Chargé(e) de recouvrement

0

Le métier de recouvrement n’est pas forcément un métier connu, mais il offre de réelles possibilités d’épanouissement et d’évolution professionnelle. En quoi consiste le métier de chargé de recouvrement et de quelle manière est-il possible de l’exercer ? C’est ce que nous allons voir dans cette fiche métier.

En quoi consiste le métier de chargé de recouvrement ?

Chargé(e) de recouvrement

Généralement rattaché au service de la comptabilité, le chargé de recouvrement est un métier de relation avec les clients qui n’ont pas payé leurs factures dans les délais prévus initialement.

Les missions d’un chargé de recouvrement

Le chargé de recouvrement a pour rôle essentiel de récupérer les sommes qui n’ont pas été payées par les clients en retard. Il participe donc à la bonne santé économique et financière de l’entreprise qui l’emploie.

Assurer le suivi des paiements

Le chargé de recouvrement doit donc tenir des tableaux de bord de suivi. Grâce à eux, il pourra toujours savoir quelle est la situation comptable vis-à-vis de tel ou tel client ou vis-à-vis de telle ou telle facture. Il pourra aussi identifier d’éventuels litiges commerciaux et éviter ceux-ci grâce au paiement des factures.

Relancer les clients

Le chargé de recouvrement doit être capable de relancer les clients récalcitrants aussi bien par téléphone que par écrit si les choses n’évoluent pas dans le bon sens. Mais il doit aussi faire de son mieux pour que la relation avec la clientèle soit la meilleure possible, car il n’est pas toujours possible de se séparer de clients parfois mauvais payeurs.

Saisir la justice

En cas d’échec des différentes procédures, le chargé de recouvrement doit pouvoir saisir la justice civile en se rapprochant d’un avocat ou du service juridique de l’entreprise si elle en a un.

Quelles sont les qualités requises afin de devenir chargé de recouvrement ?

Négociateur

Il s’agit ici de la base du métier de chargé de recouvrement qui doit pouvoir négocier avec toutes les catégories de personnes. Il doit pouvoir organiser des échéanciers de payement dans certaines situations ou au contraire faire preuve de la plus grande des fermetés dans d’autres hypothèses.

Ténacité

Le chargé de recouvrement ne doit rien lâcher lorsque les clients vont exprimer toutes les excuses du monde pour ne pas payer leurs factures. Il faut donc suivre avec la plus grande des précisions et ne jamais abandonner le moindre dossier.

De la rigueur

Le suivi de dossier de recouvrement peut parfois se dérouler sur plusieurs semaines voire plusieurs mois. Une méthodologie particulièrement rigoureuse doit de ce fait être mise en place.

Des connaissances juridiques et comptables

Lorsque l’on travaille sur des dossiers de recouvrement, il est évident qu’il faut avoir de bonnes bases juridiques, comptables et financières. Ce n’est que de cette manière qu’il devient possible de parler d’égal à égal avec les personnes qui font tout pour ne pas payer leurs factures.

Quelle est la formation afin de devenir chargé de recouvrement ?

Il n’existe pas forcément de formation précise pour devenir chargé de recouvrement. Reste qu’au regard des compétences qu’il faut détenir, il est préférable d’être au moins titulaire d’un Bac + 2 ou Bac + 3 en droit, en finance ou en comptabilité.

Un BTS en comptabilité et gestion et le BTS « négociation et digitalisation de la relation client peuvent dans ce cadre parfaitement bien adaptés au métier de chargé de recouvrement.

Quel est le salaire d’un chargé de recouvrement ?

Le salaire moyen d’un chargé de recouvrement est de 2000 euros bruts par mois. Il peut monter jusqu’à 2700 euros mensuels dans certains cabinets privés.

Si le chargé de recouvrement dispose d’un salaire fixe, il n’est pas rare que soient mises en place des primes en fonction des résultats, et notamment des sommes recouvertes par le chargé de recouvrement.

Le chargé de recouvrement peut aussi travailler dans les services de l’État, notamment pour recouvrer l’impôt auprès des particuliers mais aussi des entreprises. Dans ce cadre précis, il sera rémunéré en fonction de la grille indiciaire de la fonction publique qui augmente en fonction du grade et de l’échelon détenus par la personne.

Quelles sont les évolutions possibles ?

Les évolutions d’un chargé de recouvrement sont différentes en fonction de l’employeur chez qui il travaille. Mais, il peut tout à fait devenir :

  • Responsable de contentieux dans l’entreprise au sein de laquelle il travaille déjà et ainsi encadrer des chargés de recouvrement
  • Commercial dans le secteur bancaire ou dans celui des assurances grâce à une bonne connaissance du secteur d’activité
  • Monter un cabinet privé et travailler pour des entreprises qui ne désirent pas ou qui n’ont pas les moyens de recruter un chargé de recouvrement.