Masseur/Masseuse

0

Les massages ont des avantages bien reconnus par tout le monde. Ils apaisent, réduisent le stress, les tensions musculaires et l’anxiété. Un passage au spa ou au salon de massage n’est donc pas à refuser, au moins une fois par mois. C’est dans ces endroits que travaille le masseur en général. En effet, c’est un métier assez intéressant et très accessible. Vous êtes à la recherche d’un emploi sans trop de stress, mais pas très mal rémunéré ? Découvrez ici tout ce qu’il faut savoir pour devenir masseur.

En quoi consiste le métier de masseur ?

Masseur/Masseuse

Un masseur est un professionnel qui travaille pour le bien-être corporel et mental de son client. Avec ses mains, il réalise de nombreux mouvements et pressions sur le corps tels que l’étirement ou le pétrissage. Grâce à cela, il peut assouplir le corps et dénouer toutes les tensions physiques de la personne dont il s’occupe. Le masseur peut aussi soulager et détendre les douleurs musculaires et chroniques.

En sortant d’une séance de massage, le client doit se sentir plus léger, plus relaxé et moins irrité dans tout ce qu’il fait. Le masseur procure donc un moment de relaxation et de bien-être à son client. Il sait instaurer une vraie relation de confiance entre lui et son client. Cela permet à ce dernier de mieux se détendre et de dire adieu à toute anxiété qui peut encore exister.

Dans son travail, il peut réaliser différentes techniques de massage : le massage à la pierre chaude, le massage californien, le massage chinois…

Notez que le masseur n’est pas un personnel soignant comme le kinésithérapeute. Son but vise plutôt l’état psychologique que physique. Il ne peut en aucun cas soigner son client.

Où travaille le masseur ?

Le masseur peut travailler dans un institut de beauté ou dans un salon de massage. Il peut aussi travailler à son compte et tenir son propre salon ou bien travailler en tant que professionnel libéral dans les entreprises. Un masseur avec de la notoriété peut très bien mettre en œuvre ses compétences dans le domicile de son client.

Le plus et le moins du métier de masseur

Le plus grand avantage de ce métier c’est qu’il est accessible sans diplôme. Vous pouvez devenir masseur en ne suivant que quelques formations professionnalisant. En effet, votre rôle est seulement de procurer du bien à votre client. Ainsi, une relation de confiance peut très bien s’installer entre vous et la personne dont vous vous occupez.

Entre autres, le métier de masseur connaît de multiples débouchés. Une fois votre formation achevée, vous n’aurez aucun mal à trouver du travail.

Toutefois, cette profession connaît aussi quelques failles. En effet le salaire d’un masseur est très bas et très variable si vous travaillez en indépendant. Or, c’est un travail très physique qui peut vraiment vous fatiguer à la fin de la journée.

Quelles sont les missions du masseur ?

La principale fonction du masseur est de procurer un bien-être mental et physique à son client. Dans ce sens, il est amené à accomplir quelques missions :

  • L’accueil des clients

Lorsqu’une personne se présente à la réception, le masseur l’accueille et lui présente toutes les techniques de relaxation et de massage que le salon propose. Il demande aussi ce que le client recherche pour mieux répondre à ses besoins.

  • L’analyse des besoins du client

Chaque client a une demande ou une problématique assez particulière. Le masseur doit analyser chacune de ces demandes pour déterminer la technique de massage qu’il doit employer.

  • Mise en place des techniques de relaxation adéquates

Une fois les demandes du client analysées, il applique au client les mouvements de massage adaptés. Dans ce sens, il est parfois amené à inventer ou rechercher de nouvelles techniques de relaxation. Le masseur peut appliquer plusieurs techniques de bien-être à son client.

  • Suivie du client

Selon les problématiques du client, le masseur peut lui demander d’assister à plusieurs séances de massage. Il réalise ensuite des bilans quant à l’évolution de la personne dont il s’occupe.

  • Gestion du salon de massage

Lorsqu’il est à son propre compte, le masseur doit aussi gérer le salon de massage. Il doit penser à toujours améliorer celui-ci en vue d’attirer le plus de clientèle.

Les qualités requises pour devenir masseur

Pour exceller dans le métier de masseur, vous devez détenir quelques qualités indispensables :

  • Le sens de l’écoute

Le masseur doit être attentif aux demandes de son client. Ce dernier doit se sentir écouté dès lors qu’il entre dans le salon de massage. En effet, avec un bon sens de l’écoute, le masseur pourra instaurer une grande relation de confiance avec son client.

De plus, lorsqu’il écoute les besoins de son client, le masseur est capable de bien répondre à leurs demandes. Une bonne relaxation est alors garantie.

  • La sensibilité

La relaxation ne va pas de pair avec la brutalité. Le masseur doit être délicat dans chaque mouvement qu’il applique à son client. Il ne faut pas oublier que son but est d’enlever toutes tensions musculaires et mentales de chez son client.

S’il s’agit d’un massage en profondeur, les mouvements du masseur ne doivent être en aucun cas agressifs. L’intensité de ses mouvements doit toujours être progressive. Il faut aussi lui ajouter une grande sensibilité pour déceler les nœuds sur le corps de son client.

  • Le sens de la relation

Même si le métier de masseur est principalement physique, il peut aussi discuter avec son client au cours de la séance. Le masseur doit savoir communiquer avec son client pour que le client soit à l’aise tout le temps que dure le massage.

Dans ce genre de profession, un bon sens de la communication est la clé pour attirer le plus de clientèle.

  • La discrétion

Lorsqu’une relation de confiance s’est installée entre le masseur et le client, ce dernier peut se confier à lui. Il est important que le masseur soit discret et à l’écoute vis-à-vis de ce que le client a raconté.

Quelles sont les formations pour devenir masseur ?

Bien que le masseur n’ait pas besoin d’un diplôme d’État pour exercer, il est important pour lui de suivre quelques formations pour bien maîtriser la profession. Une attestation de formation sera toujours nécessaire, que le masseur travaille en tant qu’indépendant ou s’il est salarié. Il peut donc se former en vue d’obtenir :

  • Un diplôme de niveau CAP ou BEP : le masseur peut avoir un diplôme de CAP massage ou CAP esthétique, cosmétique et parfumerie. Les deux se préparent en deux ans et sont accessibles dans les lycées professionnels ou après la classe de troisième.
  • Un diplôme de niveau BAC : il existe le BAC pro esthétique, cosmétique parfumerie qui se fait en trois ans et le BP massage qui s’obtient en deux ans.

Si vous voulez approfondir vos connaissances dans le domaine du massage, vous pour suivre plus de formation en vue d’obtenir un diplôme de niveau BAC + 2. Ainsi, vous pouvez obtenir l’un des diplômes suivants :

  • Le BTS massage qui se prépare en deux ans après le BAC,
  • La licence en massage, un diplôme de niveau bac + 3
  • Le bachelor massage pour une formation de trois ans.

Le métier de masseur est en constante évolution. Il est donc important de se former régulièrement pour suivre la tendance et proposer une large gamme de prestations à sa clientèle. Parmi les nouvelles techniques de massage où vous pouvez vous former, il y a :

  • Le massage prénatal (massage pour les femmes enceintes),
  • L’aromathérapie,
  • La réflexologie
  • Le massage amincissant qui favorise l’élimination de toxines et graisses dans le corps

Le salaire d’un masseur

La fourchette de rémunération d’un masseur est très variable. Elle dépend notamment de son expérience, de sa notoriété et de sa zone d’implantation. Pour un masseur débutant, le salaire peut aller de 1 200 à 1 500 € par mois.

Lorsqu’il travaille en tant qu’indépendant, la rémunération du masseur dépend en grande partie de son carnet d’adresse ainsi que de sa notoriété.

Quelles sont les évolutions possibles ?

Lorsqu’il acquiert en expérience, le masseur peut tenir un espace de remise en forme, un spa ou un salon de beauté.