Croupier

0

Le poker, les jeux de cartes, la roulette anglaise, le black jack et tout autre jeu d’argent du même genre vous passionnent ? Le métier de croupier est sans doute votre métier idéal. Vous voulez faire partie des 3 000 croupiers existant en France ? Découvrez ici tout ce qu’il y a à savoir sur ce job.

En quoi consiste le métier de croupier ?

Croupier
métier de croupier

Le métier de croupier, appelé également dealer au poker, est exercé par un spécialiste des jeux d’argent comme la roulette, la boule, les cartes, le baccara…

Ce métier consiste généralement à animer et à superviser ces jeux, par exemple : dans un casino, dans des parties de jeux privés et éventuellement dans des évènements comme des tournois ou des galas.

Le croupier s’occupe alors de l’ouverture et de la fermeture des tables de jeu. Ainsi, il annonce aux joueurs le commencement ou l’arrêt du jeu. Il assure aussi que les règles du jeu soient respectées.

De plus, il règle les problèmes qui peuvent se produire tout au long des parties. Dans ce cas, il use de sa bonne mémoire et, éventuellement, d’un système de vidéo de surveillance.

Le métier de croupier consiste également à manipuler les plaques, les jetons ainsi que les dés et les cartes. Il doit en être très habile. Il calcule les gains et annonce le gagnant. Aussitôt, il reprend la partie et incite les joueurs à miser davantage.

Dans certains jeux, le croupier est assisté par un autre employé du casino. Ce dernier s’occupe de l’installation du tapis vert et du ramassage des mises perdantes. Pour ce faire, il « croupe », c’est-à-dire qu’il pousse les plaques vers les gagnants à l’aide d’un râteau.

Dans des établissements de luxe, le croupier est soumis à un code vestimentaire. Il est tenu d’être à la fois élégant, sobre et très discret.

Quelles sont les missions du croupier ?

Le métier du croupier tourne ainsi autour de 3 missions. À savoir :

  • La gestion des techniques de table de jeu

Dans cette mission, le croupier procède à l’ouverture de la table de jeu et au contrôle des jetons et des plaques pendant toute la partie. Dans tous les cas, il veille au respect des règles de jeux et de toutes les réglementations régissant les jeux d’argent.

Cette mission implique aussi que le croupier guide le déroulement technique de la table. Ainsi, il annonce que la partie commence, que celle-ci prenne fin, ou qu’il y a des incidents… Il effectue la manœuvre des outils nécessaires et le recueil des mises des perdants.

En outre, le croupier se charge de calculer les gains puis de les verser au gagnant. À la fin, il vérifie et, dans certains cas, corrige les enjeux placés par les joueurs.

  • La réglementation et le contrôle des jeux

En remplissant cette deuxième mission, le croupier se charge de garder la sincérité des jeux. Il se charge dans ce cas de contrôler la régularité des enjeux de chacun des joueurs et de l’application des règles applicables. Il est à noter que les différentes consignes et procédures internes du casino font partie des règles qu’il faut respecter.

  • La relation avec le client

Cette dernière mission du croupier consiste à assurer un accueil chaleureux des clients. Pour cela, il peut par exemple apprendre aux nouveaux joueurs comment jouer.

L’animation du déroulement du jeu fait également partie de ses principales missions. En outre, le croupier se charge de raisonner les personnes qui tentent de faire de l’excès au jeu. Ainsi, il doit analyser le comportement des joueurs.

Quels sont les avantages et inconvénients du métier de croupier ?

Le métier de croupier présente une multitude d’avantages. Entre autres, c’est un métier facile d’accès, étant donné qu’il ne nécessite aucun diplôme. C’est également un métier qui fait voyager, surtout si le croupier connaît plusieurs langues. Aussi c’est un métier très excitant. Ceux qui aiment l’adrénaline y trouveront sûrement du plaisir.

Par ailleurs, les croupiers bénéficient parfois de pourboires très généreux en sus de leur salaire mensuel souvent jugé peu élevé.

Le seul inconvénient majeur du métier de croupier c’est l’horaire de travail. Le croupier travaille avec un emploi du temps qui ne lui permet pas d’avoir une vie de famille harmonieuse.

Quelles sont les qualités requises pour devenir croupier ?

Pour exercer le métier de croupier, il faut avoir le sens de l’observation et une grande capacité de concentration. Le croupier doit également être un amoureux des chiffres, étant donné qu’il doit constamment faire des calculs mentaux.

Le croupier doit aussi avoir une bonne mémoire. Il doit en effet se souvenir du déroulement de toute la partie et être capable de reconstituer les faits. Cette qualité s’acquiert au cours de l’expérience. Mis à part cette bonne mémoire, le croupier doit posséder une certaine habileté à manier les cartes et les jetons.

Aussi, le croupier doit avoir une grande force morale pour pouvoir résister au stress. En effet, le dealer de poker peut avoir à gérer des joueurs violents ou nerveux, en plus de devoir suivre le déroulement du jeu.

En outre, pour apporter une ambiance conviviale sur la table de jeu et dans le casino tout entier, il est exigé du croupier de la courtoisie, de la discrétion et de l’amabilité.

Comment devenir croupier ?

Pour devenir croupier, il faut se former. Mais avant, certaines conditions doivent être remplies.

Les conditions pour exercer le métier de croupier

Pour exercer le métier de croupier, il faut avoir au moins 18 ans. Il doit également être en possession d’un agrément octroyé par le ministère de l’Intérieur suite à une enquête.

En outre, le croupier doit avoir un casier judiciaire vierge et inscrit sur une liste électorale d’un pays membre de l’Union européenne. Aussi, il doit avoir suivi une formation sur la prévention des abus de jeux.

La formation pour devenir croupier

Généralement, les casinos forment eux-mêmes leurs croupiers. Ils embauchent donc des candidats sans expérience et laissent aux employés expérimentés la charge d’apprendre le métier aux nouveaux recrûs.

Mais une formation en externe est possible. En France, il n’y a qu’une seule école qui est habilitée et qui figure dans le registre RNCP. Il s’agit du Cerus Casino Academy. Cette école possède une branche à Paris, à Lyon, à Bordeaux et à Mulhouse. La formation au sein de cette école coûte aux environs de 3 000 € et dure deux mois.

Le salaire du croupier

Le croupier qui vient d’intégrer le métier gagne mensuellement un salaire qui avoisine le SMIC. Soit aux environs de 1 500 €. Cela peut évoluer et atteindre 2 000 € bruts.

Mais à part son salaire, les joueurs généreux peuvent donner des pourboires au croupier. Dans des salles de jeux prestigieuses, le pourboire est plus important que dans de simples casinos.

Quelles sont les évolutions possibles ?

Les possibilités d’évolution dans le métier de croupier sont innombrables. En demeurant croupier, celui-ci a la possibilité de rejoindre d’autres entreprises de plus grande envergure. Il peut rester dans le pays, mais il peut également aller à l’étranger.

Le croupier peut évoluer vers d’autres postes, mais peut rester dans le domaine du divertissement et du jeu d’argent. Il peut par exemple devenir chef de table ou encore chef de parti. Il lui est également possible de devenir le caissier du casino, l’opérateur vidéo ou un membre du comité de direction des jeux.

S’il choisit de se lancer dans une reconversion professionnelle, ses compétences en tant que croupier pourraient lui servir dans le domaine commercial, mais aussi dans de nombreux autres domaines.