Professeur d’EPS

0

Le professeur d’EPS ou le professeur d’éducation physique et sportive est un enseignant au niveau des collèges et des lycées. Ce métier qui s’exerce sur des terrains de sport et des gymnases peut être très passionnant pour un amoureux à la fois de sport et d’éducation. Découvrez ici plus de détails sur le métier de professeur d’eps. 

En quoi consiste le métier de professeur d’EPS ? 

Le professeur d’EPS est un fonctionnaire rattaché au ministère de l’Éducation nationale, contrairement au professeur de sport qui est parrainé par le ministère du Sport. Le métier du professeur d’EPS consiste à apprendre aux collégiens et lycéens diverses disciplines sportives de chaque groupement comme les sports collectifs, l’athlétisme, les activités gymnastiques, les sports de raquette, les sports aquatiques, les activités en pleine nature, le sport de combat… 

Pour tout cela, le professeur d’éducation physique et sportive maîtrise toutes sortes de disciplines et sait comment les pratiquer. Il doit notamment connaître les règlements de chaque discipline sportive, les règles de sécurité, l’organisation matérielle et la prestation physique… 

Le professeur d’EPS travaille avec un horaire très flexible. En effet, il assure entre 15 à 20 heures de cours par semaine. Ses heures perdues peuvent être utilisées pour l’animation de l’association sportive de l’établissement où il travaille. 

Quelles sont les missions du professeur d’EPS ? 

Le professeur d’EPS assure principalement la mission d’enseigner les disciplines sportives à ses élèves. Il est tenu de suivre le programme fixé par le ministère de l’Éducation nationale. 

À cet égard, il doit remplir de nombreuses autres missions. Il doit commencer par organiser les cours, c’est-à-dire réunir tout le matériel pouvant être utile lors d’une séance. Il doit également apprêter son lieu de travail (gymnase ou salle de sport) pour recevoir les élèves. 

Le prof d’EPS a pour rôle d’initier les élèves aux sports collectifs et individuels. À la fin de l’année scolaire, ces derniers ne deviendront pas des pros, mais au moins ils connaissent la base de chaque discipline. 

Sur son lieu de travail, il est responsable de la sécurité de ses élèves. Il doit donc faire en sorte que ses cours se déroulent sans encombre. Pour ce faire, le respect à la lettre des règles de sécurité est exigé. Et si jamais, un accident se produit (un élève s’est, par exemple, blessé) il est de la mission du professeur d’EPS de le gérer. 

Les missions du professeur d’EPS ne se limitent pourtant pas à enseigner les disciplines sportives. Il doit faire en sorte que les collégiens et lycéens assimilent l’importance du respect des règles et de l’esprit d’équipe. Aussi, il doit inciter les élèves à adopter un mode de vie sain et à choisir une bonne hygiène de vie. 

Quelles sont les qualités requises pour devenir professeur d’EPS ? 

Bien que le sport soit une activité faisant partie du quotidien de tout un chacun, mais surtout dans celui d’un professeur d’EPS, il n’est pas toujours facile de l’enseigner. Certaines qualités sont indispensables. 

Le professeur d’EPS doit en premier lieu être un grand passionné de sport. Il doit maîtriser une à une les disciplines sportives qui entrent dans le programme éducatif. Un professeur d’EPS connaît par cœur les règlements concernant les activités physiques qu’il apprend aux élèves. Il doit également connaître les techniques de base. 

Comme tout métier de l’enseignement, la pratique du métier de professeur d’EPS nécessite un sens aigu de la pédagogie et d’une grande patience. Ce professionnel doit aussi faire preuve de rigueur et d’autorité sur le terrain. C’est indispensable pour pouvoir faire la loi face aux élèves qui peuvent être indisciplinés. 

Et pour pouvoir rester calme en toute situation, le professeur d’éducation physique et sportive doit faire preuve d’organisation. Il doit être vigilant pour limiter au maximum les risques d’accident. Une condition physique au top est également exigée de cet enseignant. De même pour l’enthousiasme et le dynamisme. 

Enfin, l’exercice du métier de professeur d’EPS requiert une connaissance de base en psychologie, en science et en sociologie. 

Comment devenir professeur d’EPS ? 

Le professeur d’EPS est un enseignant de second degré dans l’enseignement public. Il faut donc avoir un diplôme de master et passer par un concours national pour le devenir. 

Le futur professeur d’EPS doit donc commencer par suivre une formation débouchant sur un diplôme de licence STAPS ou science et technique des activités physiques et sportives. Il y a lieu ensuite de continuer vers un Master métier de l’enseignement, de l’éducation et de la formation ou MEEF. 

Ce diplôme de Master permet ensuite au futur professeur d’EPS de passer le concours CAPEPS ou certificat d’aptitude au professorat d’éducation physique et sportive. Ceux qui réussissent à ce concours deviennent professeurs stagiaires au sein d’une académie. 

Le professeur stagiaire doit compléter son cursus par une formation de 2 ans. Et en même temps, il doit faire une alternance dans un établissement scolaire. À noter que pour être titularisé, il faut valider son Master 2. 

La rémunération d’un professeur d’EPS

Le traitement d’un professeur d’EPS évolue au fil de sa carrière. S’il est certifié, il touche 1 828 € bruts par mois dès sa titularisation. À la veille de sa retraite, sa rémunération peut atteindre 3 889 € bruts par mois. 

Par contre, un professeur d’EPS agrégé gagne beaucoup plus, soit 2 334 € bruts au début de carrière et 4 747 en fin de carrière.

Quelles sont les évolutions possibles ?

Étant un fonctionnaire, la carrière du professeur d’EPS évolue suivant les grades et les échelons. Il peut également accéder à des postes de responsabilité dans les sections sport-études au niveau du ministère de l’Éducation nationale ou du ministère de la Jeunesse et des Sports. Un professeur d’EPS expérimenté peut également accéder à un poste de cadre au sein du ministère de la Santé.