Électricien

0
Électricien

Plus personne ne peut se passer de l’électricité au quotidien, que ce soit à la maison ou au travail, mais surtout pendant la nuit. Mais pour que la lumière soit, un professionnel des installations électriques est nécessaire. Plus communément appelé électricien, le spécialiste de l’électricité aide à l’installation et à la maintenance de tout ce qui concerne le réseau électrique. Pour en avoir plus, suivez ce guide qui vous propose un zoom sur la profession d’électricien, ses missions, les qualités et formations requises, son salaire et les possibilités d’évolution. 

En quoi consiste le métier d’électricien ?

Un électricien fait des travaux d’installations électriques ainsi que de raccordement d’appareils électriques. Il les réalise dans tout type de bâtiments à construire ou à rénover : 

  • Les logements
  • Les immeubles
  • Les pavillons
  • Les bureaux
  • Les commerces
  • Les usines
  • Les locaux d’accueil
  • Les hôpitaux
  • Les écoles
  • Les lieux de spectacle
  • Etc.

Il exerce son métier dans plusieurs activités qui correspondent à autant de spécialités du métier d’électricien : l’éclairage, le confort thermique, les réseaux de communication, la sécurité, la gestion technique des bâtiments, etc.

L’électricien se base sur des plans et détermine l’emplacement des appareils pour l’installation électrique. Il pose par la suite les câbles, les tableaux ou les armoires électriques et les prises avant de raccorder l’installation avec les appareils et le réseau extérieur. 

Il s’occupe également de tous les travaux concernant la mise aux normes de sécurité électrique.

En chantier plus complexe, l’électricien travaille à partir des schémas de montage et des plans établis par les techniciens de bureau d’études. Après l’installation des appareils et des câbles, il se charge très souvent de la maintenance.

Les missions de l’électricien

Un électricien fait plus que s’occuper des fils électriques. Voici les missions de l’électricien en détail :

  • Creuser des saignées pour rendre les câbles et fils électriques invisibles
  • Poser des chemins de câbles et des conduits électriques de type apparent ou encastré
  • Positionner et fabriquer une armoire électrique de locaux domestiques ou tertiaires
  • Raccorder une armoire électrique aux équipements de locaux domestiques ou tertiaires
  • Positionner et fabriquer une armoire électrique industrielle
  • Équiper une armoire électrique industrielle afin qu’elle soit opérationnelle
  • Fixer les éléments et les appareils de basse tension
  • Raccorder ces éléments et appareils de basse tension entre eux
  • Câbler tout le matériel
  • Mettre des installations électriques sous tension
  • Contrôler ces installations électriques
  • Faire des interventions qui nécessitent une habilitation
  • Utiliser des engins qui nécessitent une habilitation
  • Remplacer ou réparer un élément ou un ensemble d’éléments défectueux
  • Réaliser le diagnostic d’une panne
  • Réaliser les supports et les armoires électriques
  • Réaliser certains petits ouvrages de maçonnerie pour les câbles et fils électriques
  • Installer l’équipement électronique nécessaire
  • Connecter les équipements électroniques installés
  • Poser la partie électrique des installations photovoltaïques
  • Contrôler les travaux pour qu’ils soient conformes jusqu’à réception
  • Contrôler l’avancement des travaux à réaliser
  • Coordonner les activités de toute une équipe
  • Diriger l’ensemble d’un service ou d’une structure

Quelles sont les qualités requises pour devenir électricien ?

Pour devenir électricien, il ne suffit pas seulement de suivre une formation pour devenir électricien et en avoir un diplôme. Il faut aussi avoir les qualités correspondantes au métier, soit :

  • Une excellente capacité à lire les plans et les schémas, surtout électriques
  • La connaissance préalable des normes et procédures de sécurité
  • Les connaissances concernant l’électricité VDI (Voix, Données, Images)
  • Les connaissances de base en automatisme
  • Les connaissances de base en électronique
  • De bonnes connaissances en domotique
  • Les connaissances de base en mécanique générale
  • La capacité à respecter les règles et consignes de sécurité
  • La capacité à respecter les règles de sécurité des travaux sous tension
  • Tous travaux concernant la soudure
  • La rigueur et la vigilance pour un travail bien fait et sans problème
  • L’habileté et la précision pour l’exécution d’un travail professionnel

Quelle est la formation pour devenir électricien ?

Il existe plusieurs parcours pour devenir électricien et ce, à tous les niveaux d’études. Il y a le parcours qui commence à partir du niveau du Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP) :

  • Le parcours commence par un Certificat d’Aptitude Professionnelle électricien.
  • Après, un Brevet de Compagnon Professionnel (BCP) installateur en équipements électriques.
  • Enfin, le Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) électricien monteur installateur courants faibles.

À partir du niveau du Baccalauréat, il y a le parcours débute avec un Baccalauréat professionnel en Métiers de l’Électricité et de ses Environnements Connectés (MELEC). Cela est suivi d’un Brevet Professionnel (BP) électricien. Il se termine par le Brevet Technique des Métiers (BTM) installateur en équipements électriques.

À un niveau d’une année après le Baccalauréat il n’y a qu’une simple Mention Complémentaire (MC) de technicien en énergies renouvelables avec les options énergie électrique ou énergie thermique à avoir.

À un niveau de deux années après le Baccalauréat, il peut détenir un diplôme de responsable de chantier en installations électriques au Centre de Formation d’Apprentis (CFA) dans la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) d’Angoulême.  Ensuite, il peut avoir un Brevet de Technicien Supérieur (BTS) en FED (Fluides énergies domotique). Pour terminer, il peut continuer vers un Brevet Technicien Supérieur en électrotechnique.

Quel est le salaire d’un électricien ?

Comme tout débutant d’un métier, l’électricien salarié débute sa carrière au Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance (SMIC). Par la suite, en acquérant des années d’expérience, la rémunération de l’électricien peut varier entre 2 500 € et 3 000 €.

À son propre compte, la rémunération d’un électricien évolue selon le volume de sa clientèle. Autrement dit, sa rémunération va du SMIC à 5 000 € par mois.

Quelles sont les évolutions possibles ?

En tant que salarié, un électricien peut évoluer vers des postes de chef  tel que chef de chantiers électriques ou encore chef de chantier en installations électriques. 

Dans ces deux cas, l’électricien est chargé d’encadrer toute une équipe d’électriciens et c’est à lui de s’assurer de la conformité des travaux réalisés.

L’électricien artisan, quant à lui, peut choisir d’agrandir petit à petit la taille de son entreprise en embauchant d’autres électriciens.

Il peut également décider de se spécialiser dans les travaux électriques ou aussi se diversifier et proposer des prestations complémentaires telles la plomberie, etc.