7 métiers manuels qui recrutent

0

Après avoir été longtemps délaissés au profit de fonctions dans les bureaux ou le travail indépendant, les métiers manuels connaissent un regain d’intérêt, notamment chez les personnes en reconversion et en quête d’épanouissement professionnel. Aujourd’hui, ces métiers bousculent les idées reçues. Même en temps de crise, les débouchés sont nombreux, les salaires sont particulièrement attractifs et le travail indépendant est souvent possible. Vous êtes habiles de vos mains ? Zoom sur 7 métiers manuels pour faire une reconversion.

Devenir menuisier

menuisier

Si vous envisagez une reconversion dans le monde de l’artisanat, l’une des filières les plus intéressantes est la menuiserie. Les menuisiers sont des professionnels du bois qui ont pour rôle essentiel de concevoir des meubles, des planchers, des portes, des fenêtres… Dans son travail, le menuisier peut également utiliser d’autres matériaux tels que le PVC, l’aluminium et les panneaux stratifiés.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, devenir menuisier n’est plus aussi pénible qu’auparavant. En effet, les nouveaux équipements de menuiserie intègrent des technologies qui simplifient grandement la tâche des ouvriers du bois. En dehors de cela, ces professionnels peuvent plus facilement se spécialiser dans des domaines plus précis, plus pointilleux, mais également plus valorisant. C’est par exemple le cas de la conception et l’agencement de cuisines.

Ce métier peut être exercé soit en tant que salarié soit en tant qu’artisan indépendant. Quoi qu’il en soit, un menuisier peut aussi bien travailler dans son atelier que sur un chantier ; le tout dépend de la nature du projet.

En ce qui concerne les compétences indispensables, ce métier demande dextérité, rigueur etune bonne organisation. Les salaires d’un menuisier oscillent entre 1 500 et 3 000 euros brut par mois, selon qu’il soit débutant ou artisan confirmé.

Devenir plombier

Les plombiers font partie de ces professionnels qui ne connaissent jamais de crise. Et pour cause, des problèmes de fuite d’eau et de tuyaux bouchés, cela ne manque jamais. Opter pour cette profession pour se reconvertir, c’est s’assurer de ne jamais chômer. Ce métier regroupe les spécialistes des appareils sanitaires (quels qu’ils soient) qui s’occupent entre autres de l’installation et du bon fonctionnement de ceux-ci. Il s’agit notamment :

  • des canalisations ;
  • des baignoires ;
  • des chauffe-eau,
  • des lavabos, etc.

Une bonne condition physique et la capacité à entretenir un bon service client sont des qualités essentielles pour réussir votre reconversion dans ce secteur. Le salaire moyen s’élève à 1 400 euros brut par mois en début de carrière.

Devenir jardinier

Vous avez particulièrement une main très verte ? Vous avez depuis toujours voulu travailler au contact de la nature ? Sachez que le métier de jardinier peut être celui qu’il vous faut. Les jardiniers travaillent principalement à l’extérieur où ils sont en contact permanent avec les plantes. Ce métier consiste à entretenir des espaces verts, des jardins privés ou des terrains (de sport, de détente…).

Dans les faits, le jardinier taille, nettoie et sculpte parfois des végétaux afin que ceux-ci aient une meilleure apparence. C’est un artisan habile de ses mains qui sait faire preuve de créativité et d’adaptabilité au quotidien. Une bonne condition physique et une excellente connaissance des plantes et des outils de travail sont également des paramètres importants pour exercer en tant que jardinier professionnel.

En moyenne, le salaire d’un jardinier en début de carrière est de 1 200 euros brut par mois. Après avoir travaillé plusieurs années dans le secteur, ce salaire peut monter jusqu’à 2 300 euros brut par mois.

Devenir boulanger

boulanger

Un métier manuel très prestigieux, car le pain et les viennoiseries produites par le boulanger restent parmi les aliments de base les plus consommés au monde. Pour revenir au métier en lui-même, le boulanger est un artisan qui commercialise des produits qu’il a lui-même fabriqués. En effet, il confectionne toutes sortes de pains et viennoiseries (pain au chocolat, croissants, etc.) pour ensuite les vendre à ses clients.

Aujourd’hui, les responsabilités du boulanger se sont élargies pour inclure la production et la vente de pizzas, de sandwichs, de sodas et de confiseries. Mais disons-le tout de suite, le métier de boulanger n’est pas fait pour vous si vous n’êtes pas du genre matinal. En effet, le boulanger est connu pour se lever très tôt (généralement entre 2 heures et 4 heures du matin) afin que les premiers clients puissent être rapidement servis. Le boulanger doit également observer des règles d’hygiène et de sécurité alimentaire très strictes et, surtout, avoir une bonne endurance.

Le salaire brut mensuel d’un boulanger est d’environ 1 500 euros.

Devenir artisan coiffeur

Le coiffeur est le professionnel qui s’occupe de l’entretien des cheveux sous toutes ses formes. Les cheveux étant l’un des traits les plus rapidement perceptibles sur le visage d’une personne, on lui accorde généralement une grande importance. À ce titre, il est indispensable d’être quelqu’un de soigné et de méticuleux pour exercer le métier de coiffeur.

Par ailleurs, pour fidéliser sa clientèle, le coiffeur doit faire en sorte que le rendu final soit beau et répond aux exigences des clients. Il est important de savoir que dans ce genre de métier, le bien-être et la volonté du client passent avant tout. Vos préférences en matière de cheveux n’étant pas forcément celles des clients. Les coiffeurs doivent également être en mesure de respecter certaines règles d’hygiène et de sécurité, être organisés et s’adapter à chaque client.

Il existe de nombreuses façons d’exercer ce métier d’artisan. Vous pouvez le faire dans un salon, à domicile ou plus tôt devenir coiffeur dans l’univers de la mode. Le revenu mensuel moyen d’un coiffeur au début de sa carrière est de 1 500 euros. Les pourboires peuvent cependant faire grimper celui-ci.

Devenir cordonnier

La profession de cordonnier est synonyme de savoir-faire traditionnel et se caractérise par des procédés manuels très anciens. Un cordonnier est une personne qui conçoit de nouvelles chaussures ou en répare de plus anciennes afin de leur donne une seconde vie. Les cordonniers ont un large éventail de tâches, telles que :

  • le changement de talons ;
  • le rembourrage des semelles ;
  • mais aussi la réparation de sacs et autres articles de maroquinerie.

Un bon cordonnier doit disposer de connaissances et de techniques sur la conception d’une chaussure afin de sélectionner rapidement la méthode adéquate pour sa réparation. La rémunération d’un cordonnier varie entre 1 600 et 2 300 euros brut par mois.

Devenir mécanicien automobile

fiche métier mécanicien

Vous avez des bases en mécanique ? Ou vous êtes plutôt passionné de mécanique ? Le métier de mécanicien automobile peut très certainement convenir pour votre reconversion.

Le mécanicien automobile s’occupe de tout ce qui concerne la réparation de véhicules. Dans son travail, il inspecte et résout tous les problèmes mécaniques qui surviennent. Par conséquent, le mécanicien doit avoir de solides connaissances non seulement en automobile, mais aussi en mécanique, en l’électricité et en pneumatique.

Pour exercer cette profession, il vous faut avoir une bonne condition physique pour supporter de travailler parfois dans des positions inconfortables. Le salaire moyen d’un mécanicien auto est de 1 500 euros brut par mois et peut aller jusqu’à 4 500 euros.