Garde pêche

0

Si vous êtes passionné par la nature et que l’environnement est quelque chose d’important pour vous, il est tout à fait possible de devenir garde pêche. Nous allons voir dans cette fiche métier quelles sont les caractéristiques de ce métier assez méconnu.

En quoi consiste le métier de garde-pêche ?

Le garde-pêche a pour mission de veiller à la protection des cours d’eau, ainsi qu’à tout ce qui est lien avec eux, et notamment la faune et la flore. Il travaille pour l’essentiel en extérieur, en plein centre de l’environnement qu’il doit protéger.

Les missions d’un garde pêche

Exercées comme nous venons de le préciser, pour l’essentiel en extérieur, les missions du garde pêche sont assez originales :

  • Le garde pêche surveille les comportements des pêcheurs et dans ce cadre, il veille à ce que la réglementation soit respectée et à ce qu’aucune infraction ne soit commise
  • Il explique aux usagers les règles à respecter et les risques encourus à ne pas le faire
  • Il dresse des procès-verbaux aux personnes qui ne veulent pas obtempérer ; dans ce cadre, il est assermenté par le procureur de la République
  • Le garde pêche réalise des prélèvements dans l’eau afin de veiller à la qualité de celle-ci ; il doit ensuite faire parvenir ceux-ci aux laboratoires pour que ceux-ci réalisent les analyses
  • Le garde pêche doit communiquer en cas de danger pour l’environnement
  • Il doit aussi communiquer auprès du public sur l’éventuel caractère dangereux des cours d’eau qu’il est amené à surveiller
  • Le garde pêche réalise des constats visuels et veille notamment à nettoyer les cours d’eau en cas de dépôts sauvages par exemple
  • Le garde pêche accueille le public et il peut notamment organiser des visites guidées sur le territoire afin d’expliquer le fonctionnement de son environnement

Quelles sont les qualités requises afin de devenir garde pêche ?

Le métier de garde pêche est un métier technique, mais également un métier de contact, ce qui oblige à posséder des qualités et compétences très variées. Le garde pêche doit notamment :

  • Posséder des qualités pédagogiques pour bien expliquer aux pêcheurs mais aussi aux promeneurs quelles sont les règles qu’il convient absolument de respecter pour protéger la nature du mieux possible
  • Être disponible car il est susceptible de travailler tôt le matin, mais aussi le week-end ou les jours fériés en cas de besoin impérieux
  • Posséder des connaissances en botanique ainsi que sur le fonctionnement des cours d’eau
  • Posséder des connaissances précises en droit de l’environnement ; ce n’est qu’à ce titre qu’il pourra dresser des procès-verbaux
  • Posséder des qualités physiques, car souvent le garde-pêche est amené à marcher tout au long de la journée sur un territoire qui est souvent assez vaste. Il ne doit pas craindre les intempéries et ainsi être résistant
  • Posséder des compétences de base en ce qui concerne les gestes de premier secours afin de venir en aide à une personne qui serait en difficulté

Quelle est la formation afin de devenir garde pêche ?

Un CAP métier de l’environnement ou un Bac professionnel sont suffisants pour exercer le métier de garde-pêche en principe. Mais, comme il s’agit d’être fonctionnaire, il convient de passer le concours de la fonction publique d’État : agent technique de l’environnement (catégorie C) ou technicien de l’environnement (catégorie B).

Quel est le salaire d’un garde pêche ?

En tant que fonctionnaire de la fonction publique d’État, le garde-pêche va souvent commencer au niveau du SMIC lorsqu’il est classé en catégorie C. Il peut espérer monter jusqu’à 2000 euros après plusieurs années de carrière. Pour cela, il devra gravir les échelons et même un ou plusieurs grades.

Quelles sont les évolutions possibles pour un garde pêche ?

Les métiers de l’environnement sont assez rares et les perspectives d’évolution ne sont pas très nombreuses. Il ne reste souvent aux gardes-pêches qu’à aller travailler dans certaines associations. Dans ce cadre, ils pourront faire de la sensibilisation et de la formation sur l’environnement, notamment auprès des jeunes publics dans les écoles.

Ils pourront aussi travailler sur la communication afin de mettre en place une politique de prévention pour sauver notre planète.