Professeur de français

0

D’après l’Observatoire de la Francophonie, la langue française est la troisième langue la plus utilisée dans le monde des affaires. Elle est également la deuxième la plus utilisée en Europe. Le problème, c’est que le niveau de maîtrise de cette langue est en baisse depuis des années. Il est devenu primordial pour les établissements scolaires (collège, lycée, etc.) d’engager un bon professeur de français.

Vous voulez rejoindre les rangs des professeurs de français ? Découvrez tout ce qu’il y a à savoir au sujet du professeur de français cette fiche métier.

En quoi consiste le métier d’un professeur de français ?

Le professeur de français a de lourdes responsabilités. Il doit apprendre à ses élèves le fondement de la langue, les aider à la maîtriser, mais aussi les aider à enrichir leurs connaissances des classiques qui ont marqué la littérature française.

Le professeur de français peut travailler en France, mais aussi à l’étranger. À l’étranger, il porte le nom de professeur de FLE ou professeur de français langue étrangère.

Quelles sont les missions d’un professeur de français ?

Le professeur de français excelle dans le maniement de la langue française, est spécialiste de la culture francophone et de la littérature française. Sa mission consiste à transmettre ses connaissances et son savoir à ses élèves. Il doit appliquer le programme préconisé par l’Éducation nationale. Parmi ses tâches, il y a :

  • La préparation des cours avant de les donner
  • L’élaboration d’exercices et d’évaluations pour le suivi et l’analyse des connaissances acquises
  • La gestion de sa classe
  • Le suivi pédagogique et la rencontre avec les parents si besoin
  • La participation à des évènements ou activités pédagogiques (sorties culturelles, etc.)

Comme tous les enseignants, le professeur de français doit préparer les supports dont il a besoin avant chacun de ses cours. Il doit donc appliquer le programme de l’Éducation nationale, mais aussi mettre en place ses propres méthodes. Il doit également animer sa classe au maximum pour que ses élèves puissent s’intéresser à son cours et acquérir facilement les connaissances dont ils ont besoin. Les missions peuvent aussi augmenter en fonction du niveau de ses élèves.

Au collège par exemple, un professeur de français doit étudier et apprendre à ses élèves le fonctionnement et les règles de la langue française. Il doit également effectuer des lectures d’œuvres intégrales ou d’extraits et demander à ses élèves d’en faire de même. Il doit aussi partir à la recherche de grands genres littéraires. Le professeur de français doit également apprendre à ses élèves à argumenter et à organiser leurs connaissances pour maîtriser des points importants de la langue française comme l’expression orale et écrite par exemple. Enfin, il doit préparer ses élèves aux programmes du lycée.

Au lycée, le professeur de français apprend à ses élèves à lire et à analyser des corpus de textes ou encore des œuvres intégrales. Il doit aussi les aider à préparer les épreuves du baccalauréat. Il leur apprend par exemple la méthodologie ainsi que la pratique du commentaire de texte. Il leur apprend aussi la méthodologie pour la dissertation, l’écriture d’invention, etc.

Quelles sont les qualités requises pour devenir un professeur de français ?

Un professeur de français doit savoir trouver un juste milieu entre la souplesse et l’autorité. Il doit aussi faire preuve de patience, d’écoute, d’analyse et de compréhension pour pouvoir cerner les blocages de ses élèves et les résoudre facilement.

Le professeur de français doit également être créatif pour motiver ses élèves à aimer l’apprentissage et la connaissance de tous les points nécessaires concernant la langue française. Il doit également être organisé pour pouvoir planifier et gérer ses cours correctement.

Quelles formations effectuer pour devenir un professeur de français ?

Pour devenir professeur de français, il faut tout d’abord valider un niveau licence. L’idéal, c’est un bac+3 en lettres modernes ou encore en arts du spectacle. Il faut ensuite avoir un master de littérature ou un master MEEF. Après, il est possible de se présenter à des concours proposés par l’Éducation nationale comme :

  • CAPES (certificat d’aptitude au professorat de l’enseignement du second degré)
  • CAFEP (certificat d’aptitude de fonction de l’enseignement privé)
  • CAPET (certificat d’aptitude au professorat des écoles privées)
  • CAPLP (certificat d’aptitude au professorat de Lycée professionnel).

Si après l’obtention d’un de ces certificats, le professeur de français veut enseigner dans une université, il a besoin d’un doctorat.

Pour ceux qui souhaitent devenir professeur FLE (professeur de français langue étrangère), il faut poursuivre les études et obtenir un master professionnel FLE. En général, les professeurs qui souhaitent enseigner à l’étranger débutent avec un poste d’assistant dans des universités internationales avant d’obtenir un poste.

Quel est le salaire d’un professeur de français ?

Le salaire d’un professeur de français tourne autour de 1 500 € nets par mois. C’est le salaire en début de carrière, mais après, il peut augmenter surtout si le professeur est agrégé. Le salaire d’un professeur de français agrégé tourne en général entre 2 000 € (pendant l’année de stage) à 4 500 € (après quelques années de carrière).

Pour obtenir une agrégation, il est possible de passer un concours externe. Ce concours est accessible aux titulaires d’un Master ou d’un équivalent. Ceux qui disposent d’un doctorat peuvent passer un concours externe spécial. Les fonctionnaires qui ont passé au moins 5 ans aux services publics et détenteurs d’un Master peuvent passer un concours interne.

Après l’obtention de l’agrégation, il faut aussi effectuer un stage rémunéré d’un an et valider la titularisation auprès d’un jury. Ce n’est qu’après qu’on devient professeur de français agrégé et touché une rémunération encore plus intéressante.

Quelles sont les évolutions possibles pour un professeur de français ?

Les évolutions de carrières qui s’offrent à un professeur de français sont assez limitées. Le plus évident, c’est l’accès à un poste plus élevé dans l’enseignement après avoir acquis quelques années d’expérience.

Parmi les postes qu’un professeur de français peut convoiter, il y a par exemple celui de directeur d’un établissement scolaire. Il peut prétendre à ce poste après au moins 5 ans d’expérience. Il peut aussi devenir inspecteur d’Académie après quelques années d’enseignement. Il lui est également possible de postuler pour devenir formateur d’un IUFM ou institut universitaire de formation des maîtres.