Poissonnier

0

Le poisson et tous les produits de la mer font partie des aliments les plus délicats. La personne qui s’en occupe doit donc être un expert pour éviter toute intoxication possible. C’est là qu’intervient le poissonnier. Vous voulez en savoir plus sur le métier d’un poissonnier ? Consultez cet article.

En quoi consiste le métier de poissonnier ?

Poissonnier

Le poissonnier est un commercial qui s’occupe des produits frais de la mer. Son quotidien est très rude, il commence ses journées tôt le matin avant l’ouverture de sa boutique. Il prépare son étal ou plan de travail en le recouvrant de glace, puis y dispose les poissons, les crustacés et les autres fruits de mer. Selon sa zone d’implantation, il peut acheter sa marchandise chez un mareyeur ou à la criée s’il se trouve en bord de mer.

Il répond aux demandes de son client et en même temps il vide, écaille et enlève la tête des poissons. Lorsqu’il travaille, il veille à respecter une hygiène très stricte de la chaîne du froid et de propreté pour éviter que les poissons ne pourrissent. Il s’agit en effet d’un produit qui demande beaucoup d’attention et de vigilance vis-à-vis de l’hygiène alimentaire.

Il connaît toutes les espèces de poisson et la façon dont les clients doivent les cuisiner. Il les conseille sur la variété de poisson qu’il faut utiliser pour un tel ou tel plat. Parfois, il peut combiner son métier avec celui de traiteur pour préparer des menus à base de poisson et de fruits de mer. C’est un métier très dur puisque le poissonnier est toujours en contact avec l’humidité et le froid tous les jours. Vous devez aussi garder une position debout pendant la journée de travail.

Les missions du poissonnier

Le rôle du poissonnier s’accomplit en trois principales missions :

  • La gestion du stock de marchandise

Le poissonnier sélectionne chez son fournisseur les produits qu’il va vendre. Il en négocie le prix pour faire le plus grand bénéfice. En même temps qu’il évite une rupture de stock, il doit aussi s’assurer que ses produits ne soient pas périmés. Il dispose pour cela d’outils adéquats qui gardent poisson et crustacé toujours congelés.

  • La préparation des poissons et des crustacés

Pour les produits frais qu’il vend, il les prépare à la demande des clients. Il utilise des matériels spécifiques comme les écaillers, les pinces et les couteaux pour préparer les poissons.

  • La vente des produits

Chaque matin, le poissonnier se charge d’installer son étal, y met de la glace et installe les marchandises. Il vérifie que son installation est à la bonne température. Lorsque la glace commence à fondre, il doit la remplacer. C’est aussi son rôle d’accueillir les clients et de les renseigner sur le genre de produit qu’ils recherchent. Le poissonnier prépare aussi les commandes de son client. Parfois, il lui donne même des conseils sur la façon de cuisiner le produit.

Quelles sont les qualités requises afin de devenir poissonnier ?

Mis à part une grande connaissance de tous les produits de la mer, le poissonnier doit avoir d’autres qualités pour bien assurer son rôle. Ces principales qualités sont donc :

  • Dextérité

Les outils que le poissonnier utilise pour préparer le poisson sont très tranchants et pointus. S’il ne le manie pas avec habileté et dans une grande concentration, il peut se blesser ou détruire le poisson. Il ne doit surtout pas être maladroit dans ses mouvements.

  • La rigueur

Le poissonnier doit bien connaître le fonctionnement de la chaîne de froid pour éviter que les poissons ne perdent leur fraîcheur. Il doit se montrer rigoureux lorsqu’il s’occupe de ses produits.

  • Une bonne condition physique

Le milieu de travail du poissonnier est très humide et ses mains sont souvent plongées dans de la glace. La majorité de son travail est très manuel, ce qui lui nécessite une grande force et une bonne condition physique. Il faut aussi noter qu’il reste debout durant plusieurs heures.

  • Une âme de commerçant

Il ne faut pas oublier que le poissonnier est aussi un commerçant. Il doit savoir accueillir ses clients et leur proposer les meilleurs produits. Il conseille ses clients dans le menu adapté à un genre de poisson particulier. Lorsqu’il travaille en grande surface, le poissonnier guide ses acheteurs dans les choix du meilleur produit de la mer.

En plus de ces qualités, le poissonnier doit aussi maîtriser quelques sujets ayant un rapport avec la pêche et la poissonnerie :

  • L’élevage des produits de la mer,
  • La conservation des produits alimentaires,
  • Les règles d’hygiène et de sécurité alimentaire,
  • Les différentes espèces de poisson…

Quelle est la formation à suivre afin de devenir poissonnier ?

Pour travailler en tant que poissonnier, un diplôme de niveau CAP est le minimum requis. Vous pouvez donc suivre une formation en vue d’obtenir un CAP poissonnier écailler. Il y a aussi les formations de niveau BAC :

  • Le Bac pro Poissonnier écailler traiteur, si vous voulez travailler en tant que responsable d’un rayon poissonnerie,
  • Une mention « traiteur » qui vous permet de travailler des plats contenant des produits de la mer.

Si vous êtes en reconversion, il existe aussi quelques formations continues que vous pouvez passer :

  • CQP Poissonnier,
  • CQP Préparateur vendeur en produits de la mer,
  • CQP poissonnier, écailler, traiteur en produits de la mer,
  • CQP gestionnaire d’entreprise du commerce du poisson et de la conchyliculture

Si vous avez déjà des expériences dans le domaine de la poissonnerie, vous pouvez recevoir une certification par validation des acquis de l’expérience ou VAE.

Quel est le salaire du poissonnier ?

Le salaire d’un poissonnier varie en fonction de la formation qu’il a suivie. Ainsi, un poissonnier avec un CQP préparateur-vendeur de produits de la mer gagne environ 1 681 € en début de carrière. Pour un poissonnier de niveau CAP, la rémunération est de 1 725 € s’il est commis.

La rémunération est plus élevée si vous possédez un diplôme de niveau BAC comme le bac professionnel Poissonnier, écailler, traiteur. Si vous travaillez en indépendant, vous pouvez gagner plus de 2 000 € par mois.

Mais le salaire d’un poissonnier peut aussi dépendre de sa notoriété et de son expérience. En effet, un poissonnier très reconnu peut gagner jusqu’à 5 000 par mois.

Quelles sont les évolutions possibles ?

Lorsqu’il acquiert en expérience, le poissonnier peut détenir plus de responsabilités s’il travaille dans les grandes surfaces. Ainsi, il peut devenir chef de rayon ou responsable du contrôle qualité. Il peut aussi devenir mareyeur ou négociant, selon les savoir-faire qu’il a maîtrisés.

S’il suit des formations en comptabilité et gestion, le poissonnier peut aussi envisager d’ouvrir sa propre poissonnerie ou louer un stand sur le marché.

Le plus et le moins dans le métier de poissonnier

La profession de poissonnier n’est pas un travail épris par le plus grand nombre de personnes. En effet, les conditions de travail telles que l’humidité ou l’odeur des poissons ne sont pas très agréables comme milieu de travail.

De plus, vous devez vous lever de très bon matin et même travailler en fin de semaine. Mais c’est aussi un métier qui vous propose un salaire où vous n’avez pas à vous inquiéter à chaque fin de mois.

Où travaille le poissonnier ?

Le plus grand avantage d’un poissonnier, c’est qu’il peut exercer dans divers milieux. Il peut travailler soit dans les grandes surfaces, soit chez un traiteur ou encore sur le marché en tenant son propre stand.