Gestionnaire de copropriété

0

Pour celles et ceux qui sont à la recherche d’un métier particulièrement varié, celui de gestionnaire de copropriété devrait particulièrement les intéresser. En effet, il permet d’avoir à réaliser des tâches techniques mais aussi des tâches administratives, tout en étant en relation avec les propriétaires des biens immobiliers.

En quoi consiste le métier de gestionnaire de copropriété ?

Le métier de gestionnaire de copropriété consiste à assurer la gestion d’une ou de plusieurs copropriétés. Pour ce faire, il est le représentant du syndicat de l’ensemble des propriétaires.

Les missions d’un gestionnaire de copropriété

Les missions d’un gestionnaire de copropriété sont nombreuses et très variées. Il doit notamment :

  • Assurer la gestion administrative de l’ensemble des mandats qui lui ont été confiés par le cabinet de gestion pour lequel il travaille ; en effet, le gestionnaire de copropriété est généralement le salarié d’un cabinet de gestion en charge de plusieurs résidences.
  • Informer l’ensemble des copropriétaires de toutes les démarches qui sont réalisées sur la résidence : qu’il s’agisse des travaux, mais aussi de l’évolution du règlement de copropriété notamment
  • Donner les meilleurs conseils aux copropriétaires pour valoriser leur patrimoine immobilier. Dans ce cadre, il doit proposer des actions de valorisation.
  • Participer à la maintenance technique des bâtiments mais aussi éventuellement des jardins communs et parkings ; il doit assurer les visites des immeubles, le suivi des travaux réalisés par les entreprises avec lesquelles il aura conclu un marché
  • Lancer les mises en concurrences pour trouver les meilleurs prestataires qu’il soit pour assurer l’entretien quotidien ou les travaux plus importants
  • Négocier les contrats de maintenance avec les prestataires tant sur le prix que sur le descriptif précis de la prestation
  • Assurer le suivi des décisions qui auront été prises au cours des assemblées générales des copropriétaires ; il devra rendre compte lors des prochaines assemblées des avancée et de la réalisation des décisions votées
  • Veiller au respect du règlement de copropriété par l’ensemble des propriétaires de la résidence qu’il gère : réalisation et suivi des budgets, contrôle de la trésorerie, suivi des comptes
  • Organiser les assemblées générales (ordinaires et extraordinaires) : convocation et rédaction des comptes rendus
  • Déclarer les sinistres auprès de la compagnie d’assurances et assurer le suivi d’éventuels contentieux qui pourraient exister entre la copropriété et certaines entreprises partenaires
  • Assurer la gestion d’une équipe lorsque certaines prestations comme l’entretien et le gardiennage ne sont pas confiées à une entreprise

Quelles sont les qualités requises afin de devenir gestionnaire de copropriété ?

Au regard de la variété des missions et de leur nombre important, le gestionnaire de copropriété doit avoir un grand nombre de qualités et de compétences. Il doit :

  • Être polyvalent puisqu’il doit conduire un grand nombre de tâches administratives mais aussi techniques (des connaissances de bases des métiers du bâtiment sont nécessaires)
  • Avoir le sens du dialogue afin de pouvoir aussi bien gérer les inquiétudes ou mécontentements des copropriétaires que les problèmes rencontrés avec les entreprises qui sont amenées à intervenir.
  • Être très réactif, car généralement il s’occuper de plusieurs résidences qui ont toutes des problèmes urgents dont il faut s’occuper
  • Connaitre les règles du droit immobilier pour conseiller les copropriétaires de la meilleure des manières
  • Connaitre la comptabilité et les règles de fonctionnement d’un budget
  • Avoir des compétences rédactionnelles afin de rédiger de manière explicite les comptes rendus des assemblées générales
  • Posséder des compétences commerciales afin de toujours garder les contrats mais aussi d’en obtenir de nouveaux dans d’autres résidences
  • Savoir animer des réunions et donc parler en public pour assurer un bon travail lors des assemblées générales de copropriétaires
  • Être disponible, car il est fréquent que les assemblées générales soient organisées en soirée ou pendant les week-end.

Quelle est la formation afin de devenir gestionnaire de copropriété ?

Plusieurs formations permettent de devenir gestionnaire de copropriété. Il s’agit tout d’abord du BTS « profession immobilière » idéalement complété par quelques années d’expérience.

Mais, il peut s’agir aussi d’une licence en droit qu’il convient de compléter par un Master professionnel en immobilier.

Il existe aussi un certain nombre d’écoles qui sont spécialisées dans le management en immobilier et qui permettent aussi d’avoir un Master en immobilier.

Quel est le salaire d’un gestionnaire de copropriété ?

Le salaire d’un débutant est généralement de 2 200 euros bruts par mois et peut atteindre le double en fin de carrière. Quelques heures supplémentaires peuvent venir compléter dans les hypothèses où les assemblées générales se déroulent en soirée ou le samedi, ce qui est assez régulier pour avoir la certitude d’avoir assez de propriétaires présents pour voter les décisions importantes.

La rémunération varie également en fonction du prestige de la résidence ou de l’immeuble géré par le gestionnaire de copropriété.

Quelles sont les évolutions possibles gestionnaire de copropriété ?

Les évolutions existent dans ce métier. 

De ce fait, il pourra prendre la tête d’une agence et devenir directeur de copropriété ce qui lui permettra d’encadrer une équipe de gestionnaires de copropriété. Dans ce cadre, il devra développer des compétences commerciales et prospecter pour trouver de nouvelles résidences à gérer de manière régulière.

Un gestionnaire de copropriété va pouvoir aussi devenir responsable d’une agence immobilière et changera de métier puisqu’il passera davantage du côté de la vente et de l’achat. Mais, son expérience lui sera toujours d’une grande utilité pour conseiller les futurs acquéreurs qui ne sont pas toujours au fait de l’ensemble des règles du droit de l’immobilier.