Agriculteur

0

Parmi les métiers les plus anciens qui existent aujourd’hui, vous avez sans doute le métier d’agriculteur. En effet, aussi vieux que soit le monde, il y a quasiment toujours eu des agriculteurs puisqu’il a toujours fallu se nourrir. Bien évidemment cette profession a fortement évolué au fil des décennies mais reste essentielle même si elle n’est pas toujours reconnue à sa juste valeur.

Notre pays a d’ailleurs toujours été un pays agricole, avec une importante tradition même si ce métier a tendance à diminuer petit à petit.

En quoi consiste le métier d’un agriculteur ?

Agriculteur

Le métier d’agriculteur est aussi varié qu’il est ancien. En effet, il existe de très nombreuses manières d’être agriculteur. Il est d’ailleurs tout à fait possible d’avoir un élevage d’animaux, de cultiver des légumes ou des fruits. Certaines exploitations cumulent d’ailleurs plusieurs de ces activités.

Les missions d’un agriculteur

Au regard de la diversité des activités qui sont possibles pour un agriculteur, il est évident que les missions sont également très multiples. Un agriculteur peut notamment :

  • préparer le sol en le retournant et en mettant en place les différents engrais qui sont nécessaires pour les futures plantations
  • conduire les différents engins mécaniques et notamment les tracteurs qui ont un rôle multifonctions
  • semer les graines ou planter les différents plans qui permettront de récolter quelques temps semaines, mois ou années en fonction des produits
  • apporter les soins (préventifs ou curatifs) éventuels aux plantations, notamment dans le cadre de vignes ou d’arbres fruitiers qui peuvent souvent être plus fragiles et plus victimes de certaines épidémies
  • assurer la taille des différentes plantations lorsque cela s’avère nécessaire
  • arroser ce qui peut amener à installer des systèmes d’arrosage automatisés et aussi éventuellement à les réparer lorsque des fuites d’eau sont constatées.
  • récolter les fruits ou légumes
  • donner à manger aux animaux dans le cadre d’un élevage
  • donner des soins aux animaux
  • commercialiser les produits
  • gérer son entreprise d’un point de vue financier et comptable
  • encadrer une équipe d’ouvriers agricoles lorsque l’exploitation est suffisamment importante pour nécessiter de recruter du personnel permanent ou saisonnier

Quelles sont les qualités requises afin de devenir agriculteur ?

Comme nous venons de le voir, les missions peuvent être très nombreuses pour un agriculteur. De ce fait, les qualités pour exercer cette profession sont aussi très importantes en nombre. L’agriculteur doit donc :

  • être particulièrement disponible, car la terre, les animaux ou les plantations n’ont pas de week-end
  • accepter de travailler dans toutes les circonstances : un agriculteur doit travailler lorsqu’il fait froid, qu’il fait chaud, qu’il y a du vent ou qu’il pleut.
  • être très courageux, car il s’agit de beaucoup travailler sans jamais compter ses heures
  • être très polyvalent, car il faut avoir des connaissances en ce qui concerne le métier d’agriculteur mais, il s’agit aussi de savoir réparer des pièces défectueuses tout en vendant les produits de la meilleure manière possible; il faut aussi avoir des compétences dans le management et dans l’organisation du travail
  • avoir des connaissances précises de la nature et de la manière dont les animaux ou les plantations évoluent en fonction des saisons ou du climat
  • avoir des connaissances réelles en termes de comptabilité mais aussi de négociations auprès des fournisseurs et clients

Quelle est la formation afin de devenir agriculteur ?

Les différentes technicités pour exercer le métier d’agriculteur font que celui-ci ne peut pas s’improviser. Il est donc absolument nécessaire de suivre une formation complète avant de se lancer.

Il peut par exemple s’agir dans un premier temps de préparer un CAP agricole complété éventuellement d’un brevet professionnel de responsable d’entreprise agricole qui se prépare en deux années.

Ensuite, en montant d’un niveau, on peut trouver le bac pro “conduite et gestion de l’entreprise agricole ».

Il est ensuite possible de préparer un BTSA “analyse, conduite et stratégie de l’entreprise agricole”, un BTSA “agronomie, productions végétales”, un BTSA “productions animales” notamment.

Force est de constater que la formation est autant orientée vers la gestion d’une structure que vers la manière de planter, semer ou de s’occuper des animaux dans le cadre d’un élevage.

Quel est le salaire d’un agriculteur ?

Il n’existe pas de salaire de base d’un agriculteur, car le plus souvent les agriculteurs travaillent pour leur propre compte. Ce qu’il faut savoir, c’est que les rémunérations sont très variables entre les secteurs d’activité et entre les régions. On peut facilement imaginer qu’un producteur de vin dans la région de Bordeaux gagnera mieux sa vie qu’un producteur de lait dans le centre de la France.

Reste que le revenu annuel moyen d’un agriculteur aujourd’hui en France est de 2 500 euros par mois.

Quelles sont les évolutions possibles pour un agriculteur ?

Les évolutions possibles pour un agriculteur tournent souvent autour de l’agrandissement de l’entreprise afin d’augmenter le chiffre d’affaires de l’exploitation.

Mais, il peut aussi s’agir de s’orienter vers une agriculture biologique qui sera certes plus contraignante avec d’avantage de réelles à respecter, mais qui permettra aussi le plus souvent d’augmenter les prix des produits et ce qu’il s’agisse de fruits, de légumes ou de viande.

Les agriculteurs développent aussi de plus en plus une activité de tourisme agricole. Dans ce cadre, il est possible de dormir à la ferme dans un gîte. Mais, il est aussi possible d’organiser des activités diverses comme des promenades à cheval ou des stages d’artisanat qui permettent assez souvent de créer une source de revenus complémentaires non négligeables.