Éboueur

0
Éboueur
crédit photo: Paris.fr

En matière d’urbanisme, la salubrité est indispensable. En effet, c’est ce qui garantit la santé de tous les résidents d’une ville. Pour garantir cette hygiène, il faut faire appel à un éboueur. Quel est le rôle d’un éboueur ? Combien est-il rémunéré ? Quelles sont les évolutions possibles ? Toutes les réponses à ces questions sont dans ce guide.

En quoi consiste le métier d’éboueur ?

L’éboueur s’occupe de collecter les déchets ménagers sur les trottoirs et de les mettre dans un camion de benne à ordure. En même temps, il trie les déchets selon ses caractéristiques : déchets toxiques, déchets recyclables ou déchets alimentaires. 

À chaque arrêt pour une collecte, ce professionnel met les déchets dans un compartiment qui leur est propre. Ensuite, l’éboueur actionne le système de broyage ou de compactage des ordures. Pour cela, il se tient debout sur le marchepied du véhicule de ramassage.

Sa fonction varie suivant les saisons. Par exemple, en automne, il s’occupe en grande partie du ramassage des feuilles mortes. En hiver par contre, il débarrasse la rue de la neige et des amas de glace.  

Son lieu de travail principal est la rue. Il s’occupe alors du nettoyage des voies de circulation, des trottoirs, des marchés… L’éboueur garantit à toute la population un environnement propre et sain. 

Généralement, il travaille en équipe avec un chauffeur de benne. Mais dans certains cas, il lui arrive aussi de se faire accompagner par d’autres éboueurs. 

L’éboueur peut avoir le statut d’agent de collectivité territoriale lorsqu’il travaille pour la municipalité. Toutefois, il peut aussi travailler pour une entreprise privée. Parfois même, il peut être sollicité par des particuliers. 

Pour ne pas encombrer la circulation pendant la journée, les éboueurs travaillent généralement très tôt le matin ou tard la nuit. 

Les missions de l’éboueur

L’éboueur s’occupe de tout ce qui a trait à la propreté urbaine. C’est pourquoi il est amené à accomplir beaucoup de missions dans son métier.

La collecte des ordures ménagères 

Il s’occupe de ramasser les déchets ménagers déposés par chaque foyer dans les bennes. Dans ce sens, il ne s’agit pas uniquement de reste d’aliments ou de papier d’emballage. Il peut aussi être amené à se débarrasser de gros mobiliers que les particuliers n’utilisent plus. 

Le nettoyage de la voie publique et des parcs 

C’est l’éboueur qui ramasse les détritus éparpillés partout sur les trottoirs et les lieux publics. Pour assurer un environnement propre et sain, il maîtrise toutes les techniques de ramassage. Outre le fait de collecter les feuilles mortes, les cartons et autres, il assure aussi le ramassage d’autres déchets comme les déchets chimiques, les produits toxiques, les cadavres d’animaux et autres déchets suspects. 

Le triage des déchets

Dans un but purement écologique, l’éboueur se doit de trier les déchets : recyclables, compostables ou toxiques. Le tri permet de simplifier le broyage et le rejet à la décharge. Lorsqu’il trouve des déchets suspects, son rôle est de le signaler à la municipalité ou à ses employeurs. 

Entretiens des équipements 

Pour assurer sa mission, l’éboueur doit prendre soin de ses équipements de travail. Confrontés à des saletés tous les jours, ses derniers peuvent rapidement devenir inutilisables sans entretien. C’est donc le rôle de l’éboueur de les nettoyer. 

Quelles sont les qualités requises pour devenir éboueur ?

Travailler dans l’assainissement peut être dangereux en cas de faute d’inattention. Ainsi, l’éboueur doit avoir certaines qualités pour pouvoir mener à bien ses missions. 

Une bonne condition physique 

Pendant toute la tournée des quartiers, il se tient debout sur le marchepied du camion de benne à ordure. Des fois, il doit porter des bacs à ordures très lourds vers la machine à broyage. Une excellente condition physique est donc exigée pour un éboueur. 

Une maîtrise du triage de déchets

Il doit savoir identifier chaque type de déchets ainsi que leur destination : recyclage, compostage, enfouissement, etc. Si les déchets ménagers ne sont pas triés depuis les ménages, c’est à l’éboueur de s’en charger. 

Vigilance 

Il doit toujours faire attention à ne pas se blesser ou à ne pas éparpiller les ordures partout. Lors du broyage, il s’assure que tous les déchets soient bien broyés. 

Quelle est la formation pour devenir éboueur ?

Pour travailler en tant qu’agent de l’assainissement de la voie publique ou éboueur, il n’est pas nécessaire de détenir un diplôme spécifique. Ce métier est accessible par le biais d’un concours de la fonction publique.

Avoir un CAP propreté de l’environnement urbain, collecte et recyclage ou un bac professionnel hygiène est un atout pour de nouveaux débouchés. 

Quel est le salaire d’un éboueur ?

Le salaire d’un éboueur débute aux environs de 1 480 €. S’il travaille dans la fonction publique, sa rémunération dépend en grande partie de son ancienneté. S’il travaille dans le secteur privé, il peut gagner beaucoup plus. 

Quelles sont les évolutions possibles ? 

Après quelques années d’expérience, l’éboueur peut prétendre au poste de contremaître dans la gestion des déchets ou devenir chef d’équipe. S’il a le permis adéquat, il peut aussi devenir conducteur de camion-ripeur. 

En fonction de son diplôme, et avec quelques formations complémentaires, l’éboueur peut travailler dans la maintenance des réseaux d’assainissement.