Architecte HMONP

0

Intervenant à chaque phase de la réalisation d’un ouvrage, l’architecte HMONP est celui qui maîtrise les différentes techniques pour la construction d’un immeuble, d’un bâtiment public ou d’une maison individuelle. Découvrez ici une fiche métier sur l’Architecte HMONP.

En quoi consiste le métier d’architecte HMONP ? 

Architecte

À la différence d’un simple architecte, l’architecte HMONP est celui qui peut exercer son métier en son nom propre. Ainsi, un particulier, une entreprise de construction ou encore une collectivité publique font appel à ce professionnel pour des travaux de construction, de réaménagement ou de rénovation d’un bâtiment. 

L’architecte HMONP joue le rôle de maître d’œuvre dans un chantier. Il ne se contente donc pas de créer un plan d’un bâtiment sur son ordinateur, il dirige et participe à la réalisation de son plan en commençant par l’étude faisabilité du projet sur le terrain jusqu’à la remise des clés au propriétaire. Le choix des matériaux, la maîtrise du budget, et le respect d’un délai de livraison font également partie de son métier. 

Le métier d’architecte HMONP consiste également à satisfaire les besoins de son client, mais aussi ceux des utilisateurs. Il doit enfin se livrer à des négociations avec les entreprises et les bureaux d’études. 

La plupart du temps, un architecte HMONP exerce son métier à titre individuel. D’autres accèdent au secteur public par voie de concours. Dans tous les cas, un architecte HMONP débute en tant que salarié dans une petite agence employant moins de 4 personnes. 

Quelles sont les missions d’un architecte HMONP ? 

Le métier d’architecte HMONP est composé d’une multitude de missions. Il commence par une étude de faisabilité du terrain. C’est sur la base de cette étude qu’il élabore un plan provisoire contenant les détails sur l’implantation ainsi que la distribution des volumes.

 Les missions d’un architecte HMONP consistent également à veiller au respect des règlements techniques, urbanistiques et environnementaux. Il doit également s’assurer de respecter les exigences de son client ou de son commanditaire concernant le budget, le délai de livraison et le type de travaux…  

Après avoir reçu en amont le feu vert de son client, l’architecte HMONP doit élaborer un avant-projet. Ainsi, il donne les détails sur le type de matériaux à utiliser, les couleurs choisies, la surface à bâtir, l’estimation des dépenses pour la réalisation des travaux ainsi que le délai de la réalisation. Après, l’architecte HMONP demande le permis de construire

L’architecte HMONP, une fois en possession de toutes les autorisations nécessaires, doit concevoir un plan d’exécution. Il choisit la meilleure entreprise du bâtiment. Pour ce faire, il tient compte des prix et des qualifications de l’entreprise.

L’architecte HMONP doit définir la nature des prestations de chaque professionnel qui doit intervenir sur le chantier (par exemple : maçons, menuisier, carreleur, électricien, plombier…). Il doit également détailler les caractéristiques des matériaux à utiliser. Tout cela doit être contenu dans un document qu’il rédige lui-même et qu’il remet ensuite à l’entrepreneur avec le plan d’avant-projet. 

Durant la réalisation des travaux, l’architecte HMONP remplit les missions d’un directeur technique. Il contrôle ainsi les travaux jusqu’à la livraison. 

Quelles sont les qualités requises pour devenir architecte HMONP ? 

Pour devenir architecte HMONP, il faut en premier lieu avoir un esprit créatif. Cette créativité doit à tout prix être accompagnée d’un talent de dessinateur étant donné que le métier d’architecte HMONP consiste principalement à dessiner des plans de bâtiment. Notamment des esquisses, des élévations, des coupes… 

Ainsi, l’architecte HMONP doit savoir bien manier le crayon. Mais compte tenu de l’évolution technologique, cet expert du bâtiment et des travaux publics doit bien maîtriser la tablette graphique, le « building information modeling » ou BIM ainsi que les logiciels de CAO-DAO

Le métier d’architecte HMONP est un métier qui exige beaucoup de rigueur et de précision. Il doit ainsi être très méthodique et hyper organisé afin d’assurer le respect des différentes techniques et du budget. 

Des connaissances en histoire de l’art ne seront pas non plus de trop pour un architecte HMONP. Ces connaissances vont lui servir lorsqu’il est appelé à rénover des monuments historiques. 

Un architecte HMONP doit en outre maîtriser quelques notions juridiques et réglementaires. Du moins ceux qui concernent son métier comme le droit de l’urbanisme et le droit de l’immobilier.   

Et pour assurer la gestion d’un chantier, l’architecte HMONP doit faire preuve de disponibilité. En effet, il doit être présent le plus de temps possible sur le terrain. Il doit aussi être réactif et résistant au stress

Quelles formations effectuer pour devenir architecte HMONP ? 

Pour exercer le métier d’architecte HMONP, il faut d’abord obtenir un diplôme d’État d’architecte ou DEA. Il s’agit d’une formation de 5 ans dispensée par une école d’architectes, comme l’école nationale supérieure d’architectures, l’ESA ou encore l’INSA… 

Cette formation se divise en deux cycles. Le premier, dure 3 ans et débouche sur un diplôme d’études en architecture ou DEEA. Le futur architecte HMONP obtient ainsi le grade de licence et peut commencer à acquérir de l’expérience au sein des agences et bureaux d’études. 

Après, il faut passer par le second cycle, une formation de 2 ans pour obtenir le grade de master (diplôme d’architecte ou DEA). À ce stade, il est déjà possible d’exercer le métier d’architecte. Mais seulement en tant que salarié ou fonctionnaire. 

Pour devenir architecte HMONP, il faut suivre une formation de 1 an supplémentaire afin d’obtenir une habilitation à exercer la maîtrise d’œuvre en son nom propre ou HMONP. Cette formation est obligatoire pour qu’un architecte puisse s’inscrire à l’ordre des architectes et exercer en libéral. 

Pour obtenir un HMONP, il faut suivre une formation théorique de 150 heures et un stage d’au moins 6 mois au sein d’une agence. À la fin, le futur architecte HMONP doit soutenir un mémoire et obtenir son diplôme d’architecte HMONP

Quel est le salaire d’un architecte HMONP ? 

Un architecte commence toujours en tant que salarié dans une petite agence. Ainsi, il gagne aux environs de 2 200 € bruts par mois. Mais en obtenant son diplôme d’architecture HMONP, il peut se mettre à son compte et définir sa propre rémunération. 

Pour ce faire, il doit tenir compte de la taille de son agence, le genre de clientèle qui le fréquente et l’envergure des travaux qu’il doit réaliser. La complexité des travaux et le coût des travaux sont également pris en compte. Ainsi, l’honoraire diffère d’un architecte HMONP à un autre et peut varier entre 15 % à 8 % du montant des travaux.   

Quelles sont les évolutions possibles ? 

 Un architecte débute sa carrière en tant que salarié. En tant que simple architecte titulaire d’un DEA, il peut évoluer dans l’urbanisme, le paysage ou la décoration. Il peut également s’orienter vers l’expertise auprès des tribunaux ou travailler dans la conservation des monuments historiques.

En obtenant son diplôme d’architecture HMONP, il peut ouvrir sa propre agence. Dans ce cas, il a la possibilité de développer son entreprise et de le rendre prospère. Il peut également se tourner vers l’enseignement.