Maréchal-ferrant

0

Incontournable dans le monde des chevaux, le maréchal-ferrant existe depuis le milieu du XVIIème siècle. En tant qu’artisan, son métier se rapporte au ferrage de sabots et à leur parage pour les équidés, mais aussi pour les bovins. Découvrez la fiche métier du maréchal-ferrant.

EN QUOI CONSISTE LE MÉTIER DE MARÉCHAL-FERRANT ?

Maréchal-ferrant

Profession traditionnellement liée aux chevaux, le maréchal-ferrant doit commencer par aborder les animaux avec le plus grand calme afin de lier, avec le temps, des relations sereines et de confiance.

À partir de là, il pourra réaliser ses missions dont la principale consiste à ferrer des équidés, pour protéger leurs pieds contre tout type d’usure et de vice de forme.

LES MISSIONS D’UN MARÉCHAL-FERRANT :

Il existe un bon nombre de missions pour ces professionnels du monde équestre. Même si leur principale mission repose sur la réalisation de ferrages et sur le parage des équidés et bovins, ils collaborent aussi avec des professionnels de la santé animale comme des vétérinaires, si la santé de l’animal est préoccupante.

Concernant la mission de ferrage et parage, le maréchal-ferrant aura pour tâches de retirer l’ancien fer et d’enlever les excédents risquant de gêner l’animal, avant de poser le nouveau fer chaud qui servira de sabot.

QUELLES SONT LES QUALITÉS REQUISES POUR DEVENIR MARÉCHAL-FERRANT ?

La première qualité, qui semble être la plus importante, consiste en une connaissance élevée du monde des équidés et bovins, notamment des différents profils en matière d’anatomie et de démarche de ces animaux.

Puisque la mission principale de cette profession consiste en la réalisation de fers pour les chevaux et les bovins, il est aussi nécessaire d’avoir des connaissances approfondies dans le domaine de la forge.

En outre, le charisme et l’autorité naturelle sont des qualités requises pour cette profession car le maréchal-ferrant devra savoir se faire respecter des animaux, tout en établissant des relations saines avec eux.

Enfin, les maréchaux-ferrants devront savoir faire preuve d’adaptabilité et de disponibilité car un problème peut surgir à n’importe quel moment. Ces professionnels doivent être prêts à intervenir dès que possible !

QUELLE EST LA FORMATION POUR DEVENIR MARÉCHAL-FERRANT ?

Plusieurs cursus scolaires sont envisageables en France afin de se préparer à cette profession. Il est ainsi recommandé aux élèves s’intéressant à cette profession de s’inscrire en CAP Agricole Maréchal-ferrant, à la suite d’une classe de troisième ou dans le cadre d’une reconversion.

À la suite de ce CAP, les élèves peuvent directement intégrer le milieu professionnel ou passer une formation de niveau supérieur, intitulée BTM (Brevet technicien des métiers) Maréchal-ferrant, pour pouvoir assumer des responsabilités d’encadrement et de formation ou se spécialiser dans l’orthopédie équine.

QUEL EST LE SALAIRE D’UN MARÉCHAL-FERRANT ?

Pour un maréchal-ferrant débutant, le salaire tourne autour de 1500 euros par mois.

Pour une intervention réalisée par un indépendant itinérant, cela peut être facturé entre 80 et 100 euros.

QUELLES SONT LES ÉVOLUTIONS POSSIBLES ?

Un maréchal-ferrant peut exercer son métier en tant qu’artiste indépendant ou bien en tant que salarié d’une entreprise hippique ou de maréchalerie.

Ce professionnel peut aussi décider d’élargir ses connaissances et compétences en hippologie, soins vétérinaires ou anatomie des pieds. Dans ce cas-là, il devient orthopédiste équin, une profession rare et très recherchée.

A voir aussi la fiche: éleveur de chevaux