il collabore souvent avec divers praticiens et intervient pour des examens spéciaux. Dans un laboratoire privé, son rôle est très diversifié. Tout ce qui est relatif à la biologie médicale peut être effectué par ce spécialiste, à savoir la biochimie, la microbiologie, l’immunologie et la virologie. 

Un technicien de laboratoire n’exerce pas seulement dans le milieu sanitaire. Il peut aussi travailler dans les industries agroalimentaires auprès du responsable de qualité. Son travail consiste à analyser les produits et faire un rapport de qualité. 

Les missions du technicien de laboratoire ? 

La principale mission d’un technicien de laboratoire est de vérifier qu’il n’y a aucun problème dans l’échantillon qu’il analyse. Les tâches qu’il effectue sont très variées en fonction de son lieu de travail et de la taille de celui-ci. En voici quelques-uns : 

  • Entretien des matériels du laboratoire : Il s’assure que tous les instruments d’analyse fonctionnent très bien. Ces derniers sont utilisés en fonction des échantillons ainsi que du protocole à appliquer. 
  • Recherche de tout ce qui peut être une anomalie dans les échantillons qu’il analyse
  • Interprétation des résultats et comparaison de ce dernier avec les normes établies. En cas de non-conformité, il doit identifier les causes et l’origine de ce dernier. 
  • Mise au point de nouvelles méthodes d’analyse : la biologie médicale est en constante évolution. Les scientifiques, parmi lesquels il y a le technicien de laboratoire, participent donc à l’élaboration de nouvelles technologies qui donnent des résultats encore plus précis. 
  • Rédaction d’un compte rendu de résultat : ce compte rendu doit être bien clair pour que le biologiste en chef puisse faire un diagnostic juste et sans fausse interprétation. 

Dans les industries agroalimentaires, sa mission peut être confondue avec celui du responsable qualité. Dans ce milieu, sa tâche consiste à l’analyse biochimique des produits. Il s’assure à ce que la composition de ce dernier soit conforme aux normes imposées par l’État. 

Quelles sont les qualités requises pour devenir technicien de laboratoire ?

Un technicien de laboratoire peut être exposé à de nombreux dangers dans son travail. Il faut de la vocation pour entrer dans ce métier. Voici les qualités qu’il devrait avoir : 

  • Attentif et rigoureux : il est souvent amené à faire des manipulations de substance toxique. Parfois, le sang qu’il analyse peut être pathogène ou contenir des particules virales. Il doit faire attention à ce qu’il ne soit contaminé en aucune manière. 
  • Méthodique et minutieux : il le premier responsable du bon fonctionnement du laboratoire. Les méthodes qu’il utilise doivent toujours respecter le protocole de sécurité. Les résultats des analyses qu’il fait dépendent en grande partie de la précision qu’il met dans son travail. 

Étant dans le domaine de la science, tout ce qui concerne la biologie doit être dans ses cordes. Mais le technicien de laboratoire doit aussi maîtriser l’informatique et l’électronique. Il doit savoir manipuler tous les outils d’analyse de nouvelle génération. Parmi ces nouveaux appareillages se trouvent la micro-informatique et la robotique. 

Quelle est la formation d’un technicien de laboratoire ?

Plusieurs options de formation existent pour devenir technicien de laboratoire. Selon l’endroit où vous voulez exercer il y a :

  • La préparation d’un bac professionnel laboratoire contrôle qualité ou bio-industrie de transformation. Après le baccalauréat, il faut passer par un cursus universitaire qui aboutit à l’obtention d’un DUT industrie alimentaire et biologique, diététique et agronomie. C’est la formation à suivre si vous voulez travailler dans l’industrie agroalimentaire. 
  • La préparation du bac techno STL (science et technique de laboratoire) spécialité biotechnologie ou science physique et chimique en laboratoire. Après l’obtention du bac, vous avez le choix entre deux formations qui aboutit à un BTS ou le DUT. 

Pour le BTS, il y a quatre options : l’analyse de biologie médicale, le bio-analyse et contrôle, la biotechnologie et la biophysique de laboratoire. Si vous choisissez le DUT, votre seule option est l’analyse biologique et biochimique dans le cursus génie biologique. 

Vous pouvez terminer votre formation en préparant une licence professionnelle en vue d’obtenir un diplôme d’État. Pour les techniciens de laboratoire, ce diplôme s’intitule le Diplôme d’État de Technicien de Laboratoire ou DETAB. Elle est reconnue partout en Europe. 

Quel est le salaire d’un technicien de laboratoire ?

Ici encore, le salaire du technicien de laboratoire varie en fonction de son lieu de travail. Mais en moyenne, il gagne entre 1 600 € et 1 800 € par mois lorsqu’il commence dans le métier. Après quelques années d’expérience, il peut gagner jusqu’à 3 800 € bruts mensuels. 

Quelles sont les évolutions possibles ? 

En fonction de la formation qu’il a suivie, le technicien de laboratoire peut prétendre à des postes supérieurs après quelques années. S’il a suivi une formation en agroalimentaire, il peut viser le travail de contrôle qualité. 

Dans les établissements sanitaires, il peut devenir responsable de la maintenance des instruments biomédicaux et de l’hygiène hospitalière. Après quelques formations complémentaires, il peut aussi devenir directeur de soin ou formateur.