Menuisier ébéniste

0

Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur le métier de menuisier ébéniste: les missions, qualités requises, salaire, formations, débouchés.

En quoi consiste le métier de menuisier ébéniste ?

menuisier ébéniste

Le menuisier ébéniste est un professionnel qui travaille le bois dans le secteur du bâtiment. Un métier qui peut amener à la confusion puisque le métier de menuisier est très différent de celui de l’ébéniste. 

Un menuisier ébéniste effectue à la fois le travail d’un menuisier en matière de technicité, mais aussi le travail d’un ébéniste en ce qui concerne le côté artistique. 

En tant que menuisier, il réalise, ajuste et installe des ouvrages utilitaires tels que les fenêtres, les portes et les cloisons. Il est souvent sur le milieu de construction pour réaliser des éléments sur mesure à la demande de ses clients. Étant à la fois ébéniste, il travaille spécifiquement le bois. Mais s’il n’est que menuisier, il peut aussi travailler sur du PVC, de l’aluminium, de l’aggloméré, du stratifié…

Un ébéniste quant à lui est un artisan qui crée spécialement des meubles à la demande du client. Il peut aussi rafraîchir, réparer ou réaliser une réplique d’ancien meuble. Il travaille surtout le bois précieux tel que l’ébène ou le palissandre. Les pièces qu’il réalise sont uniques selon son inspiration ou les demandes de ses collaborateurs (architectes d’intérieur, décorateur, antiquaires). 

Ainsi, un menuisier ébéniste est un professionnel du bois qui peut réaliser tous les travaux du menuisier sur le chantier avec du bois rare tout en ajoutant un côté artistique. 

Quelles sont les missions du menuisier ébéniste ?

Le menuisier ébéniste est donc à la fois un spécialiste du bâtiment et un artisan. Tout ce qui concerne le bois sur le chantier peut être le travail du menuisier ébéniste. Il est présent depuis l’agencement de la maison, les finitions et surtout les décorations. Selon les directives de son client ou de son supérieur (généralement l’architecte d’intérieur), le menuisier ébéniste est amené à remplir plusieurs missions dans son quotidien :

  • Conception de meuble sur mesure : dessin des plans, choix de l’essence de bois, préparation du bois
  • Réalisation d’élément utilitaire dans la maison : porte en bois, fenêtre, sol en bois massif
  • Manipulation du bois précieux : découpe, traçage, petites sculptures
  • Finition des bois : taille, polissage, vernissage

Il est aussi présent lors de la pose de ses œuvres pour d’éventuels ajustements. D’autant plus que la manipulation du bois rare doit se faire dans la plus grande minutie. 

Quelles sont les qualités requises pour devenir menuisier ébéniste ?

Travailler en tant que menuisier ébéniste exige plusieurs qualités, notamment sur les connaissances en bois. Il est important pour le menuisier ébéniste de savoir faire la différence entre un bois précieux et les autres bois. Faire la différence entre ces bois consiste aussi à connaître leur capacité de résistance au fil du temps, leur dureté et leur manipulation. 

Le menuisier ébéniste est aussi un bon dessinateur. Il doit savoir mettre sur le papier ses idées et celles de ses clients avant de manipuler le bois. D’autant plus qu’il travaille principalement sur du bois précieux. 

En tant que menuisier, le menuisier ébéniste maîtrise aussi la géométrie. Aussi, son côté ébéniste et artisan exige de lui des connaissances en art, en histoire et en mode. 

Outre ses compétences techniques, le menuisier ébéniste doit aussi posséder quelques qualités personnelles. Parmi ces qualités, il y a la résistance physique. Le bois précieux est un matériau très lourd qu’il doit soulever fréquemment. De plus, il travaille debout la majeure partie du temps ce qui lui demande énormément de force.  

Le menuisier ébéniste est patient. La manipulation du bois demande énormément de temps pour les perfectionnements, la minutie et la précision. Les outils qu’il manipule peuvent être dangereux sur des mains maladroites. Il lui faut donc de l’habileté pour bien manipuler ses outils. 

Enfin, le menuisier ébéniste est attentif et à l’écoute de ses clients. Ainsi, il est en mesure de réaliser toutes leurs demandes. 

Quelles formations effectuer pour devenir menuisier ébéniste ?

Puisqu’il est à la fois menuisier et ébéniste, les formations pour accéder à son métier sont donc multiples. Pour maîtriser au mieux les revers du métier et se familiariser avec le bois, il serait mieux de se former dès le niveau inférieur en commençant donc par :

  • Un CAP ébéniste ou un CAP menuisier fabricant de menuiserie et agencement
  • Un CAP art du bois en option marqueteur ou tourneur
  • Un CAP dessinateur d’ameublement

Puis il faut poursuivre avec une formation de niveau bac tel que le bac pro menuisier, technicien constructeur de bois, technicien de fabrication bois et matériaux associés, BMA ébéniste… 

Après le bac, vous pouvez poursuivre avec un DMA arts de l’habitat en prenant pour option « décors et mobiliers » ou encore « restauration de mobilier ». Il est aussi possible d’accéder au métier avec le diplôme national des métiers d’art et du design dans la mention patrimoine ou objet. 

Quel est le salaire du menuisier ébéniste ?

Le menuisier gagne entre 24 000 € et 42 000 € par an. Sa rémunération dépend en grande partie de l’entreprise qui l’emploie, son statut juridique et surtout son expérience. 

Quelles sont les évolutions possibles pour le menuisier ébéniste ?

Un menuisier ébéniste peut, après quelques années d’exercice, ne devenir que menuisier ou priser le côté artistique de son métier et devenir ébéniste. S’il est salarié, il peut se mettre à son propre compte après avoir acquis en expérience.