Plombier

0

Le plombier ou installateur sanitaire pratique un métier manuel, physique, et un métier d’avenir. C’est un professionnel exerçant dans le domaine du bâtiment (BTP) et un expert dans le secteur d’installations sanitaires. En effet, il pose, répare et entretient des équipements de sanitaires-chauffage.

Vous êtes en pleine reconversion professionnelle ? 

Vous recherchez une formation de courte durée mais polyvalente ? Ou juste par curiosité ? 

Découvrez notre fiche détaillée pour tout savoir sur ce métier, ses missions, formations, qualités requises, salaires, débouchés. 

En quoi consiste le métier de plombier ?

Plombier

Le plombier est avant tout un bon bricoleur dans l’âme. 

Son rôle principal est de réparer et entretenir les canalisations d’eau, de gaz, et d’évacuation. Il peut également intervenir pour l’installation d’équipements sanitaires, d’équipements de chauffage, et de climatisation, ainsi que diverses tâches telles que la pose de piscines, de spas ou de fontaines. 

Le plombier exerce grâce à son statut d’artisan s’il est à son compte, ou en tant que salarié d’une entreprise spécialisée dans le domaine de la plomberie, du sanitaire. Dans les deux cas, celui-ci mettra tout en œuvre afin de proposer un travail de qualité correspondant aux attentes du client. 

En cas de dépannage, ce peut être un intervenant d’urgence pour une fuite du robinet, la réparation d’une machine à laver capricieuse ou le remplacement d’une chaudière usagée.

En effet, en tant que plombier, il vous faudra veiller à garder une bonne condition physique, afin de supporter le transport de charges lourdes, tout comme les efforts à fournir pour réparer l’appareil d’un client qui habite au 6ème étage sans ascenseur par exemple.

 N’hésitez pas à vous lancer, la plomberie est un secteur ne connaissant jamais la crise, et en manque de main-d’œuvre. 

Les missions du plombier

Les tâches du plombier garant de l’alimentation en eau sont nombreuses : 

  • Évaluer les besoins du client 
  • Étudier les plans du lieu : bâtiment / maison / appartement afin d’évaluer la structure, de déterminer ses besoins en équipements et matériaux nécessaires et enfin organiser l’installation 
  • Calculer les volumes et débits, et dessiner un plan du réseau à mettre en place 
  • Préparer, installer et raccorder des appareils sanitaires pour le bon fonctionnement des pièces d’eau (salle de bain, cuisine, buanderie…) en passant par les robinetteries, les canalisations et systèmes d’évacuation
  • Souder les tuyaux, contrôler l’étanchéité et procéder aux recherches de fuite 
  • Vérifier à la fin des travaux que chaque équipement soit bien conforme aux normes en respectant les règles de sécurité et ainsi détecter tout signe de problème comme une fuite. 

Quelles sont les qualités requises pour devenir plombier ? 

Le métier de plombier est une activité éprouvante qui exige d’acquérir un certain nombre de qualités essentielles. Les principales qualités recherchées chez le plombier sont son agilité, son autonomie et sa minutie.

De plus, il doit posséder de bonnes connaissances sur les matériaux utilisés (cuivre, acier, zinc, plastique, …), ainsi qu’un bon savoir sur les règles de sécurité notamment la fiche (FDS) liée aux réglementations du gaz et des substances chimiques. 

Il est nécessaire également, de détenir des compétences techniques en soudure, traçage, et mesurage. 

En outre, un bon plombier doit être minutieux, rigoureux, habile et en bonne condition physique. 

Quelle formation pour devenir plombier ?

Le métier de plombier se prépare après la 3ème. Le minimum requis pour exercer est le CAP, de nombreuses formations s’y proposent, notamment : 

Niveau CAP (2 ans):

CAP plombier 

CAP Monteur et Installateur Sanitaire

CAP Installateur Thermique 

Niveau BAC : 

Brevet professionnel Métiers de la piscine 

Brevet professionnel Monteur en Installation de Génie Climatique et Sanitaire 

Bac pro Technicien en installation 

Bac pro Technicien de maintenance des Systèmes Énergétiques et Climatique 

Niveau BTS 

BTS Fluides Énergies Domotique 

Si vous souhaitez vous spécialiser afin de proposer un maximum de services, de nombreuses formations s’offrent à vous, notamment :

Certification de qualification professionnelle technicien d’études et de chantier 

De nos jours, l’aspect énergétique et environnemental a un impact sur le choix d’un plombier pour un particulier ou une entreprise.

Afin de proposer un meilleur service à vos clients, il vous est possible d’être certifié en tant que : 

RGE : reconnu garant de l’environnement

PGP : professionnel du gaz propane

PGN : professionnel du gaz naturel 

Des titres délivrés le plus souvent par des organismes tels que Qualifelec, Certibat, Qualit’Enr, …

Cette mention RGE, gage de qualité, s’obtient en 4 ans. Celui-ci peut être renouvelable sous contrôle de certains éléments. 

Quel est le salaire d’un plombier ?

Le salaire d’un plombier varie selon son expérience. S’il est débutant, le salaire minimum s’élève à environ 1500 € bruts mensuels. Avec l’expérience, le plombier gagne environ 2000 € et 2500 € bruts par mois.

À savoir qu’il vous est possible de travailler à votre compte, de ce fait le salaire dépendra de vos travaux réalisés, de votre zone géographique, etc…

Quelles sont les évolutions possibles ? 

Avec plus d’expérience, le plombier peut évoluer au sein de l’entreprise en tant que Chef de Chantier, Chef d’équipe, conducteur de travaux, plombier zingueur ou technicien de chantier en plomberie.

Il peut également travailler à son compte en créant sa structure. Il sera ainsi son propre patron.