Gestionnaire locatif

0

Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur le métier de gestionnaire locatif: les missions, qualités requises, salaire, formations, débouchés. 

En consiste le métier de gestionnaire locatif ?

Gestionnaire locatif

Le gestionnaire locatif ou chargé de gestion locative est l’intermédiaire entre un propriétaire et le locataire d’un bien. Il se charge de gérer tout ce qui a rapport avec la location à la place du propriétaire. Le gestionnaire locatif est présent à chaque phase de la location : signature du contrat de location, versement du loyer, règlement des litiges… Le chargé de gestion locative est toujours là. Le plus souvent, un gestionnaire locatif est à la fois un agent immobilier.

Engager un gestionnaire locatif est un grand avantage pour le propriétaire. Il est un expert dans le marché de l’immobilier, dans la loi concernant l’investissement immobilier locatif et tout ce qui concerne la gestion immobilière. 

Il représente aussi un sacré gain de temps puisqu’il devient le représentant du bailleur chez le locataire. En aucun cas, le propriétaire ne se déplace chez ses locataires. C’est le gestionnaire locatif qui assure le suivi de tous ses biens. 

Il accompagne le locataire lors de l’état des lieux. Lorsqu’il y a des réclamations à faire, le locataire entre en contact avec le gestionnaire locatif et c’est ce dernier qui envoie les réclamations au propriétaire. C’est aussi son rôle de rédiger les différents contrats liant le propriétaire et le locataire : bail d’habitation, bail commercial…

Il remet à l’ordre les locataires irréguliers et en cas d’incidents répétés, il informe le propriétaire. C’est à ce dernier qu’incombe la responsabilité de procéder à des démarches juridiques pour les loyers impayés. Quelquefois, le gestionnaire locatif supervise les travaux dans le bien locatif. Il peut aussi devenir un intermédiaire entre les assureurs et le propriétaire en cas de sinistre. 

Les missions du gestionnaire locatif

Le gestionnaire locatif s’acquitte de plusieurs missions dans son quotidien :

  • Recherche de locataire

Il joue dans ce cas là le rôle d’un agent immobilier ou collabore avec celui-ci. Avec le propriétaire ou tout seul, le gestionnaire locatif analyse minutieusement toutes les demandes de logement et s’assure de la véracité de toutes les informations contenues dans le dossier. Dans cette mission, il fait aussi visiter le bien aux locataires potentiels.

  • Inventaire des travaux à faire dans le bien

Lorsqu’un locataire rompt son contrat et quitte le bien, il l’accompagne pour le dernier état des lieux. Il effectue alors une liste des travaux à effectuer ou des pièces à rénover dans le bien avant l’arrivée de nouveaux locataires. 

  • Rédaction de contrat de location

Lorsqu’il trouve un locataire, il se charge de rédiger le bail qui relie le locataire et le propriétaire. Compte tenu de ses compétences en matière de droit, le gestionnaire locatif sait élaborer un bail qui suit toutes les normes. 

  • Recouvrement des loyers

Une fois le bien en location, le gestionnaire locatif s’assure à ce que le locataire soit bien en règle avec le paiement du loyer. Il envoie ensuite à ces locataires la quittance de loyer chaque mois. 

  • Règlement de toutes les charges et factures du bien

Le gestionnaire locatif représente le propriétaire auprès des différents corps administratifs et chez les assureurs. 

  • Rédaction de compte rendu pour le propriétaire

Chaque mois, il rédige un compte rendu pour le propriétaire. Dans ce compte rendu, il y relate les différents problèmes rencontrés avec les locataires, la gestion des biens…

Quelles sont les qualités du gestionnaire locatif ?

Le gestionnaire locatif représente le propriétaire dans la gestion de tous ses biens locatifs. Une grande relation de confiance doit s’installer entre les deux parties. Ainsi, il doit avant tout inspirer confiance à son client, le propriétaire. 

Tous les jours, il est en contact avec des locataires ou des futurs dans le cadre des visites de bien. Le gestionnaire locatif a le sens de la relation. Il doit aussi faire preuve de diplomatie lorsqu’il règle les différends litiges entre locataires, locataires-propriétaires, litiges juridiques. 

C’est une personne très dynamique. Il est disponible à tout instant pour le propriétaire, mais aussi pour régler les différentes situations chez les locataires. En cas d’imprévus, il sait les résoudre à temps et de manière très réactive. 

Comme il se charge aussi de gérer la finance de ces biens en location, le gestionnaire locatif se doit d’être bon en calcul. Il sait manier les outils informatiques pour mieux organiser son travail. 

Quelle formation effectuer pour devenir gestionnaire locatif ?

Il existe différentes formations que le futur gestionnaire locatif peut suivre. L’importance de son premier poste dépend en grande partie du niveau de son diplôme. Le métier de gestionnaire locatif est accessible dès le niveau bac + 2 avec le BTS professions immobilier. L’aspirant chargé de gestion locative peut ensuite poursuivre avec une licence professionnelle en Métiers de l’immobilier en prenant pour spécialisation la transaction et commercialisation des biens immobiliers.

Une formation de niveau bac + 5 est aussi possible avec :

  • Un master droit immobilier
  • Un master ingénierie immobilière
  • Les formations dans les écoles avec un cursus dans l’immobilier

Quel est le salaire du gestionnaire locatif ?

Le salaire d’un gestionnaire locatif évolue avec l’expérience et selon ses performances avec les clients. En début de carrière, il gagne entre 1 800 et 2 200 € par mois. En cours de carrière, sa rémunération peut augmenter jusqu’à 3 500 € et même plus. 

Quelles sont les évolutions possibles pour le gestionnaire locatif ?

Avec le temps, le gestionnaire locatif gagne la confiance de ses clients et se voit confier plus de responsabilités. Il peut aussi envisager d’ouvrir une agence immobilière ou une agence de gestion de biens.