Travailler en crèche : Top 10 des métiers dans une crèche

0

Vous souhaitez travailler et évoluer dans le secteur de la petite enfance ? C’est une très bonne idée ! Mais avant de faire le grand saut, saviez-vous que les métiers en crèche nécessitent un ensemble de qualités particulières ? Dans cet article, nous allons vous aider à y voir plus clair en vous donnant toutes les informations relatives aux emplois auprès des enfants. Découvrez nos top 10 des métiers pour travailler en crèche.

Travailler en crèche : Nature et caractéristiques du métier

Travailler en crèche : Nature et caractéristiques du métier

Travailler dans une crèche est tout aussi passionnant, mais gardez à l’esprit que ce n’est pas un boulot simple ! Avant de commencer, il faut savoir que ces structures qui accueillent les enfants dès l’âge de 2 mois sont classées dans le secteur de l’éducation. Leur principale fonction est de veiller à la santé, à la sécurité, au bien-être et au développement des tout-petits jusqu’à l’âge de 6 ans.

Par ailleurs, occuper un poste dans une crèche implique également de connaître les besoins des petits. Bien que cela puisse paraître complexe en raison des nombreux enfants à gérer, un minimum d’adaptabilité suffira pour rester auprès d’eux. Sachez qu’en fonction de votre mission, il vous sera plus facile de les aiguiller dans les bonnes directions.

En bref, exercer une activité dans une crèche consiste à :

  • S’occuper et prendre soin des enfants
  • Les éduquer pour qu’ils s’épanouissent
  • Les accompagner dans leur développement autonome

Quelles qualités et compétences pour travailler en crèche ?

En travaillant dans une crèche, vous serez en rapport direct et permanent avec les enfants. Pour cela, vous devrez faire preuve de maturité, d’un bon sens du contact, mais aussi d’un grand esprit pédagogique. Polyvalence et adaptabilité s’ajoutent à ces qualités pour réussir pleinement à être aux côtés des enfants dès le début de l’année scolaire.

L’un de vos objectifs en travaillant dans le secteur de la petite enfance est de participer au développement et à l’épanouissement des petits. Pour y parvenir, vous devrez disposer d’un caractère paisible ainsi que d’un sens aigu de l’observation et de l’analyse. Des compétences en matière de création d’un environnement serein enrichi d’activités ludiques adaptées et de jeux d’éveil sont aussi fortement appréciées.

Par ailleurs, n’oubliez pas que vous serez un important allié pour les parents des enfants qui vous sont confiés. Vous devez donc savoir dialoguer et avoir un bon sens du relationnel afin d’établir une bonne collaboration basée sur la confiance. Enfin, il faut avoir le goût du travail en équipe, car tout au long de votre carrière, vous serez amené à interagir avec vos collègues (puéricultrices, agents d’entretien, psychomotriciens, personnel administratif, professionnels de la santé, etc.)

Quels diplômes pour travailler dans une crèche ?

En France, il existe un bon nombre de formations permettant d’obtenir un diplôme en lien avec la petite enfance.

1 – Le Diplôme d’État d’Auxiliaire en Puériculture

Le DEAP est un diplôme qui s’obtient à l’issu d’une formation d’un an auprès des instituts spécialisés comme l’École de puériculture Armand Trousseau de Paris ou le Centre de formations paramédicales CH de Niort. Il vous permet de valider vos connaissances et vous donne accès à une fonction chargée de bien-être des nourrissons et des enfants en crèche.

2 – Le CAP petite enfance

Proposé par des centres de formation professionnelle comme le CNED ou Adonis, le CAP petite enfance est un autre diplôme délivré par le ministère de l’Éducation nationale permettant de travailler dans une crèche. Avec ce diplôme, acquis après une formation de deux ans, vous pourrez vous occuper des enfants et créer des activités pour éveiller et développer leur intelligence.

3 – Le Diplôme d’État d’Éducateur de Jeunes Enfants

Accessible après le baccalauréat tel que le bac ST2S ou le bac pro sanitaire et social, le DEEJE est un diplôme qui permet également de déboucher sur les métiers du secteur de la petite enfance. Dispensée par l’IFRASS ou l’IESTS, sa particularité concerne le fait qu’il soit relatif à un diplôme de niveau bac+2. Au-delà des prérogatives d’accompagnement et d’assistance aux enfants, la formation pour obtenir le DEEJE permet d’acquérir des connaissances sur les méthodes de stimulation du développement de l’enfant.

4 – Le Diplôme d’État de puériculture

Le diplôme d’État de puéricultrice constitue le titre de plus haut niveau qui peut être obtenu par une formation. Grâce à un tel diplôme, il est possible d’intégrer un poste d’infirmière au sein des crèches. De nombreux centres de formation comme l’IFAP ou l’AP-HM offrent la possibilité d’obtenir cette qualification.

Comment travailler en crèche sans diplôme ?

Si vous n’avez pas de diplôme, mais que vous souhaitez tout de même vous lancer, sachez qu’il existe des emplois adaptés à votre profil dans les crèches. Ce sont notamment le poste d’assistante maternelle, le poste d’auxiliaire de puériculture et le poste de cuisinier. Il convient toutefois de noter qu’il y a certaines conditions à remplir avant de pouvoir accéder à ces professions :

  • Pour ceux qui souhaitent occuper le poste d’auxiliaire de puériculture, il est nécessaire d’obtenir un agrément auprès des services du département où vous êtes domicilié.
  • Pour ceux qui souhaitent travailler en tant qu’assistant(e) maternel(le), vous devez être très motivé(e) et avoir de solides compétences en matière de puériculture.
  • Pour ceux qui souhaitent postuler à un poste de cuisinier de crèche, assurez-vous d’avoir une bonne connaissance en matière d’alimentation des nourrissons et des jeunes enfants.

Tout au long de votre carrière, vous avez la possibilité d’obtenir une certification professionnelle, voire un diplôme lié au secteur de la petite enfance grâce à la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE). Il s’agit, entre autres, d’un dispositif qui vous permet de valider les compétences et connaissances que vous avez acquises au cours de votre parcours professionnel, sans avoir à suivre de formations.

Top 10 des métiers pour travailler en crèche

L’univers de la petite enfance propose de nombreuses perspectives d’avenir, tant pour les diplômés que pour les candidats sans qualification. En effet, au sein d’une crèche, on trouve plusieurs postes à différents niveaux et à différentes responsabilités adaptées à chacun. Voici donc les 10 métiers les plus recherchés dans ce secteur.

Assistante maternelle agréée

Assistante maternelle

Au sein d’une crèche, une assistante maternelle occupe un rôle majeur dans la scolarité des tout-petits. Parmi ses missions, elle se charge d’analyser les besoins des enfants en termes de développement intellectuel ou social. Au quotidien, elle prodigue des soins d’hygiène corporelle, choisit les aliments adaptés à chaque enfant et veille à sa sécurité et à son confort. Il arrive que l’assistante maternelle participe à l’organisation des loisirs et de l’environnement physique des enfants.

Agent de crèche

Aussi connu sous le nom d’auxiliaire de crèche, l’agent de crèche est appelé à exercer ses fonctions sous la responsabilité de la directrice de crèche et de l’auxiliaire de puériculture. À ce poste, il est la première personne en contact avec les enfants, car sa principale mission est de veiller à leur bien-être et de les accompagner tout au long de la journée. Pour y parvenir, le professionnel va organiser quotidiennement les activités auxquelles participent les enfants. Selon la structure qui l’emploie, l’agent de crèche peut être amené à assumer d’autres missions, en particulier l’entretien des locaux et la préparation des repas des enfants. Dans tous les cas, sachez que ce poste exige un très bon sens de la communication et des responsabilités.

EJE (Éducateur jeune enfant)

Si vous souhaitez évoluer dans un métier axé sur le développement socio-éducatif des enfants en crèche, le poste d’éducateur de jeunes enfants pourrait vous intéresser. Comme son nom l’indique, l’EJE est le professionnel chargé de la pédagogie des jeunes enfants entre la naissance et 7 ans. À travers les différentes activités d’éveil qu’il organise, son objectif tend notamment à familiariser les plus petits au langage, aux habitudes d’hygiène et aux règles de la vie sociale. En bref, le rôle de l’éducateur de jeunes enfants est d’aider les petits à bien s’épanouir et à développer leurs capacités intellectuelles.

Auxiliaire de puériculture

Emploi phare du secteur de la petite enfance, les auxiliaires de puériculture sont chargés d’accueillir les enfants et de les prendre en charge au sein de la structure qui les emploie. Également connu sous le nom d’assistant maternel d’une crèche, il a également pour mission de participer à la réalisation des activités d’éveil et d’accompagner les enfants dans toutes les étapes de la vie quotidienne telles que l’habillage, la toilette, les repas, etc. Enfin, il est tenu de veiller à la netteté de l’environnement dans lequel évoluent les petits. Enrichissant et passionnant, ce métier s’exerce au sein d’une équipe pluridisciplinaire de professionnels.

Puéricultrice

Intervenant la plupart du temps dans une maternité ou en milieu hospitalier, la puéricultrice travaille également au sein d’une crèche. En tant que telle, sa mission est d’accompagner les enfants au quotidien, tout en conseillant et en éduquant les parents sur le sujet. De manière concrète, la puéricultrice assure un rôle de prévention, de protection et d’éducation auprès des familles. Grâce à la formation médicale et sanitaire qu’elle a reçue, elle assure le suivi quotidien des enfants dans leurs développements.

Infirmier et/ou infirmière

Comme les infirmières des centres médicaux, les infirmières en crèche ont pour mission principale d’apporter des soins aux enfants s’ils en ont besoin. Du diagnostic à la surveillance de la santé, il assure toute fonction relative à la prise en charge des maux ou des blessures chez les petits. En fonction de la structure dans laquelle il est employé, ce professionnel peut être appelé à intervenir dans l’élaboration et la mise en œuvre du projet éducatif ainsi que dans l’organisation générale de la crèche.

Psychomotricien

Psychomotricien

Le psychomotricien, également connu sous le nom d’assistant médical en crèche, est un professionnel de santé spécialisé dans les sujets liés au développement psychomoteur des enfants. Dans son travail, son objectif est de venir en aide aux enfants ayant des difficultés d’apprentissage, selon la prescription d’un médecin. Au cours de son intervention, il commence par faire un bilan pour observer l’enfant, puis évalue ses compétences et l’origine de ses difficultés afin de proposer des traitements appropriés. Souvent en collaboration avec la direction et l’équipe qui encadre les enfants, il participe à l’organisation des programmes éducatifs qui seront dispensés aux tout-petits.

Cuisinier et/ou cuisinière

Le cuisinier dans une crèche, comme son nom l’indique, est essentiellement chargé de préparer les repas et les collations des enfants. Il est également responsable de la préparation des déjeuners du personnel, en suivant les ordres de chacun. Dans son travail, il doit respecter les règles d’hygiène. Enfin, il assure la gestion des stocks de denrées alimentaires et le nettoyage de la cuisine.

Assistant comptable et administratif

On retrouve également la fonction d’assistant comptable et administratif au sein d’une crèche. À ce titre, ce professionnel du chiffre a pour mission d’aider l’équipe au sein du département comptable dans la réalisation de certains travaux de base de la comptabilité comme l’enregistrement, le classement et l’archivage des documents, la relance des factures impayées, la réception et le relais des litiges. En tant que membre de l’équipe, il doit être rigoureux, méthodique, organisé et doté d’une bonne connaissance de la comptabilité et de la gestion administrative.

Directrice de crèche

La mission principale du directeur de crèche est d’encadrer son équipe, mais aussi de s’occuper de la direction générale de la structure. Il est bien sûr le garant qui s’occupe de la gestion du budget, ainsi que de la gestion administrative et des ressources humaines. Enfin, il veille au respect des règles d’hygiène et de santé et met en place la politique pédagogique de l’établissement.

Travailler dans une crèche : Quelle rémunération ?

Dans les crèches, les salaires des employés varient fortement en fonction du poste occupé :

  • Pour les auxiliaires de puériculture, les agents de crèches, les assistantes maternelles et les cuisiniers, ils gagnent généralement entre 1 500 et 2 000 euros nets par mois.
  • Quant aux éducatrices de jeunes enfants, aux infirmières, aux psychomotriciens et aux assistantes comptables et administratives, leur salaire net mensuel se situe entre 2 500 et 3 000 euros.
  • Pour la directrice de crèche et le poste de puéricultrice, ils sont susceptibles de bénéficier d’un salaire mensuel net supérieur à 3 000 euros.