Architecte paysagiste

0

Il existe un grand nombre de métiers qu’il est possible d’exercer en extérieur, mais si vous appréciez de travailler dehors et d’être créatif, le métier d’architecte paysagiste est probablement fait pour vous.

En quoi consiste le métier d’architecte paysagiste ?

Architecte paysagiste

C’est une évidence, mais l’architecte paysagiste intervient en amont de tout projet de création ou d’aménagement d’un parc ou d’un jardin. Son rôle consiste à intervenir lorsqu’un changement dans l’organisation de l’espace apparait. Ce peut être le cas par exemple lors de la revalorisation d’une voirie ou de la construction d’un bâtiment par exemple. Son rôle va ici consister à accompagner un plus large aménagement extérieur et à permettre aux espaces verts de se fondre dans un projet plus large.

Les missions d’un architecte paysagiste

Le plus souvent avant de commencer et d’établir un devis détaillé de ses prestations ou une estimation des coûts, l’architecte d’extérieur va devoir élaborer un projet complet d’aménagement. Il va devoir réaliser divers plans sous différents angles en montrant quelles seront les plantes présentes mais aussi leur évolution au fil des années. De plus, il devra probablement ajouter des aménagements comme des points d’eau, des tonnelles ou des bancs par exemple.

Idéalement les croquis ou projets présentés à la clientèle doivent montrer l’espace paysagé à court terme mais aussi l’espace paysagé après quelques années d’évolution afin de tenir compte de la vie des plantes et végétaux. L’utilisation de logiciels de DAO (dessin assisté par ordinateur) peut dans ce cadre d’une très grande utilité.

Un architecte paysagiste doit aussi être capable de mesurer le coût d’un chantier et ce aussi bien en ce qui concerne le temps de travail consacré à l’élaboration et l’aménagement qu’en ce qui concerne les plantes et les éventuels matériaux. Il en va de la survie de son entreprise s’il est à son compte.


Un architecte paysagiste doit aussi, s’il travaille en tant que profession libérale, avoir la capacité de répondre aux différents marchés publics qui lui seront proposés et ainsi de remplir l’ensemble des documents techniques et administratifs qui lui seront demandés.

Quelles sont les qualités requises afin de devenir architecte paysagiste ?

La première qualité évidente pour travailler en tant qu’architecte paysagiste est d’apprécier de travailler en extérieur mais aussi d’avoir un travail de bureau lors de la conception et de la réflexion autour d’un nouveau projet.

Il faut aussi être un véritable expert dans la connaissance des différentes techniques de créations d’espaces verts mais aussi dans l’utilisation et l’évolution des plantes et végétaux au fur et à mesure des années.

L’architecte paysagiste doit aussi avoir de réelles compétences dans la pédagogie afin de bien expliquer aux futurs clients quelle est la nature du projet présenté. Dans ce cadre, il est idéal de faire preuve de compétences dans l’utilisation de logiciels pour présenter le projet de manière efficace pour convaincre plus facilement.

L’architecte paysagiste doit aussi disposer de connaissances en droit de l’urbanisme pour ne pas imaginer des projets qui ne pourront pas se réaliser mais il doit aussi maitriser les règles de base dans les travaux publics, les réseaux ou le génie civil.

Enfin, l’architecte paysagiste doit être très disponible car il est susceptible d’intervenir sur des chantiers d’envergure qui vont nécessiter une importante présence sur le terrain pour rencontrer les clients et suivre les travaux qui seront le plus souvent confiés à des paysagistes chargés de la réalisation ; dans ce cadre, il doit s’entourer de bons professionnels capables de mettre en œuvre le projet à la perfection.

Quelle est la formation afin de devenir architecte paysagiste ?

Il existe plusieurs voies pour devenir architecte d’extérieur. La première consiste à préparer une licence professionnelle de gestion du patrimoine paysager. Dans ce cadre des options comme le patrimoine paysager en milieu urbanisé ou la gestion différenciée des espaces verts est possible.

Mais il est possible aussi de passer par un BTS aménagement paysager qui se compose d’enseignements généraux utiles pour la partie administrative du métier mais aussi d’enseignements plus techniques.

En sortant de ce genre de formation, il devient tout à fait possible de mettre en place des espaces paysagers de qualité au regard de l’ensemble des compétences et connaissances acquises.

Quel est le salaire d’un architecte paysagiste ?

Le salaire d’un architecte peut être très variable puisque ce métier peut s’exercer de différentes manières.

Il est par exemple possible de travailler pour une collectivité territoriale en tant que fonctionnaire. Dans ce cadre le salaire peut varier entre 2000 et 3500 euros par mois en fonction de l’expérience de la personne.

Il est aussi possible de travailler dans un cabinet spécialisé dans l’aménagement des espaces verts pour des salaires sensiblement semblables.

Mais, avec de l’expérience et un réseau constitué au fil des années, il peut être tout à fait possible de devenir architecte d’extérieur libéral. Dans ce cadre, si le travail est de grande qualité et que vous savez vous rendre disponible, la rémunération peut, en fonction des régions et de la richesse des clients, largement s’envoler.

Quelles sont les évolutions possibles ?

Le métier d’architecte paysagiste peut toujours évoluer vers le statut de travail libéral ou même d’enseignant. Reste qu’il faut toujours penser à innover et ainsi éviter de toujours créer des espaces similaires au risque de ne plus trouver de clientèle. Il apparait essentiel aujourd’hui de mettre en place des végétaux qui seront très économes en eau tant la protection de l’environnement apparait comme une évidence.
En tant que libéral, il est toujours envisageable de faire grandir sa structure et de recruter plusieurs architectes et paysagistes. De cette manière, il devient possible de réaliser un projet et dans un second temps de le mettre en œuvre ce qui peut toujours être apprécié par la clientèle.